Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Tech’ Category

On a trouvé la valise parfaite pour partir en vacances.
© SHELFPACK

L’équipe éditoriale de Mashable FR ne prend aucune commission sur l’achat de ce produit. Si nous avons décidé de vous en parler, c’est simplement parce que nous le trouvons intéressant.

À chaque départ en vacances, c’est la même rengaine : avant de partir se vautrer sous le soleil, il faut bien faire sa valise.

Cette exercice est ô combien laborieux pour une grande majorité d’entre nous. Entre le trop plein de vêtements et un sérieux manque de compétences quand il s’agit de plier efficacement un t-shirt (ou une robe, un paréo), les sacs et autres valises finissent par ressembler à une corbeille de linge sale.

Conscient de ce mal des temps modernes, Ken McKaba, un ancien ingénieur logiciel, a décidé de tous nous venir en aide. Cet Américain a conçu ShelfPack, une valise qui se transforme en petite étagère. Composé de 4 étages, le bagage pèse environ 6 kg. Une fois déplié, il mesure 107 cm de haut et permet de mieux organiser pantalons, t-shirts et autres sous-vêtements.

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fmashablefr%2Fvideos%2F2048293192070199%2F&show_text=0&width=476

La valise comporte trois petites pochettes supplémentaires. Idéal pour ranger ses produits d’hygiène. Pour ce qui est du linge sale, plusieurs utilisateurs recommandent de le mettre dans le dernier compartiment de la valise afin d’éviter les mauvaises odeurs. Vendu 400 dollars, ShelfPack a été victime de son succès. À ce jour, le produit est en rupture de stock. On va galérer à faire notre valise pendant quelques mois encore.

Publicités

Read Full Post »

Mouchoirs fabriqués à partir de fibres issues des excréments et des déchets alimentaires de pandas présentés à Chengdu (Chine) le 20 décembre 2017: Mouchoirs fabriqués à partir de fibres issues des excréments et des déchets alimentaires de pandas, résentés à Chengdu (Chine) le 20 décembre 2017

© Fournis par AFP Mouchoirs fabriqués à partir de fibres issues des excréments et des déchets alimentaires de pandas, résentés à Chengdu (Chine) le 20 décembre 2017

Une entreprise chinoise a flairé la bonne affaire: elle va recycler les fibres des excréments de panda afin de produire du papier toilette, des mouchoirs ou encore des nappes, a annoncé mercredi un média d’Etat.

La firme papetière Qianwei Fengsheng, basée dans la province du Sichuan (sud-ouest), collabore avec le Centre de protection et de recherche sur le panda géant afin de valoriser les crottes et les déchets alimentaires de l’ursidé.

Les produits seront bientôt commercialisés en Chine au sein d’une gamme de produits fièrement labellisés « caca de panda » et décorés d’une image du mammifère au pelage noir et blanc.

« Ils s’occuperont des déchets à notre place », s’est réjoui un chercheur du centre des pandas, Huang Yan, cité par le journal local Chengdu Business Daily.

Les 10 kg d’excréments générés chaque jour par un panda adulte sont riches en fibres, car l’animal se nourrit exclusivement de tiges de bambous, a indiqué l’employé à l’agence officielle Chine nouvelle.

En plus de ces précieuses déjections, « l’ours-chat », comme l’appellent les Chinois, produit environ 50 kg de déchets alimentaires: les grumes végétales qu’il recrache après mastication.

La fabrication de papier à partir du bambou nécessite d’en éliminer le fructose afin d’extraire les fibres: une étape qui intervient naturellement dans l’appareil digestif du panda, explique Yang Chaolin, le président de l’entreprise papetière, cité par Chine nouvelle.

La firme Qianwei Fengsheng viendra collecter la matière première plusieurs fois par semaine dans trois réserves de pandas. Une fois bouillie, pasteurisée et transformée en papier, la précieuse substance sera analysée pour garantir l’absence de bactéries.

Une boîte de mouchoirs « caca de panda » sera vendue au tarif prohibitif de 43 yuans (5,50 euros), bien plus cher qu’un produit classique.

« Les pandas ont ce qu’ils veulent et nous aussi. C’est une opération gagnant-gagnant », résume M. Yang.

