Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘présentation’ Category

Click here.....

Par L’Express<!–

 

De Martine Aubry à Arnaud Montebourg… De « MP » à « I am ».

L’équipe des permanents du PS a donné des surnoms aux dirigeants du parti.

La première secrétaire, Martine Aubry, est « MP » (Miss Pétard) ; le porte-parole, Benoît Hamon, est « B. XVII » (allusion à Benoît XVI) ; le conseiller politique François Lamy est « Belphégor » ; son directeur de cabinet, Jean-Marc Germain, est « PC » (pour « prince consort » et en référence à son ordinateur, qui ne le quitte pas).

Enfin, parmi les secrétaires nationaux, Arnaud Montebourg est « I am » (« Moi, je ») ; Claude Bartolone est « Speedy » ; Jean-Christophe Cambadélis est « l’Eminence » ; Harlem Désir est « Black List » ; et Pierre Moscovici, « PR » (pour « Pierre qui roule n’amasse pas mousse »).

Read Full Post »

RAPPORT

 

lepoint.fr

Les fraudes aux prestations sociales concernent environ 200.000 allocataires en 2009, selon le rapport de la Cnaf révélé jeudi par Le Parisien/Aujourd’hui en France © PHOTOPQR/LA MONTAGNE

 

L’affaire Liès Hebbadj, compagnon de la jeune femme verbalisée pour port de niqab au volant , a relancé le débat sur les fraudes aux prestations sociales. Alors qu’une enquête judiciaire a été ouverte à ce sujet, un rapport de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) révélé jeudi par Le Parisien/Aujourd’hui en France dresse un état des lieux sur le montant des fraudes. Estimées entre 540 et 808 millions d’euros en 2009, les fraudes aux prestations sociales concernent environ 200.000 allocataires, selon le rapport publié par le quotidien. Ce document de la Cnaf s’appuie sur des « vérifications systématiques » menées « auprès de 10.500 allocataires choisis de façon aléatoire » et dont les résultats ont été extrapolés au niveau national.

Le rapport souligne que le taux d’allocataires qui seraient auteurs d’une fraude en 2009 est estimé à 2,15 % et que l’impact financier de la fraude « serait compris, par an, entre 0,91 % et 1,36 % du montant total des prestations versées en 2009, soit entre 540 et 808 millions d’euros ». Un chiffre nettement supérieur aux données connues jusqu’à ce jour, déclare le quotidien, puisqu’en septembre 2009, la Cnaf avait estimé à 9.397 les fraudes recensées en 2008, pour un montant de 79,77 milliards d’euros. Le rapport de la Cnaf évoque d’ailleurs un « problème de détection de la fraude », poursuit le journal.

Des taux de fraudes très variables

« Si, en moyenne, le montant des fraudes avoisine entre 0,91 % et 1,36 % des prestations, ce pourcentage varie fortement selon les aides », souligne Le Parisien/Aujourd’hui en France . Le taux de fraudes est très faible pour les allocations familiales (0,43 % des sommes) ou la prestation d’accueil du jeune enfant (0,24 %), mais il atteint 3,1 % pour l’allocation de parent isolé et 3,6 % dans le cas du revenu minimum d’insertion (RMI).

Pour Daniel Buchet, chargé de la lutte contre la fraude à la Cnaf, 200.000 fraudeurs, « c’est, bien sûr, toujours trop ». Mais, dans une interview accordée au quotidien, ce dernier souligne : « Si l’on se réfère aux idées reçues selon lesquelles les fraudes seraient massives en France, ce travail montre, en revanche, que ce phénomène reste relativement modeste. » En effet, le rapport de la Cnaf révèle que 96,16 % des dossiers sont en règle.

