Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

Dans le contexte des attentats survenus en Espagne, les forces de l’ordre craignaient qu’il puisse s’agir d’un attentat à la voiture-bélier. Il s’agissait en réalité des agissements d’un déséquilibré.

Le Parisien

© LP/O.B. Le ParisienLa scène était spectaculaire, dimanche soir vers 22 h 15 sur le boulevard Ney (XVIIIe), où les policiers ont dû dresser un barrage en urgence, afin de stopper un véhicule fonçant sur les Maréchaux, pleins phares.

Passée la première crainte d’une « voiture-bélier », dans le contexte plus sensible que jamais de ce week-end, les policiers ont surtout assisté à un mauvais rodéo d’automobiliste irascible et manifestement déséquilibré : obligé de se déporter, pour éviter une autre voiture quittant un stationnement juste sur sa trajectoire, le « chauffard » percute alors une autre voiture, arrêtée au feu rouge.

Le conducteur hurle «Allahou akbar»

L’accident ne fait aucun blessé mais pas mal de tôle froissée. Le conducteur suspect sort alors de sa voiture, visiblement très énervé, et se précipite vers celui qu’il vient de percuter en hurlant « Allahou akbar ! ».

Il a été immédiatement interpellé, toujours vociférant mais sans chercher à fuir, tandis qu’un périmètre de sécurité était tout de même dressé autour de sa voiture, dont l’autoradio diffusait en boucle des sourates du Coran.

Méticuleusement inspectée par les spécialistes du laboratoire scientifique de la préfecture de police, la voiture ne contenait rien de dangereux ni suspect, et le barrage a été levé vers 23 heures. Quant au chauffard, un médecin psychiatre l’a examiné en garde à vue et l’homme de 51 ans a été interné à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris (IPPP).

Read Full Post »

Le Tribunal constitutionnel du Chili a donné lundi son feu vert à la loi dépénalisant l’avortement thérapeutique, ultime étape mettant fin à près de 30 ans d’interdiction totale de l’IVG, comme c’est encore le cas dans 18 pays à travers le monde.

Des militants pour la dépénalisation de l'avortement lors d'une manifestation à Santiago au Chili

© Martin BERNETTI Des militants pour la dépénalisation de l’avortement lors d’une manifestation à Santiago au Chili«Sí». Le Tribunal constitutionnel du Chili a donné lundi son feu vert à la loi dépénalisant l’avortement thérapeutique, ultime étape mettant fin à près de 30 ans d’interdiction totale de l’IVG, comme c’est encore le cas dans 18 pays à travers le monde. La loi, fruit d’intenses débats durant deux ans et demi, avait déjà été approuvée début août par la Chambre des députés puis par le Sénat, mais la droite conservatrice avait saisi le les juges constitutrionnels en invoquant une atteinte au principe du droit à la vie figurant dans la Constitution.

Le Tribunal constitutionnel a rejeté «les deux recours (déposés par la droite, ndlr) par six votes contre quatre», a déclaré son secrétaire général Rodrigo Pica lors d’une conférence de presse. Jusqu’ici, l’avortement n’était autorisé au Chili dans aucune circonstance. Après ce feu vert, il reste selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) 18 pays dans le monde interdisant totalement l’avortement, parmi lesquels Haïti, le Congo et le Vatican.

«Un avant et un après pour les femmes chiliennes»

Une fois que la loi sera promulguée par la présidente Michelle Bachelet, sa principale promotrice, l’avortement sera possible dans trois cas précis : pour les femmes dont la vie est en danger, pour les victimes de viols, et pour les femmes dont le foetus est jugé non viable. Cette annonce a déclenché des cris de joie parmi les dizaines de militants rassemblés devant l’institution à Santiago.

: El momento exacto cuando se da a conocer el fallo del  ratificando la constitucionalidad del  | Felicidad ❤️

La Corporation pour les droits sexuels et reproductifs (Miles) a qualifié cette décision d’«historique» car elle «marque un avant et un après pour les femmes chiliennes». «Aujourd’hui, nous les femmes conquérons de nouveaux espaces de dignité, de liberté, d’autonomie et d’égalité, car on a mis fin définitivement à l’interdiction totale de l’avortement, à la stigmatisation et aux sanctions injustes et inhumaines qui pesaient sur les personnes cherchant à interrompre leur grossesse», a-t-elle souligné dans un communiqué. La semaine dernière, la présidente chilienne avait affirmé que cette loi était «le minimum dû par le Chili à ses femmes».