Read Full Post »

Nous ne serons bientôt plus obligés de choisir « la place à côté de la prise », mine de rien.

© ENERGOUS/YOUTUBE

La Federal Communications Commission des États-Unis a approuvé mardi 26 décembre le tout premier « vrai » chargeur sans fil, ne nécessitant pas que l’appareil à recharger soit posé sur une base à induction.

Depuis plusieurs années, certains smartphones peuvent être rechargés sans avoir à être branchés, grâce à la technologie Qi de chargement à induction. Pour se faire, il suffit de poser l’appareil sur une base dédiée, afin qu’il s’alimente en énergie. Mais l’entreprise californienne Energous est allée plus loin en crééant le tout premier chargeur sans fil capable de recharger les appareils compatibles présents dans un rayon de 90 centimètres sans jamais les toucher.

Le dispositif, baptisé « WattUp Mid Field », a été conçu pour pouvoir alimenter plusieurs appareils en même temps grâce à un procédé énergétique qui transforme l’électricité en ondes radio, reçues puis reconverties en électricité par l’appareil en charge.

« Le chargement sans fil – comme celui d’un bracelet connecté que l’on est en train de porter – est exactement ce que les consommateurs attendaient », explique l’entreprise dans un communiqué de presse.

Energous présentera ce nouveau produit au CES 2018, qui commencera le 9 janvier prochain à Las Vegas.

Read Full Post »

Les trois meilleurs PC ultraportables du moment

TEST – De plus en plus compacts et légers, les ordinateurs poids plume veulent prendre la place des portables traditionnels comme le prouvent trois modèles récents.

A-t-on encore besoin d’un gros ordinateur portable, lourd et encombrant, quand il s’agit de travailler dans le train ou dans l’avion, ou même chez soi d’une pièce à l’autre? La réponse se trouve du côté des ultraportables, ces ordinateurs extrafins et extralégers qui s’inspirent des tablettes. De plus en plus performants, ils n’ont rien à envier aux PC portables habituels et s’offrent même le luxe de proposer un écran tactile qui s’utilise du bout du doigt ou avec un stylet. Particulièrement bien adaptés aux applications bureautiques comme Word et Excel, avec leur clavier confortable, ils font parfaitement l’affaire pour naviguer sur Internet, regarder des vidéos et jouer. Bref, une solution à étudier pour les habitués de Windows en quête de mobilité. Les inconditionnels d’Apple, eux, se rabattront sur le MacBook. Revers de la médaille, ces modèles sont dépourvus de lecteur de CD/DVD et leurs connecteurs se réduisent au minimum: une ou deux prises USB, une sortie audio et une autre pour transférer l’affichage et, parfois, un lecteur de cartes mémoire MicroSD. Mais pas de HDMI ni de prise Ethernet. Il faudra faire avec le Wi-Fi. Leur stockage se limitant à quelques centaines de giga-octets, il vaudra mieux prévoir un disque externe ou des cartes mémoires pour emporter des films en voyage. Voici notre sélection des modèles de 13 pouces les plus emblématiques.

Dell XPS 13 2 en 1

Un petit gabarit généreux: Dell XPS 13 2 en 1

Extrafin (13 mm au maximum), superléger (1,2 kg), silencieux et rapide, ce modèle illustre bien la tendance des ultraportables actuels. Certes, une fois ouvert, le design déçoit un peu: clavier noir sur fond noir, grosses charnières métalliques sous l’écran. Et, bizarrement, la webcam n’est pas située au sommet de l’écran mais à sa base, entre les deux charnières… L’écran en question, d’une diagonale de 13,3 pouces, occupe pratiquement toute la surface. L’affichage de 1920 × 1 080 points offre une excellente lisibilité et restitue parfaitement les films en Full HD. Il suffit de basculer entièrement l’écran, tactile, vers l’arrière, contre le dos du clavier, pour utiliser le XPS comme une tablette. On peut aussi l’incliner plus ou moins et placer l’appareil tête-bêche, en mode tente, pour afficher une présentation ou un film. Le clavier, rétroéclairé, plutôt confortable, s’adapte bien à la saisie rapide. À droite du trackpad, le capteur d’empreintes digitales se montre très efficace. En dépit de son profil très fin, ce modèle est équipé de deux prises USB-C, dont l’une sert à recharger la batterie et l’autre permet de transférer l’affichage, d’un lecteur de carte MicroSD et d’une sortie audio minijack.