Read Full Post »

Née sous x: un couple contestant l'abandon de sa petite-fille débouté

Le tribunal de grande instance d’Angers a débouté lundi des grands-parents qui voulaient contester le statut de pupille d’Etat de leur petite fille née sous x, en leur niant tout « lien de filiation »

Le tribunal de grande instance d’Angers a débouté lundi des grands-parents qui voulaient contester le statut de pupille d’Etat de leur petite fille née sous x, en leur niant tout « lien de filiation ».

Malgré l’opposition absolue de sa fille, ce couple avait lancé un combat judiciaire depuis la naissance de sa petite fille, née prématurée en juin 2009 à Angers et reconnue comme pupille de l?Etat le 14 août 2009.

Sans examiner l’affaire sur le fond, le tribunal a déclaré l’irrecevabilité de leur demande concernant la validité de cet arrêté d’admission de l’enfant en qualité de pupille de l’Etat.

Le jugement considère que les grands-parents « ne peuvent se prévaloir d’un lien de filiation qui est rompu par l’accouchement sous x non plus que d’un lien affectif, au sens de l’article L.244-8 du code de l’action sociale et des familles, alors qu’ils n’ont qu’une seule fois aperçu l’enfant ».

Dans une interview au Courrier de l’Ouest la mère du bébé né sous X avait demandé à ses parents « de ne pas se mêler » de l’avenir de l’enfant. « Je ne veux pas que cette enfant soit élevée par eux », avait-elle dit.

Cette décision « laisse un goût d’inachevé (…) Mes clients auraient préféré qu’on leur dise qu’on refuse d’accéder à leur demande dans l’intérêt de l’enfant », a déclaré l’avocate des grands-parents, Me Lauren Berrué, regrettant le côté « hypocrite » de cette décision.

« On tombe des nues (…) On ne sait pas trop comment interpréter cette décision à chaud. Ca me laisse le sentiment qu’il y a une volonté politique de refermer le dossier », a déclaré à l’AFP le grand-père de l’enfant, Pascal Oger.

Décidés à conserver un lien avec l’enfant, les grands-parents avaient obtenu le 8 octobre dernier le droit de réaliser une expertise comparée de sang en vue de prouver leur filiation avec leur petite-fille. Le juge des référés d?Angers avait alors retenu « l’intérêt de l’enfant » et « ses besoins affectifs ».

La filiation du bébé avec ses grands-parents a ensuite été établie par tests génétiques.

« L’examen sanguin, c’est quand même la justice qui nous l’a accordé et, aujourd’hui, elle le remet en cause. (…) C’est triste. Je trouve ça honteux », a encore estimé M. Oger.

Le couple a un mois pour faire appel. « On ne sait pas si on donnera suite », a ajouté le grand-père, conscient que la poursuite des procédures judiciaires entrave une stabilisation affective de l’enfant.

Dans l’attente de l’examen des différents recours dans cette affaire, la fillette fait en effet l’objet d’un placement provisoire dans une famille d’accueil.

Read Full Post »

Noël Mamère: « Cette histoire de niqab au volant a un parfum de vichysme qui sent très mauvais »

Noël Mamère, le 17 mars 2009, à l'Assemblée.

Noël Mamère, le 17 mars 2009, à l’Assemblée.
MAXPPP

L’affaire de la femme voilée au volant n’en finit pas de faire des vagues, notamment depuis que Brice Hortefeux a demandé que l’époux de cette jeune femme soit « déchu de sa nationalité française« .

Sur Le Post, Noël Mamère dénonce des « méthodes de petites frappes » et parle d’une affaire « planifiée ».


