Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Willy’ Category

boule_noel_051 boule_noel_067

 

Pour 6 à 8 personnes :350g de mascarpone3 oeufs120g de sucre20 boudoirs3 c à s de Nutella3 c à s de café espressoCacao non sucré en poudre
  • Séparez les blancs des jaunes.
  • Battez les jaunes d'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que la préparation blanchisse.
  • Ajoutez le mascarpone à la préparation?
  • Mélangez la préparation jusqu'à obtenir un mélange bien lisse.
  • Montez les blancs en neige bien fermes.
  • Ajoutez-les délicatement à la préparation à base de mascarpone.
  • Puis une cuillère de préparation Nutella & cacao.
  • Dégustez bien frais !

Ecran précédentEcran suivant

 

Les ingrédients

Pour 6 à 8 personnes :350g de mascarpone3 oeufs120g de sucre20 boudoirs3 c à s de Nutella3 c à s de café espressoCacao non sucré en poudre

Read Full Post »

Amis de Lausanne, si vous voulez passer une excellente soirée  courez voir le nouveau spectacle de Willy Rovelli  «  Willy En Encore Plus Grand  » !  Vous ne serez pas déçu.

Pour se faire  réservez vos places :

LE LIDO COMEDY & CLUB

 

Rue de Bourg 17

 

1003 LAUSANNE

 

 

1013754_10152131866910768_1151500031_n

 

 

 

WILLY ROVELLI « WILLY EN ENCORE PLUS GRAND » 24 & 25 JANVIER 21H 20.-

Willy Rovelli n’a pas fini de faire parler de lui et revient en nous faisant l’honneur d’avoir choisi le Lido pour les toutes premières représentations publiques de son nouveau spectacle « Willy en ENCORE plus grand » ! Soyez donc les tous premiers à découvrir ce nouvel opus comique de celui qui est aujourd’hui une des voix incontournable d’Europe 1.

Willy Rovelli a rejoint Europe 1 depuis plus de 4 ans. Vous l’avez entendu aux côtés de Jean-Marc Morandini ou encore Michel Drucker et il éveille nos samedis matins avec Anne Roumanoff dans Samedi Roumanoff.

Mais la rencontre avec le public a été une révélation. Les spectateurs ont fait de Willy une veritable bete de scene.

Avec son oeil vif et acere mais jamais mechant, Willy nous offre un humour malicieux et petillant. Sa voix et son energie font de lui un personnage unique. Il nous envoie son humour et sa generosite pendant plus d’une heure de bonheur.

Willy donne des ailes.

Apres plus d’un an sur Paris, 2 Bataclan, 3 Cigale, une traversée de la France et de ses alentours francophones, retrouvez le DVD de son 1er spectacle Willy en grand (Studio Universal), sortie nationale le 29 octobre 2013.

Dès novembre 2013, il incarnera le personnage d’Auguste Ramard (homme de main du comte d’Artois, frère de Louis XVI) dans la comédie musicale 1789, Les Amants de la Bastille qui revient sur la scène du Palais des Sports à Paris.

Après son aventure dans Fort Boyard cet été, vous retrouverez également Willy sur Guilli pour présenter L’école des fans, nouvelle génération à partir de janvier 2014.

Willy Rovelli est de retour au Lido pour la création de son deuxième spectacle, dont il jouera les toutes premières représentations publiques les 24 et 25 janvier !

Willy en encore plus grand

Read Full Post »

Read Full Post »

Pour William Rovelli, Annecy-Paris en aller simple

 

 

il-se-partage-entre-la-radio-et-la-scene-photo-dr

Il se partage entre la radio et la scène. Photo DR

Une voix reconnaissable entre toutes, un parcours sans faute salué par la reconnaissance de ses pairs, une admission non contestée dans la “cour des grands” : William Rovelli, le (toujours) jeune homme, a de quoi se féliciter.

Même si rien n’est jamais acquis -il le sait trop bien et ne cesse de travailler, de retoucher, parce que savoir se remettre en question est une condition essentielle pour assurer sa longévité artistique-, le voilà à présent au milieu de la crème des humoristes d’Europe 1.

Julien Courbet l’a pris sous son aile

Natif de Cluses, où réside encore sa maman, mais passionné des arts de la scène, William Rovelli vient jusqu’à Annecy effectuer ses années de lycée, à Baudelaire (en classe-théâtre, comme il se doit !).

Il avoue : « Ces années de mon adolescence m’ont rendu viscéralement annécien ! C’est là où je me suis construit… »

La radio, il l’a toujours eue comme cible. Alors, son Bac à peine empoché, il file à Paris, et parvient à se faire embaucher comme stagiaire au standard de NRJ. Pas payé certes, mais un (petit) pied dans le milieu, là où règne l’aléatoire des rencontres… La chance ne se fait pas trop attendre : au fil des échanges, des amitiés se nouent et Julien Courbet sympathise avec William, le prend dans son sillage et lui apprend le métier. « Il faut en être conscient : réussir c’est 30 % de talent, mais pour le faire fructifier, 70 % de chance ! » souligne-t-il.

