Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Pétition’ Category

Ce petit ange  de 7 ans Eva  est décédée des suites d’un cancer ( tumeur cérébrale) , car malheureusement lorsqu’elle a eu ce cancer ,il n’y avait pas de remède.

Donc je demande à toutes les personnes qui lisent la Gazette de Puteaux , de prendre 5 minutes de leurs temps pour signer cette pétition ,dont le lien est ci-dessous.

Merci.

La Gazette de Puteaux

https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/cancer-des-enfants-pour-le-financement-de-la-recherche-par-les-groupes-pharmaceutiques?utm_campaign=share_button_action_box&utm_medium=facebook&utm_source=share_petition

FVkFXAByHEqeyiS-556x313-noPad

Pétition de

stephane vedrenne

saint médard en jalles, France

Démultipliez votre impact

Faites que votre signature en entraîne des dizaines d’autres: partagez cette pétition et demandez à vos amis de signer.

VOUS
VOS AMIS
170
en moyenne
LEURS AMIS
10 000
environ


Ce vendredi 15 février, c’est la Journée Internationale du Cancer de l’enfant. Mobilisons-nous ! C’est le moment ou jamais d’interpeller le gouvernement et les parlementaires pour que les enfants ne soient plus les grands oubliés de la recherche. Signez la pétition, diffusez-la autour de vous, parlez-en à vos élus !

Le cancer est la 1ère cause de décès des enfants par maladie. Alors qu’on pourrait penser que ceux-ci sont prioritaires en termes de recherche et de traitement, c’est tout le contraire en France. Ensemble, nous pouvons faire changer les choses.

Eva était une petite fille en excellente santé, intelligente et généreuse. Un jour, alors qu’elle avait 7 ans, elle s’est mise à loucher soudainement. Nous avons pensé à un banal strabisme que des lunettes pourraient corriger, notre fille souffrait en fait d’une tumeur cérébrale.

Sept mois plus tard, malgré son courage et son optimisme à toute épreuve, mais faute de traitement pour la guérir, Eva nous a quittés. Elle ne réalisera jamais son rêve de « créer une maison pour héberger les gens qui n’ont pas de chance, et leur trouver un travail ».

Chaque année en France, plus de 500 enfants meurent d’un cancer. Mais parce que chaque cas est différent, les groupes pharmaceutiques jugent peu rentable d’investir dans la recherche sur ces cancers. Sur certains cancers pédiatriques, la recherche n’a pas avancé depuis plus de 30 ans. Seuls 2% des fonds anti-cancer sont alloués aux enfants, qui sont donc les grands oubliés de la recherche.

De plus, des vies pourraient être prolongées voire préservées avec un traitement individualisé et non une voie palliative. Certaines voies thérapeutiques restent inexploitées en France, pour des raisons qui sont à l’opposé de l’intérêt supérieur de l’enfant.

En mémoire d’Eva et pour sauver des enfants, nous lançons cet appel demandant aux parlementaires de voter une loi pour taxer les groupes pharmaceutiques sur les médicaments qu’ils vendent, afin de générer un fonds de recherche sur les cancers pédiatriques.

Nous demandons l’étude d’un projet de loi traitant des thèmes suivants :

– L’obligation pour les laboratoires de financer une recherche indépendante liée aux cancers pédiatriques par le biais d’une taxe (mineure) prélevée sur la vente des médicaments, et d’une loi comparable au « Creating Hope Act », signé par Barack Obama en juillet 2012, qui « contraint » l’industrie pharmaceutique à développer des médicaments contre les cancers des enfants.

– L’individualisation des traitements dans le cas de maladies dites rares où il n’existe pas de vraie « thérapie » curative. Le traitement serait personnalisé pour chaque enfant, en fonction notamment du développement de la maladie. Les pistes scientifiques exploitées à l’étranger seraient étudiées d’une manière impartiale, et ce même si le traitement/l’intervention devait avoir lieu dans un pays étranger.