Que vous inspire l’histoire de cette femme verbalisée car elle conduisait habillée en niqab et les suites que cela a pris?
« On est dans l’outrance, la surenchère. Cette histoire a des relents nauséabonds. Ce n’est pas en surjouant la stigmatisation d’une religion que l’on apportera la paix sociale dans ce pays. Monsieur Sarkozy et sa bande ont un programme qui met le feu au pays à un moment où la crise le déchire déjà. J’espère qu’ils le paieront politiquement et électoralement. Ce sont des méthodes de petites frappes, que l’on voit en général dans les pays autoritaires. Il leur faut définir un bouc-émissaire pour divertir l’opinion des vrais problèmes, ce populisme est à gerber. »

Qu’entendez-vous par « méthodes de petites frappes »?
« Je pense qu’il y a eu une planification dans cette histoire. Cette histoire surgit juste après l’annonce par le président d’une probable loi sur l’interdiction totale du voile intégral. Seuls les naïfs ou les idiots peuvent croire que cela est totalement fortuit que . Cette femme conduisait ainsi depuis des années et comme par hasard les policiers l’arrêtent maintenant, ce qui permet au ministre de l’Immigration de s’engouffrer dans la brèche. Vraiment, c’est digne d’une mauvaise série B, qui pourrait d’ailleurs se terminer en série noire, et cela a un parfum de Vichysme qui sent très mauvais. »

De votre côté, êtes-vous pour autoriser le port du voile?
« Je ne suis pas pour le port du voile, mais ce montage grossier pour focaliser l’opinion sur le sujet de l’Islam, comme on l’a déjà focalisé sur les banlieues soit disant uniquement peuplées de délinquants et de trafiquants de drogues, me dégoûtent. Nous n’avons rien à envier à l’Autriche ou à l’Italie du Nord. »

Pensez-vous que ce genre d’action s’inscrit dans la perspective de 2012?
« Bien sûr. En revenant à ses « fondamentaux », c’est-à-dire en allant chasser sur les terres du Front national, l’UMP se place dans une perspective très compréhensible. Elle sait que comme en 2007, elle aura besoin des voix d’extrême-droite pour gagner. Il y a vraiment en France une menace de scénario à l’italienne, avec une possible alliance entre la droite une extrême-droite vidée de ses mots les plus inacceptables. C’est une hypothèse très crédible, on a déjà vu des anciens du FN recyclés au sein de l’UMP. Et il ne faut pas oublier que l’un des principaux conseillers de Sarkozy, M. Buisson, a été journaliste à Minute et travaille depuis plus de 20 ans à ce type de rapprochement. »

Read Full Post »

Facebook : des millions de données personnelles piratées et mises en vente

 
 
Facebook et son fabuleux potentiel de centaines de millions de membres attise les convoitises des pirates informatiques, dont il est devenu la cible privilégiée. Ainsi, un hacker russe du nom de Kirllos, propose à la vente des millions de données personnelles issues de comptes Facebook. Une aubaine pour des acheteurs sans scrupules qui vont utiliser ces identités à des fins malveillantes, comme l’explique, entre autres, LeMondeInformatique.fr.

Ce sont des chercheurs de Verisign, la société qui administre notamment les noms de domaines .

com et .net,  qui a mis au jour ce trafic. Ils auraient intercepté une proposition d’achat de noms d’utilisateurs, ainsi que les mots de passe de comptes Facebook. Kirllos disposerait d’un stock impressionnant de 1,5 million d’identités. Les tarifs pratiqués à la revente, selon 20minutes.fr : 25 dollars les 1 000 comptes avec moins de 10 amis et 45 dollars les 1 000 avec plus de 10 contacts. 

Le pirate semble avoir déjà vendu 700 000 identités, selon Rick Howard, directeur de l’unité Cyber Intelligence de Verisign, qui précise à 20minutes.fr : «Les comptes avec moins de 10 contacts ont sans doute été créés et ceux avec plus de 10, dérobés (en devinant ou craquant le mot de passe).» Pour Rick Howard, les acheteurs potentiels «utilisent ensuite les comptes pour des combines proches du phishing, technique visant à soutirer les données personnelles de l’internaute, mot de passe ou bien numéro de carte de crédit.

leparisien.fr 

Read Full Post »

 

Charente : une femme en garde à vue après le décès de son bébé

Une femme de 37 ans a été placée en garde à vue après la découverte à son domicile du corps sans vie d’un bébé qu’elle avait mis au monde seule à son domicile à Coulgens (Charente). Le corps du nouveau-né, qui était vivant et viable selon les premiers éléments de l’enquête, portait des traces de coups, a souligné le procureur de la République d’Angoulême, Nicolas Jacquet.