Le talent était bien là, à 100 %, la chance a bien été obligée de suivre !

En 2000, première télé, et une carrière qui alterne entre le petit écran et la radio. Durant toutes ces années, où les portes se sont ouvertes assez spontanément, une seule ne l’a pas fait, et le jeune homme a souffert un peu de cette frilosité des programmateurs qui renaclaient devant une « prise de risques ». Mais c’était il y a déjà longtemps, et William devenu “Willy” s’amuse de voir les mêmes personnes lui prêter attention à présent !

Et puis, nouvelle rencontre, qui marquera un tournant pour lui : celle d’Anne Roumanoff, il y a 4 ans. Rencontre artistique, rencontre affective aussi. Non contente de le faire travailler pour, et avec elle, c’est elle qui le poussera vers le one-man-show, l’aidera à “accoucher” de son personnage de Willy, trublion électrique nourri d’autodérision, dont la voix volontairement suraiguë nous renvoie aux personnages de BD.

« Anne Roumanoff a changé mon regard sur la scène »

Celle qu’il considère comme « sa fée », et dont il admire le perfectionnisme et la force de travail -souvent bien supérieure à celle de certains collègues masculins- l’a incité à ne pas rester en surface, à pêcher à l’intérieur de lui-même la sincérité, l’implication personnelle. Il dit : « Elle a changé mon regard sur la scène ».

La scène, il l’affronte depuis deux ans avec bonheur et succès. Dates parisiennes et tournées du spectacle “Willy en grand” alternent avec les différentes émissions de radio.

Vous pouvez écouter Willy Rovelli dans l’émission de Michel Drucker “Faites entrer l’invité” et dans “Samedi Roumanoff” entre 11h et 12h30.

            par Claire SYLLAN         le

Read Full Post »

Petit Rovelli, grand talent à La Comédie de Toulouse

humour

Willy Rovelli./Photo DR - Tous droits réservés. Copie interdite.

Willy Rovelli./Photo DR ()

Willy Rovelli./Photo DR

>>Réservez votre place sur Toulouscope.fr<<

Ce n’est pas un monstre physique mais plutôt une bête comique. Ses fans rient de ses blagues à la radio mais, depuis un an et demi, Willy Rovelli révèle aussi ses talents d’humoriste sur scène. Il redémarre une nouvelle tournée qui passe par La Comédie de Toulouse ce soir vendredi et demain samedi. L’occasion d’évoquer avec lui son plaisir de revenir dans une ville qu’il adore.

Radio, télé : vous êtes sur tous les fronts. Comment gérez-vous votre emploi du temps ?

Je m’éclate dans mon travail, quelque chose que j’aime. J’essaie de tout faire coïncider. Et puis, tout reste très complémentaire. Chaque exercice nourrit l’autre. Des personnes comme Michel Drucker ou Anne Roumanoff vous font comprendre qu’il faut bosser pour durer. Je me donne à fond.

Que représente pour vous Anne Roumanoff ?

C’est ma petite fée. On s’est rencontrés il y a quatre ans à la radio. Elle est entrée assez rapidement dans mon univers et m’a débloqué. Elle m’a aidé à progresser et m’a guidé. Par exemple, elle m’a conseillé de parler plus de moi sur scène. Grâce à cela, j’ai rencontré un nouveau public.

La scène, c’est une révélation ?

Oui. Au départ, j’étais super-traqueur. Maintenant, cela se passe bien donc je me sens comme invincible. Pendant une heure et demie, je donne beaucoup, je ne m’économise pas. J’essaie de ne pas décevoir les gens. Et puis, j’assume tout ce que je dis.

Grâce à votre voix qui reste votre marque de fabrique…

Je n’ai pas beaucoup mué. Je suis encore un adolescent attardé. J’adore ce côté enfantin. Je me suis créé un petit personnage pour me démarquer des autres.

De quoi parle votre spectacle ?

J’aborde beaucoup la vie quotidienne. Et comme j’aime regarder les journaux télévisés ou lire les journaux, j’évoque l’actualité. J’adore aussi l’idée d’improviser, de jouer avec les gens. J’aime être cash sur certains sujets. Un spectacle très vif finalement.

Recueilli par Fabien Calabresi

 

>>Réservez votre place sur Toulouscope.fr<<

Vendredi 5 et samedi 6 octobre à 20 heures à La Comédie de Toulouse, rue Saint-Germier.. Tarifs : 20 et 24 €. Tél.08 9919 91 91.

La Dépêche du Midi

Read Full Post »

Read Full Post »

Willy Rovelli sur la scène du Bataclan dans son sketch sur Valérie Damidot et son émission fard : D&CO est interrompu par la célèbre maroufleuse du PAF.

Read Full Post »

Older Posts »