– La condamnation de toute attitude médicale conduisant à des pertes de chances de survie, même lorsqu’il s’agit d’une maladie qui est considérée comme incurable. Il doit être également considéré comme faute le fait de refuser de collaborer activement avec des confrères internationaux dont l’approche médicale pourrait apporter des résultats.

-La révision de la constitution du conseil de l’ordre des médecins, afin qu’il devienne neutre et impartial. Il ne doit plus être seulement composé de médecins, mais aussi de personnalités civiles n’ayant aucun conflit d’intérêt avec le milieu médical et pharmaceutique dans son ensemble.

Pour en savoir plus, visitez le site de notre association Eva pour la vie

Pétition adressée à : Parlementaires français Ministre de la Santé, Marisol Touraine Catherine Lemorton, Présidente de la commission des affaires sociales à l’Assemblée Nationale Martine Carrillon-Couvreur, Vice-présidente de la commission des affaires sociales Jean-Pierre Door, Vice-président de la commission des affaires sociales Jean-Patrick Gille, Vice-président de la commission des affaires sociales Christian Hutin, Vice-président de la commission des affaires sociales
Je viens de signer la pétition suivante adressée aux Parlementaires et au gouvernement français
—————- Pour une vraie recherche contre le cancer des enfants
Le cancer est la 1ère cause de décès des enfants par maladie. Alors qu’on pourrait penser que ceux-ci sont prioritaires en termes de recherche et de traitement, c’est tout le contraire en France.
Sur certains cancers…
Je viens de signer la pétition suivante adressée aux Parlementaires et au gouvernement français
—————- Pour une vraie recherche contre le cancer des enfants
Le cancer est la 1ère cause de décès des enfants par maladie. Alors qu’on pourrait penser que ceux-ci sont prioritaires en termes de recherche et de traitement, c’est tout le contraire en France.
Sur certains cancers pédiatriques, la recherche n’a pas avancé depuis plus de 30 ans, faute de rentabilité pour les laboratoires pharmaceutiques. Seuls 2% des fonds anti-cancer sont alloués aux enfants, qui sont donc les grands oubliés de la recherche.
De plus, des vies pourraient être prolongées voire préservées avec un traitement individualisé et non une voie palliative. Certaines voies thérapeutiques restent inexploitées en France, pour des raisons qui sont à l’opposé de l’intérêt supérieur de l’enfant.
C’est pourquoi nous vous demandons l’étude d’un projet de loi traitant des thèmes suivants :
– L’obligation pour les laboratoires de financer une recherche indépendante liée aux cancers pédiatriques par le biais d’une taxe (mineure) prélevée sur la vente des médicaments, et d’une loi comparable au « Creating Hope Act », signé par Barack Obama en juillet 2012, qui « contraint » l’industrie pharmaceutique à développer des médicaments contre les cancers des enfants.
– L’individualisation des traitements dans le cas de maladies dites rares où il n’existe pas de vraie « thérapie » curative. Le traitement serait personnalisé pour chaque enfant, en fonction notamment du développement de la maladie. Les pistes scientifiques exploitées à l’étranger seraient étudiées d’une manière impartiale, et ce même si le traitement/l’intervention devait avoir lieu dans un pays étranger.
– La condamnation de toute attitude médicale conduisant à des pertes de chances de survie, même lorsqu’il s’agit d’une maladie qui est considérée comme incurable. Il doit être également considéré comme faute le fait de refuser de collaborer activement avec des confrères internationaux dont l’approche médicale pourrait apporter des résultats.
-La révision de la constitution du conseil de l’ordre des médecins, afin qu’il devienne neutre et impartial.  Il ne doit plus être seulement composé de médecins, mais aussi de personnalités civiles n’ayant aucun conflit d’intérêt avec le milieu médical et pharmaceutique dans son ensemble. —————-
Cordialement,

Cordialement, [Votre nom]

Pétition de

stephane vedrenne

saint médard en jalles, France

Démultipliez votre impact

Faites que votre signature en entraîne des dizaines d’autres: partagez cette pétition et demandez à vos amis de signer.