La femme s’était présentée à l’hôpital d’Angoulême en faisant état d’une fausse couche mais le nouveau-né a été retrouvé à son domicile, dissimulé, a-t-il expliqué.

La responsabilité du concubin de la jeune femme, qui s’était absenté du domicile avec les deux autres enfants du couple, n’est pas engagée, selon le parquet. Il ne s’était apparemment pas rendu compte de la grossesse de sa compagne.

La femme, a évoqué un accident pour expliquer le décès de son bébé, pour expliquer le décès de son bébé. Hospitalisée dans un service psychiatrique, a été placée en garde à vue mercredi matin et devrait être mise en examen pour homicide sur mineur de 15 ans, a précisé le procureur.

leparisien.fr

Read Full Post »

L’antivirus McAfee a pris Windows XP pour un virus

Par Anne-Hélène Pommier
<!–

.

–>

Plusieurs milliers d’utilisateurs de PC ont été victimes d’une panne qui provoquait la réinitialisation perpétuelle de leur ordinateur.

Hôpitaux, entreprises, banques, universités, particuliers… plusieurs milliers d’utilisateurs de PC, ont été victimes mercredi d’une erreur de mise à jour de leur antivirus informatique McAfee. L’actualisation défectueuse analysait un fichier valide de Windows XP service pack3 (dernière mise à jour de Microsoft) comme étant un virus dangereux et le plaçait en quarantaine, empêchant ainsi le fonctionnement normal du logiciel. En conséquence, les PC atteints redémarraient continuellement, et des réseaux entiers sont restés hors service le temps de les réparer.

La société de sécurité informatique qui assure tester au préalable l’ensemble des mises à jour qu’elle adresse à ses clients, affirme que l’actualisation défectueuse avait passé avec succès le contrôle qualité. L’erreur n’a finalement été détectée que grâce aux remontés des clients signalant le problème. McAfee a rapidement retiré la mise à jour problématique, limitant ainsi le nombre d’ordinateurs contaminés en épargnant tous les utilisateurs qui n’avaient pas encore accepté l’actualisation de l’antivirus. McAfee estime ainsi que seul 0,5% de ses 125 millions de clients dans le monde a été infecté… Commonwealth Bank of Australia, Virgin Mobile, l’université du Michigan, ou encore l’Upstate University Hospital… représentent cependant suffisamment de personnes pour que, prise d’assaut, la page du site internet de la société réservée aux discussions sur les problèmes techniques devienne inaccessible.

Un correctif a été mis en place sur le site internet de McAfee, accessible à tous les clients. Il permet de remplacer la mise à jour défectueuse par une nouvelle, valide celle-ci. L’alimentation régulière du blog de la société par Barry McPherson, le vice-président en charge de l’assistance technique et du service clients, permet également aux anglophones- d’avoir davantage d’information.

Quant aux ordinateurs affectés, l’intervention d’un expert sera sans doute nécessaire. Il faut en effet récupérer le dossier Windows placé en quarantaine sur un autre ordinateur pour le réintroduire sur la machine bloquée. McAfee se refuse pour l’instant à tout commentaire concernant un éventuel dédommagement, tandis que nombre de bloggers profitent de cette erreur de mise à jour pour dire tout le bien qu’ils pensent du système McAfee sur Twitter, inondant de messages assassins le site de micro-blogging. Les investisseurs n’ont pas non plus tardé à manifester leur mécontentement. Vers midi ce jeudi, avant l’ouverture de Wall Street, le titre McAfee accusait d’ores et déjà un recul de plus de 2%.

Read Full Post »

Older Posts »