Interdit par Pinochet

Cette dépénalisation, soutenue selon des sondages par 70% de la population, marque un changement de société majeur au Chili, l’un des derniers pays développés à avoir reconnu le divorce en 2004. L’Eglise catholique y est très présente. Jusqu’en 1989 et pendant plus de 50 ans, l’avortement était permis en cas de risque pour la mère et de foetus non viable, mais avant de quitter le pouvoir le dictateur Augusto Pinochet (1973-1990) l’avait totalement interdit.

Officiellement, le Chili enregistre chaque année quelque 30 000 avortements provoqués ou spontanés, mais les interruptions clandestines pourraient être de l’ordre de 160 000. La dépénalisation de l’avortement thérapeutique s’inscrit dans une série de réformes sociales voulues par la présidente Bachelet pendant son second mandat, qui s’achève à la fin de l’année. Il y a deux ans, la dirigeante socialiste, pédiatre de formation, avait obtenu que le Parlement – où elle a la majorité, mais avec des secteurs très conservateurs au sein de son parti – vote l’union civile de couples du même sexe. D’ici quelques jours, elle lancera un nouveau projet, cette fois pour légaliser le mariage pour tous.

Read Full Post »

Une des quatre horloges de Big Ben, le 14 août 2017 (AFP/Daniel LEAL-OLIVAS)
C.P
InternationalBig BenRoyaume-Uni

Célèbre monument de Londres, le Big Ben entre en période de travaux ce lundi et doit cesser de sonner pour quatre ans.

A midi ce lundi, Big Ben sonnera douze coups avant de se taire pour rénovation, mais les travaux censés durer quatre ans pourraient être abrégés face au mécontentement de nombreux responsables politiques de ne plus entendre les bongs de la célèbre cloche londonienne.

Le public a été invité à venir écouter en nombre Big Ben donner une dernière fois de la voix, au palais de Westminster, siège du Parlement britannique, avant une cure de jouvence de 29 millions de livres (31,7 millions d’euros) qui concernera la tour et l’horloge qu’elle abrite

Read Full Post »

 

En fonction du pays dans lequel vous résidez, les films et séries disponibles sur la plateforme de streaming diffèrent énormément. Le nombre total de contenus à disposition varient ainsi de 2000 à plus de 6000 alors que le prix de l’abonnement, lui, ne change que très peu. Et les Français sont parmi les mal lotis. Décryptage.

En France, les abonnés Netflix disposent d'un catalogue de 730 séries et 2170 films.

© Stephen Shugerman – Getty Images North America – AFP En France, les abonnés Netflix disposent d’un catalogue de 730 séries et 2170 films.Ce n’est un secret pour personne, les séries et les films disponibles sur Netflix varient fortement selon votre localisation géographique et changent régulièrement au fil de l’année. Pour essayer d’y voir plus clair, le site Unogs.com (abréviation de « Unofficial Netflix Online Global Search ») scanne l’ensemble des bases de données Netflix dans chaque pays et propose ainsi une recherche mondiale des contenus par titre, par date de sortie et bien évidemment par pays.

Image

© BFM Business ImageCes données, mises à jour quotidiennement, nous apprennent par exemple que 730 séries et 2170 films sont disponibles en France, soit un total de 2900 contenus. C’est peu, au regard des 6100 disponibles au Japon, premier pays du classement, et des 5500 contenus que l’on peut explorer aux États-Unis. Ces inégalités s’expliquent par les différentes législations en vigueur dans ces pays en terme de diffusion et de droits d’auteur. On pourrait alors croire que ces écarts de service sont répercutés sur les prix des abonnements, mais il n’en est rien, bien au contraire. Comme on peut le constater ci-dessous, selon le pays où il réside, l’abonné Netflix voit son offre (rapporté à l’euro payé) varier du simple au triple. Les Français figurant parmi les plus « lésés ».

Image

© BFM Business ImageDe plus, si vous aimez les films anciens ou n’appréciez guère les productions récentes, passez votre chemin: plus de 65% du catalogue français est composé de films et séries sortis après 2010 et seuls 11% des contenus datent d’avant les années 2000.