VOUS
VOS AMIS
170
en moyenne
LEURS AMIS
10 000
environ


Ce vendredi 15 février, c’est la Journée Internationale du Cancer de l’enfant. Mobilisons-nous ! C’est le moment ou jamais d’interpeller le gouvernement et les parlementaires pour que les enfants ne soient plus les grands oubliés de la recherche. Signez la pétition, diffusez-la autour de vous, parlez-en à vos élus !

Le cancer est la 1ère cause de décès des enfants par maladie. Alors qu’on pourrait penser que ceux-ci sont prioritaires en termes de recherche et de traitement, c’est tout le contraire en France. Ensemble, nous pouvons faire changer les choses.

Eva était une petite fille en excellente santé, intelligente et généreuse. Un jour, alors qu’elle avait 7 ans, elle s’est mise à loucher soudainement. Nous avons pensé à un banal strabisme que des lunettes pourraient corriger, notre fille souffrait en fait d’une tumeur cérébrale.

Sept mois plus tard, malgré son courage et son optimisme à toute épreuve, mais faute de traitement pour la guérir, Eva nous a quittés. Elle ne réalisera jamais son rêve de « créer une maison pour héberger les gens qui n’ont pas de chance, et leur trouver un travail ».

Chaque année en France, plus de 500 enfants meurent d’un cancer. Mais parce que chaque cas est différent, les groupes pharmaceutiques jugent peu rentable d’investir dans la recherche sur ces cancers. Sur certains cancers pédiatriques, la recherche n’a pas avancé depuis plus de 30 ans. Seuls 2% des fonds anti-cancer sont alloués aux enfants, qui sont donc les grands oubliés de la recherche.

De plus, des vies pourraient être prolongées voire préservées avec un traitement individualisé et non une voie palliative. Certaines voies thérapeutiques restent inexploitées en France, pour des raisons qui sont à l’opposé de l’intérêt supérieur de l’enfant.

En mémoire d’Eva et pour sauver des enfants, nous lançons cet appel demandant aux parlementaires de voter une loi pour taxer les groupes pharmaceutiques sur les médicaments qu’ils vendent, afin de générer un fonds de recherche sur les cancers pédiatriques.

Nous demandons l’étude d’un projet de loi traitant des thèmes suivants :

– L’obligation pour les laboratoires de financer une recherche indépendante liée aux cancers pédiatriques par le biais d’une taxe (mineure) prélevée sur la vente des médicaments, et d’une loi comparable au « Creating Hope Act », signé par Barack Obama en juillet 2012, qui « contraint » l’industrie pharmaceutique à développer des médicaments contre les cancers des enfants.

– L’individualisation des traitements dans le cas de maladies dites rares où il n’existe pas de vraie « thérapie » curative. Le traitement serait personnalisé pour chaque enfant, en fonction notamment du développement de la maladie. Les pistes scientifiques exploitées à l’étranger seraient étudiées d’une manière impartiale, et ce même si le traitement/l’intervention devait avoir lieu dans un pays étranger.

– La condamnation de toute attitude médicale conduisant à des pertes de chances de survie, même lorsqu’il s’agit d’une maladie qui est considérée comme incurable. Il doit être également considéré comme faute le fait de refuser de collaborer activement avec des confrères internationaux dont l’approche médicale pourrait apporter des résultats.

-La révision de la constitution du conseil de l’ordre des médecins, afin qu’il devienne neutre et impartial. Il ne doit plus être seulement composé de médecins, mais aussi de personnalités civiles n’ayant aucun conflit d’intérêt avec le milieu médical et pharmaceutique dans son ensemble.