Le lancement des applications, l’ouverture des fenêtres et la navigation sur Internet sont rapides, même si notre machine de test s’est révélée assez capricieuse, quittant brutalement certaines applications. Nous avons quand même pu regarder des vidéos en 4K et essayer des jeux graphiques assez exigeants comme Asphalt 8 ou March of Empires. Il ne faudra cependant pas trop lui demander si on pratique le montage vidéo ou la modélisation en 3D. En utilisation moyenne, le XPS offre une autonomie de plus de 10 heures. Enfin, son prix est plutôt raisonnable: de 1 399 € (mémoire de 4 Go, stockage SSD de 128 Go) à 1 899 € (8 Go et 512 Go).

HP Spectre ×360

Pour travailler et se divertir: HP Spectre ×360

Récemment actualisé, il est l’un des plus élégants et des moins chers de sa catégorie. Particulièrement fin (13,9 mm d’épaisseur) et léger (1,3 kg), il se compose d’un beau châssis en aluminium et peut se replier dans un sens ou dans l’autre pour s’utiliser comme un ordinateur, comme une tablette ou comme un écran de présentation. Ledit écran de 13,3 pouces, très lumineux, affiche parfaitement les films et les images dans une résolution Full HD (1 920 × 1 080). Qui plus est, regarder une vidéo sur ce modèle est un vrai plaisir grâce au système audio développé en collaboration avec Bang & Olufsen. Le son est précis et puissant. Le clavier d’excellente qualité rappelle celui d’un ordinateur de bureau avec ses touches bien espacées qui offrent une bonne course. Taper du texte dans Word se révèle très agréable.

En revanche, le Spectre 360 est moins bien adapté aux jeux gourmands et aux gros logiciels de 3D. En mode tablette, l’écran tactile réagit plutôt bien. Mais on regrette que l’appareil soit dépourvu de lecteur de carte SD. Il faudra importer les photos à partir d’une clé USB ou en Wi-Fi. Bien vu, ce modèle dispose, en plus de ses connecteurs USB-C, de connecteurs USB standard. On peut donc continuer à utiliser ses périphériques sans adaptateur. Son autonomie, d’une durée de 9 heures, n’est pas la plus spectaculaire… Le Spectre ×360 est actuellement en promotion: de 850 euros (4 Go de mémoire et 128 Go de stockage) à 2000 euros (16 Go et 512 Go).

Microsoft Surface Book

La puissance à la carte: Microsoft Surface Book

C’est la réplique de Microsoft au MacBook Air d’Apple. Format identique (13,5 pouces, profil effilé de 13 à 23 mm d’épaisseur), poids identique (1,5 kg), finition identique (en magnésium d’un seul bloc)… On retrouve même le trackpad en verre et le clavier rétro éclairé. Mais à la différence de l’ultraportable d’Apple, le Surface Book dispose d’un écran tactile, qui plus est détachable. On peut donc l’utiliser comme un ordinateur ou l’installer à l’envers, pour faire une présentation par exemple, mais aussi retourner l’écran et l’abaisser sur le clavier pour s’en servir comme tablette tactile. D’ailleurs, ce modèle est livré avec un stylet qui permet de prendre des notes et de dessiner sur l’écran. Si la précision et la fluidité sont inférieures à celle de l’iPad Pro, on obtient quand même de bons résultats. En fonction de la configuration, le Surface Book pourra même remplacer un ordinateur musclé et faire tourner des applications professionnelles comme AutoCad ou Adobe Premiere. En version de base, ce produit se destine surtout à des usages bureautiques et familiaux. L’écran est superbe (3 000 × 2 000 pixels) et offre un affichage très lumineux idéal pour les jeux et pour regarder des films. Les deux haut-parleurs stéréo sont plutôt de bonne qualité. Le clavier, très agréable, est l’un des meilleurs que nous ayons testé. On trouve aussi deux prises USB standard, une sortie vidéo et un lecteur de cartes SD. Mais pas de prise Ethernet. Il faudra se contenter du Wi-Fi ou investir dans un adaptateur. En usage normal, le Surface Book peut atteindre une autonomie de 12 heures. Il faudra quand même y mettre le prix: de 1 649 € (8 Go de mémoire et 128 Go de stockage) à 3 649 € (16 Go et 1 To avec carte graphique Nvidia GeForce GTX 965M).