Capture d’écran 2017-08-16 à 18.28.08.png

© BFM Business Capture d’écran 2017-08-16 à 18.28.08.pngSi l’inventaire que réalise Unogs satisfait les plus curieux des abonnés de Netflix, il n’est pas du tout apprécié par la plateforme ni par les ayants-droit. En effet, comme le rappelait The Verge, Netflix n’a aucun intérêt à voir l’utilisation de ce type de service se démocratiser puisqu’il incite les utilisateurs à faire usage de VPN (ces petits logiciels permettant de se localiser dans un autre pays) pour accéder aux films dont ils sont privés et ainsi contourner les accords de diffusion.

Read Full Post »

Read Full Post »

Partis samedi de Paris, Amel et ses deux enfants ont passé la nuit dans un train à Marseille à cause d’un feu de forêt près d’Aubagne. Elle décrit « une nuit terrible » et déplore la solution de secours tardive apportée par la SNCF.

 

Partis samedi 19 août de Paris pour Cannes, Amel et ses deux enfants ont passé la nuit dans une rame en gare Saint-Charles à Marseille en raison de l’incendie près d’Aubagne. Comme eux, environ 2 300 passagers ont dormi dans des trains de différentes gares.

Je n’ai pas dormi en fait, j’ai fait une nuit blanche », raconte cette mère de famille à franceinfo dimanche. Les lumières sont très fortes dans le train, les conditions ne se prêtent pas à ce qu’on puisse dormir. »

Il y a eu une flopée de petits jeunes qui est rentrée dans le train, on a fait la police nous-même. Il y a même une dame qui s’est fait volé un bagage.

Amel à franceinfo

Complètement exténuée par cette nuit de galère passée le ventre vide, Armel envisage même « de retourner à Paris et d’annuler [ses] vacances » : « J’en suis arrivée à ça. On a vraiment passé une nuit terrible. J’ai deux enfants avec moi, leur offrir ça en début de vacances, c’est pas très cool. Mes vacances sont sur une durée de neuf jours, on en perd deux.”

Une réponse tardive de la SNCF

“C’était la cohue, c’était vraiment n’importe quoi. C’est juste inadmissible ne serait-ce que pour les personnes handicapées ou âgées”, explique encore Amel qui ajoute qu’aucune solution de secours n’était proposée aux voyageurs au petit matin.“On nous a fait gentiment croire qu’on allait nous ramener des bus », mais à 7 heures il n’y avait toujours « rien”, raconte-t-elle. Ce n’est que quelques heures plus tard, qu’Amel a pu finalement monter, avec ses deux enfants, dans une navette mise en place par la SNCF afin de rejoindre Cannes et son lieu de vacances

Read Full Post »

Un quadragénaire de Rance (Sivry-Rance) a été placé sous mandat d’arrêt, la semaine dernière, pour détention de milliers d’images pédopornographiques et le viol de ses enfants de 8 et 9 ans. Son ex-compagne a elle aussi été arrêtée: elle s’était photographiée nue en compagnie de l’une de ses filles et avait envoyé le cliché au premier suspect.

Les faits ont été révélés par la maman des enfants de 8 et 9 ans, la semaine dernière. L’une des petites victimes s’était confiée à elle, expliquant que « son papa allait encore se photographier nu avec elle« . L’enfant compilait d’ailleurs les sévices dans un petit calepin qui a été saisi par les enquêteurs de la zone Botha (Botte du Hainaut).

Auditionnés, les deux mineurs ont décrit des scènes de viols de la part de leur père, qui nie les faits. Il a en revanche dû reconnaître la détention de milliers de photos pédopornographiques contenus sur ses huit PC. Parmi celles-ci figuraient des clichés de ses propres enfants. L’enquête a également démontré que l’ex-compagne du quadragénaire lui avait envoyé des photos d’elle, nue, en compagnie de la fille de cette dernière, mineure et également dénudée. L’intéressée a également été placée sous mandat d’arrêt pour détention et transfert d’images à caractère pédopornographique.

Mercredi, les deux inculpés ont comparu devant la chambre du conseil de Charleroi qui a prolongé leur détention pour un mois.

Read Full Post »

Older Posts »