Pour en savoir plus, visitez le site de notre association Eva pour la vie

Pétition adressée à : Parlementaires français Ministre de la Santé, Marisol Touraine Catherine Lemorton, Présidente de la commission des affaires sociales à l’Assemblée Nationale Martine Carrillon-Couvreur, Vice-présidente de la commission des affaires sociales Jean-Pierre Door, Vice-président de la commission des affaires sociales Jean-Patrick Gille, Vice-président de la commission des affaires sociales Christian Hutin, Vice-président de la commission des affaires sociales
Je viens de signer la pétition suivante adressée aux Parlementaires et au gouvernement français
—————- Pour une vraie recherche contre le cancer des enfants
Le cancer est la 1ère cause de décès des enfants par maladie. Alors qu’on pourrait penser que ceux-ci sont prioritaires en termes de recherche et de traitement, c’est tout le contraire en France.
Sur certains cancers…
Je viens de signer la pétition suivante adressée aux Parlementaires et au gouvernement français
—————- Pour une vraie recherche contre le cancer des enfants
Le cancer est la 1ère cause de décès des enfants par maladie. Alors qu’on pourrait penser que ceux-ci sont prioritaires en termes de recherche et de traitement, c’est tout le contraire en France.
Sur certains cancers pédiatriques, la recherche n’a pas avancé depuis plus de 30 ans, faute de rentabilité pour les laboratoires pharmaceutiques. Seuls 2% des fonds anti-cancer sont alloués aux enfants, qui sont donc les grands oubliés de la recherche.
De plus, des vies pourraient être prolongées voire préservées avec un traitement individualisé et non une voie palliative. Certaines voies thérapeutiques restent inexploitées en France, pour des raisons qui sont à l’opposé de l’intérêt supérieur de l’enfant.
C’est pourquoi nous vous demandons l’étude d’un projet de loi traitant des thèmes suivants :
– L’obligation pour les laboratoires de financer une recherche indépendante liée aux cancers pédiatriques par le biais d’une taxe (mineure) prélevée sur la vente des médicaments, et d’une loi comparable au « Creating Hope Act », signé par Barack Obama en juillet 2012, qui « contraint » l’industrie pharmaceutique à développer des médicaments contre les cancers des enfants.
– L’individualisation des traitements dans le cas de maladies dites rares où il n’existe pas de vraie « thérapie » curative. Le traitement serait personnalisé pour chaque enfant, en fonction notamment du développement de la maladie. Les pistes scientifiques exploitées à l’étranger seraient étudiées d’une manière impartiale, et ce même si le traitement/l’intervention devait avoir lieu dans un pays étranger.
– La condamnation de toute attitude médicale conduisant à des pertes de chances de survie, même lorsqu’il s’agit d’une maladie qui est considérée comme incurable. Il doit être également considéré comme faute le fait de refuser de collaborer activement avec des confrères internationaux dont l’approche médicale pourrait apporter des résultats.
-La révision de la constitution du conseil de l’ordre des médecins, afin qu’il devienne neutre et impartial.  Il ne doit plus être seulement composé de médecins, mais aussi de personnalités civiles n’ayant aucun conflit d’intérêt avec le milieu médical et pharmaceutique dans son ensemble. —————-
Cordialement,

Cordialement, [Votre nom]

Publicités

Read Full Post »

Chères amies, chers amis,

Dans quelques heures, l’Ouganda pourrait adopter une loi qui pourrait instaurer la peine de mort ou la prison à vie pour homosexualité. Une mobilisation mondiale avait permis de suspendre le projet l’an dernier. Aujourd’hui, il y a urgence à faire monter la pression pour exhorter le Président Museveni à défendre les droits humainset stopper cette loi cruelle. Signez ci-dessous et diffusez cet appel à tous vos proches:

Le Parlement ougandais est décidé à adopter une nouvelle loi cruelle qui pourrait prévoir, entre autres, la peine de mort ou la prison à vie pour homosexualité. S’il réussit, des milliers d’Ougandais pourraient être exécutés -pour le simple crime d’aimer.
Nous avions déjà contribué à stopper cette loi, et nous pouvons encore le faire. Après une mobilisation mondiale sans précédent l’an dernier, le Président Museveni avait dû suspendre le vote. Mais la crise politique s’intensifie en Ouganda, et les extrémistes religieux au Parlement espèrent que la confusion et la violence urbaine détourneront l’attention de la communauté internationale pendant qu’ils tenteront pour la deuxième fois de faire adopter cette loi haineuse en catimini. Montrons-leur que le monde a toujours les yeux rivés sur eux!
Nous n’avons pas de temps à perdre. Nous avons 24h pour rassembler un million de voix contre cette horrible loi anti-gays. Nous remettrons cette pétition aux autorités ougandaises et aux pays qui peuvent influencer la décision du Parlement. Cliquez ci-dessous pour agir, puis faites suivre le message à toutes et à tous:
http://www.avaaz.org/fr/ouganda_stop_la_loi_qui_tue_les_homosexuels/?bgjnkdb&v=19503
Être gay en Ouganda est déjà dangereux et terrifiant. Les Ougandais LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) sont régulièrement harcelés et passés à tabac. L’an dernier, le militant pour les droits LGBT David Kato (photo ci-dessus) a été sauvagement assassiné chez lui. Tous les Ougandais LGBT sont plus que jamais menacés par cette loi cruelle qui condamnerait à la prison à vie toute personne ayant eu des relations sexuelles avec un individu du même sexe et les “multirécidivistes” à la peine de mort. Même les ONG luttant contre la propagation du sida risquent la prison pour « promotion de l’homosexualité », selon les termes de cette loi haineuse.
L’Ouganda est en pleine tourmente politique: un scandale secoue le Parlement, qui doit composer avec le retrait de millions de dollars d’aide humanitaire. Cette agitation a donné aux extrémistes religieux et au législateur l’occasion parfaite de ressortir discrètement le projet de loi anti-gays, que la Présidente du Parlement a cyniquement qualifié de “cadeau de Noël aux Ougandais”.
Le Président Museveni avait pris ses distances par rapport à cette loi l’an dernier, car la pression internationale menaçait l’aide financière dont bénéficie l’Ouganda. Trouvons un million de signatures pour stopper à nouveau la loi et sauver des vies. Nous n’avons que quelques heures. Signez ci-dessous, puis parlez-en à vos proches:
http://www.avaaz.org/fr/ouganda_stop_la_loi_qui_tue_les_homosexuels/?bgjnkdb&v=19503
L’an dernier, notre pétition mondiale condamnant la peine de mort pour les gays avait été remise au Parlement, déclenchant une large couverture médiatique mondiale et une pression suffisante pour bloquer la loi pendant des mois. Lorsqu’un journal à sensation avait publié 100 noms, photos et adresses d’individus présumés gays et que les personnes ainsi identifiées ont été menacées, Avaaz avait soutenu un recours en justice contre le journal et nous avions gagné! Ensemble, nous avons constamment soutenu la communauté gay en Ouganda. Aujourd’hui plus que jamais, elle a besoin de nous.
Avec espoir et détermination,
Emma, Iain, Alice, Luis, Ricken, Joseph, Michelle et le reste de l’équipe d’Avaaz
POUR EN SAVOIR PLUS:
L’Ouganda veut adopter son projet de loi « anti-gay » avant 2013 (Le Nouvel Observateur): http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20121113.OBS9198/l-ouganda-veut-adopter-son-projet-de-loi-anti-gay-avant-2013.html
Ouganda: le débat sur le projet de loi anti-gay repoussé… pour l’instant (Têtu): http://www.tetu.com/actualites/international/ouganda-le-debat-sur-le-projet-de-loi-anti-gay-repousse-pour-linstant-19400
Ouganda – Des ONG condamnées pour leur soutien aux homosexuels (Slate Afrique): http://www.slateafrique.com/89649/ouganda-chasse-aux-homosexuels-continue
L’appel d’un médecin gay ougandais à lutter contre l’homophobie et le VIH (Yagg): http://yagg.com/2012/08/01/lappel-dun-medecin-gay-ougandais-a-lutter-contre-lhomophobie-et-le-vih/