Read Full Post »

Read Full Post »

Avec plus de 1,5 million de modèles vendus dans le monde entier, c’est la meilleure solution pour regarder vos séries et vos films préférés gratuitement !

Nous sommes dans l’âge d’or de la télévision payante. Chaque année, des séries télévisées nouvelles et passionnantes sont disponibles, telles que Game of Thrones, Big Bang Theory, House of Cards, Robot, 13 Reasons et bien d’autres.

Nous savons tous à quel point le câble et les services en streaming peuvent être coûteux. Vous payez pour le câble, Netflix, HBO, les films et les sports à la demande… ça finit par être cher.

Et bien sûr, il y a tout le matériel électronique qu’il faut avoir ! Votre récepteur, AppleTV ou Firesticks, le lecteur DVD et des téléviseurs connectés souvent coûteux.

Il n’est donc pas surprenant que de plus en plus de gens cherchent des solutions moins chères et plus simples pour réduire leurs factures et se débarrasser de tous ces appareils.

Heureusement, il existe une solution pour regarder en toute légalité ce que vous voulez et cela gratuitement !

Une start-up néerlandaise a mis au point un nouveau gadget innovant et peu coûteux qui modifie la façon dont les gens utilisent les médias.

De quoi s’agit-il ?

C’est TVFrog ! Il s’agit d’une box home cinéma de pointe qui peut être facilement connectée à n’importe quel téléviseur. Elle est livrée complètement formatée et est opérationnelle en quelques minutes. Aucune compétence technique n’est donc requise.

Cet appareil tout-en-un vous permet de vous débarrasser de tous vos autres appareils et télécommandes. Toutes les applications connues sont déjà préinstallées, comme pour AppleTV, Amazon Firestick etc. Mais la principale différence est qu’il vous permet de regarder n’importe quoi gratuitement, sans abonnement et de façon complètement légale.

Comment ça marche ?

C’est simple ! Connectez simplement TV Frog à n’importe quel téléviseur ou moniteur. Vous trouverez pour cela tous les câbles nécessaires dans le paquet. Allumez l’appareil et c’est tout. Sérieusement, cela prend littéralement 15 secondes et vous pouvez regarder tout ce que vous voulez.

Mais comment cela peut-il être gratuit ? Tout le secret réside dans une application nommée CODY. TV Frog l’a complètement reprogrammée et redéfinie pour qu’elle fonctionne parfaitement. La technologie TVFrog recherche sur Internet n’importe quelle émission télévisée, film ou événement sportif en direct que vous souhaitez regarder sans avoir à vous soucier de payer des frais de location ou des abonnements mensuels.


« Cet appareil m’a fait économiser énormément d’argent ! »


Vous pouvez même regarder la télévision en direct 24 heures sur 24, y compris la quasi-totalité des chaînes que vous recevez par le câble et des centaines d’autres de partout dans le monde. Et, bien sûr, tout cela en Ultra HD.

Ça semble trop beau pour être vrai, mais c’est pourtant la réalité, et sans aucune condition ! C’est la raison pour laquelle TV Frog se vend maintenant dans le monde entier comme des petits pains. Bien sûr, vous devez avoir Internet, mais ce n’est pas vraiment un problème puisque vous l’avez déjà. Et pour ce qui est de la durée de chargement et de la mise en mémoire tampon, TVFrog s’ajuste automatiquement à votre vitesse d’Internet afin que tout type de contenu puisse être regardé immédiatement. Si YouTube fonctionne, TV Frog fonctionnera également !

Avec TVFrog, vous êtes tranquille, sachant que vous ne manquerez aucune de vos émissions préférées.

Mais est-ce vraiment légal ?

ABSOLUMENT ! Tout comme pour un ordinateur, cela dépend de ce que vous en ferez. La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que la plupart du contenu est complètement gratuit et légal. C’est ça qui est super !

