Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Non classé’ Category

 

Les fait se sont déroulés le 11 novembre 2011 en Caroline du Sud, aux Etats-Unis.

Marc Hadden, pompier volontaire, était en train de dîner à son domicile lorsqu’il a été appelé pour prendre en charge une femme sur le point d’accoucher.

Arrivés sur les lieux, les pompiers ont décidé de transporter la future maman à l’hôpital. Mais, trop tard, elle devait accoucher tout de suite.

C’est Marc en personne qui aidera à mettre son bébé au monde dans l’ambulance. Le nourrisson était en parfait santé.

Mais, deux jours plus tard, Marc a appris que la maman ne souhaitait pas garder l’enfant et l’avait mise à l’adoption.

Il s’est alors dit que c’était sa chance d’avoir un autre enfant. Déjà père de deux garçons, Marc Hadden et sa femme ne pouvaient plus avoir d’enfants à cause d’un problème médical.

Après une discussion avec le personnel médical, il est allé expliquer sa situation à la mère du bébé qui était d’accord pour qu’il adopte son enfant.

La petite Grace a finalement rejoint la famille Hadden et a été adoptée définitivement quelques mois plus tard à la grande joie de tous.
En savoir plus sur http://www.faitsdivers.org/24596-Une-fillette-adoptee-par-le-pompier-qu-il-avait-fait-naitre-en-urgence.html#DtyIF5kBkyyMdYCg.99

Read Full Post »

Le Parisien: ILLUSTRATION. L'homme s'est montré violent avec sa femme pour une histoire de toilettes sales.© LP / OLIVIER BOITET ILLUSTRATION. L’homme s’est montré violent avec sa femme pour une histoire de toilettes sales.

Une mère de famille a été violentée par son mari pour avoir mal fait le ménage au domicile familial.

Les policiers sont intervenus au domicile d’une famille avignonnaise pour des faits de violences conjugales mardi soir. Sur place, les forces de l’ordre ont interpellé un homme de 57 ans, accusé d’avoir frappé sa femme… pour une lunette de toilettes sale, rapporte La Provence.

Interrogée, la femme affirme avoir d’abord été insultée par son mari, avant d’être attrapée par le cou, tout ça pour ne pas avoir nettoyé la lunette des toilettes. Une version que ses enfants, interrogés à leur tour, ont confirmée, précisant même que les actes violents se faisaient fréquents depuis des années.

La victime retire sa plainte

Entendu, le mari a nié en bloc avoir frappé sa femme et aurait même avancé que c’est elle-même qui s’était blessée en se tapant contre les murs. Confronté à son époux, la victime, qui aurait décidé ce soir là de demander le divorce, a réaffirmé avoir été attrapée par le cou, mais a finalement retirée sa plainte.

Le mari violent devra répondre à une convocation judiciaire en avril

Read Full Post »

Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, a estimé samedi que la question des réfugiés « obstrue le débat présidentiel ». « Cette question, non pas des migrants mais des réfugiés, elle ne s’invite pas, elle obstrue le débat présidentiel, elle l’envahit. Elle l’inonde de façon tellement excessive », a-t-il regretté.

© Fournis par Francetv info

Selon lui, le droit d’asile est en danger : « 80 % d’entre eux semblent éligible au droit d’asile. Si l’Etat veut sauver le droit d’asile, la notion même du droit d’asile, il faut que les 20 % qui sont de faux demandeurs d’asile soient reconduits chez eux comme on le fait dans les autres pays européens« .

« Si être un vrai demandeur d’asile ou être un faux demandeur d’asile, c’est la même chose in fine,(…) ça tue le droit d’asile. Mais le droit d’asile, c’est toute l’histoire de la France. Qui peut aujourd’hui accepter de renvoyer sous le couteau des barbares de Daech des gens qui fuient l’Irak et la Syrie« , a-t-il demandé.

Read Full Post »

 

IMG_6888 IMG_6889 IMG_6895 IMG_6896 IMG_6897 IMG_6898 IMG_6900 IMG_6901 IMG_6902 IMG_6903 IMG_6904 IMG_6905 IMG_6906 IMG_6907 IMG_6908 IMG_6909 IMG_6910 IMG_6911 IMG_6912 IMG_6913 IMG_6915 IMG_6916 IMG_6917 IMG_6919 IMG_6922 IMG_6923 IMG_6924 IMG_6926 IMG_6927 IMG_6928 IMG_6929 IMG_6930 IMG_6931 IMG_6932 IMG_6934 IMG_6935 IMG_6936

Read Full Post »

Club Dorothée. Décès de Framboisier, des Musclés

    
Claude Chamboisier, connu sous son pseudonyme de Framboisier, chanteur du groupe "Les Musclés" dans l'émission télévisée du "Club Dorothée", est mort dimanche matin à 64 ans.