Bien sûr, ça ne plait pas du tout aux compagnies de télévision par câble ; elles font tout ce qui est possible pour essayer d’empêcher TVFrog d’être vendue au public. Il est possible qu’elle soit interdite prochainement, mais à partir du moment où vous en possédez une, vous êtes tranquille et vous pourrez toujours continuer à tout regarder gratuitement en toute légalité.

Combien est-ce que ça va me coûter ?

Vous pensez probablement que cet appareil est très cher… vous vous trompez complètement ! TVFrog est en vente en ce moment pour moins de 70 € ! Paiement unique sans abonnement ni frais mensuels !

Où puis-je en acheter une ?

Vous pouvez l’acheter directement à partir du site Web de l’entreprise en cliquant ici.

REMARQUE: comme sa vente pourrait être interdite prochainement, certains ont commencé à en acheter plusieurs afin de les revendre à un prix plus élevé par la suite. Comme les commandes ne cessent d’arriver maintenant, veuillez compter de 1 à 2 semaines pour l’expédition.

TV Frog est livrée également avec une télécommande innovante pour une meilleure expérience d’utilisation, un adaptateur universel et un appareil anti-surtension. Vous pouvez donc l’utiliser dans n’importe quel pays du monde. Bien sûr, tous les câbles dont vous avez besoin pour la connecter à votre téléviseur sont également inclus.

Commencez donc à regarder ce que vous voulez gratuitement…

Maintenant que vous avez découvert cette invention géniale, laissez-moi vous montrer comme elle est facile à installer. Vous n’avez qu’à suivre ces 3 étapes :

  • Étape 1 : Commandez TVFrog dès aujourd’hui pour profiter de la réduction de 30 %.
  • Étape 2 : À la réception, ouvrez le colis et connectez la box au téléviseur que vous souhaitez avec les câbles fournis et allumez-la.
  • Étape 3 : Regardez ce que vous voulez gratuitement… TVFrog vous permettra automatiquement de regarder des blockbusters ou des séries populaires, et tout ce que vous voudrez regarder immédiatement.

Voici une astuce : TVFrog est un excellent cadeau car elle permet d’économiser énormément d’argent !

« N’oubliez-pas : En raison de la réduction sur son prix d’achat en ce moment et du fait qu’elle pourrait être interdite bientôt, le nombre de commandes est incroyablement élevé.

Beaucoup en achètent plusieurs pour les revendre ensuite au cas où elle serait interdite. Veuillez donc prévoir de 1 à 2 semaines pour l’expédition. L’appareil peut être expédié dans le monde entier. »

Cliquez ici pour en savoir plus !

Read Full Post »

© Fournis par BFMNews

Comment continuer à partager ses émotions avec l’être cher quand il se trouve à des centaines, voire à des milliers de kilomètres ? Certes, le téléphone a cédé la place à des moyens de communications tels que Skype, qui allient le son à l’image. Mais rien ne remplace le contact physique. Des gadgets high tech existent déjà, tels les sextoys connectés Hera et Zeus respectivement destinés à madame et monsieur, qui permettent de partager à distance des sensations. Plus sage et plus familial, le Kissenger (contraction de kiss et messenger) se contente de transmettre via internet des … baisers !

Conçue par des chercheurs anglais et japonais, cette petite station d’accueil pour iPhone comporte des « lèvres » en silicone et, sous la surface, un système de capteurs/actionneurs. Les capteurs enregistrent les pressions exercées par les lèvres, puis les transmettent par Internet à l’autre appareil qui les restituent par les actionneurs. Le tout est contrôlé par une application pour iPhone, qui sert aussi pour des discussions de type Chat. Pour Emma Yann Zhang, qui a participé à la conception de l’appareil : « le baiser est l’expression la plus directe et la plus universelle de l’intimité et de l’affection ». Le Kissenger peut être utilisé au sein d’un couple, mais aussi dans un cadre familial. Par exemple, un enfant peut embrasser sa grand-mère sur la joue à distance.

Le Kissenger dispose désormais d’un site officiel mais ses concepteurs n’ont pas encore indiqué sa date commercialisation

Read Full Post »

Older Posts »