Le musicien est mort d’un cancer du pancréas dans un hôpital du sud de la France.

« On est très tristes. Framboisier était un personnage haut en couleurs, encore plus drôle dans la vie que sur scène », a dit Jean-Luc Azoulay, président de AB Groupe.

« Claude Chamboisier était le leader des Musclés, c’était la voix solo du groupe, il était très bon musicien », a-t-il ajouté.

La nouvelle a également été annoncée par un autre Musclé, Bernard Minet, sur sa page Facebook.

Les Musclés

Les cinq « Musclés » étaient des personnages incontournables du Club Dorothée, émission pour la jeunesse diffusée sur TF1 dans les années 1980-1990, au côté de Dorothée, Jacky, Corbier, Ariane et Patrick Simpson-Jones.

Ils ont connu le succès dans un registre volontairement kitsch avec sept albums et plusieurs titres dont « La Fête au village », « Moi, j’aime les filles », « La Merguez party », « La Musclada ».

Le groupe, qui a eu droit à des sitcoms sur TF1 (« Salut les Musclés », « La Croisière Foll’amour » – 400 épisodes), s’est dissous après la fin du Club Dorothée.

Producteur de Matmatah

Parallèlement, Claude Chamboisier était également producteur, notamment du premier album des Brestois de Matmatah, La Ouache en 1998.

En 2007, Framboisier et un autre Musclé, Bernard Minet, avaient enregistré une chanson parodique qui mettait en scène Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal.

Un autre membre des Musclés, René Morizur, alias « Papy René », est mort en 2009.

Read Full Post »

587-2-fr-c3a65b5cc936c03ebbcc7d9fbfb6cb51

Christel Lorentz

Read Full Post »

HSBC dans la tourmente

Le Point –

La filiale suisse de la banque britannique a été mise en examen à Paris mardi pour blanchiment de fraude fiscale et démarchage bancaire illicite.
Une caution de 50 millions d'euros aurait été demandée à HSBC Private Bank, la filiale suisse du groupe.
Une caution de 50 millions d’euros aurait été demandée à HSBC Private Bank, la filiale suisse du groupe. © FABRICE COFFRINI

HSBC Private Bank, filiale suisse de la banque britannique HSBC, a été mise en examen à Paris mardi pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et démarchage bancaire illicite, ont indiqué le groupe et des sources judiciaires vendredi. « HSBC Private Bank (Suisse) SA a été mise en examen par les magistrats qui examinent si la banque a eu un comportement approprié en 2006-2007 vis-à-vis de certains clients de la banque ayant des obligations fiscales en France et la façon dont la banque a proposé ses services dans ce pays », explique le groupe dans un communiqué.

« Dans ce contexte, une caution de 50 millions d’euros a été demandée à HSBC Private Bank (Suisse) SA. Nous continuerons de coopérer avec les autorités françaises autant qu’il sera possible », poursuit le document. Cette caution s’accompagne d’un contrôle judiciaire, a précisé une source proche de l’enquête. Selon Le Monde, qui a révélé l’information, les enquêteurs ont calculé que « plus de 180,6 milliards d’euros, appartenant à 106 682 personnes physiques et 20 129 personnes morales, auraient été cachés en 2006 et 2007 sur les comptes de la banque ». HSBC Private Bank SA gère 380 milliards d’euros d’actifs dans le monde.

« Opacification »

La justice reproche au groupe d’avoir « bénéficié du produit des faits de fraude fiscale », organisé « l’opacification de flux financiers » et « blanchi les fonds d’origine illicite en permettant à des milliers de clients détenteurs d’avoirs très importants de les soustraire », avait expliqué cet été une source proche. La banque aurait notamment, selon cette source, utilisé de nombreux trusts et sociétés-écrans pour aider ses clients fortunés à dissimuler leurs avoirs. La mise en examen de la filiale, liée à l’exploitation des fameux fichiers Falciani, du nom de l’ancien informaticien de la banque qui les a fournis à la justice, est intervenue au lendemain d’une inculpation en Belgique pour les mêmes motifs.

Pour le parquet de Bruxelles, « plus d’un millier de contribuables belges pourraient être concernés pour des montants qui porteraient sur plusieurs milliards de dollars qui ont été placés, gérés et/ou transférés entre 2003 et nos jours ». Les justices belge et française se penchent également sur l’attitude de la banque face à la directive européenne sur l’imposition des revenus de l’épargne (ESD) au début des années 2000, qui visait à éviter que les intérêts financiers perçus par un contribuable d’un État de l’Union européenne résidant dans un autre pays membre n’échappent à l’impôt.

Read Full Post »

Older Posts »