Read Full Post »

Aymeric encore et toujours privé de son père : La Justice s’en moque

Auteur : RACINE Christophe

Créé le 16/09/2012

55 Signatures

À l’attention de Mme Taubira Christiane : Ministre de la Justice, Garde des Sceaux

Bonjour à tous,
Voilà maintenant 4 ans et demi que je me bats pour faire valoir mes droits de père, de sorte à voir mon petit Aymeric dans des conditions raisonnables.
En Juillet 2008, la Justice en a décidé autrement, en acceptant le départ de la mère et de mon petit Aymeric aux Antipodes, Tahiti.
Depuis cette date, j’ai vu Aymeric moins de 5 mois !!!
Malgré les non représentations d’enfants, mes requètes pour voir davantage mon fils et encore plus récemment pour une demander une baisse de la Pension qui m’a été fixée, mon ex a toujours gain de cause…
Ma demande de baisse de Pension a été faite sur des données chiffrées concrètes et vérifiables, tenant compte par la même occasion de ma composition familiale (nous sommes 6 au foyer), ce qui m’aurait permis d’économiser pour payer les billets d’avions d’Aymeric !!! En vain, ma requête n’a pas retenue l’attention du Magistrat qui par sa décision valide une fois de plus le fait qu’Aymeric ne DOIT pas voir son père.
Et pour cause, le coût d’un billet d’avion est tel qu’il m’est impossible de le payer et encore moins trois fois par an !!!
Aujourd’hui, si je voulais payer ma Pension et voir Aymeric 3 fois par an, il faudrait que je laisse un quart de mes revenus ce qui est purement impossible.
Aymeric et moi (et ma famille) ne nous sommes pas vus depuis le 8 août 2011 !!! 13 mois, une attente très longue quand on sait qu’on ne le reverra certainement pas avant l’été 2013 !
J’espère de tout coeur que cette pétition touchera davantage notre nouveau Ministre, issue des DOM, que l’ancien qui n’a strictement rien fait malgré ma distribution de tract devant son Ministère !
Merci à tous de votre soutien pour cette pétition qui partira chez notre Ministre de la Justice.
Bien cordialement
Christophe RACINE http://www.jeveuxmonpapa.blogspot.com

Read Full Post »

Il faut être très nombreux à signer la pétition, pour qu’il y ai une justice pour Titisch, un petit chien sauvagement assassiné par une  pierre lancé  par un agent communal de la ville de Neuilly-Sur-Seine, le 28 septembre 2011, et décédé suite à ces graves  blessures le 27 Octobre 2011.

L’agent communal et le Maire doivent être lourdement punis.

<a href= »http://www.lapetition.be/en-ligne/Justice-pour-titisch-11659.html »><img src= »http://www.lapetition.be/images/btn_signpet_fr.gif » alt= »JUSTICE Pour TITISCH » title= »JUSTICE Pour TITISCH » width= »147″ height= »39″ /></a>

Read Full Post »

Mobilisation Citoyenne pour Soutenir Jean-François et sa Famille.

Auteur : jfseulin-comitedesoutien@jeanfrancoisseulin.com

Créé le 05/05/2012 – Fin le 31/12/2013

1543 Signatures

À l’attention de Monsieur François Hollande, Président de la République – Conseil d’État.

En bonne santé. Il subit en 1992 une vaccination obligatoire contre l’Hépatite B. Sensations étranges, Déficiences immunitaires, Pleuro-péricardite suivit du déclenchement d’une Sclérose en plaques, en seront les Conséquences. Est aujourd’hui invalide à 90 %. L’Etat reconnue responsable, indemnise la victime. Mais suite au revirement de la justice, on lui réclame la somme perçue.
Je soussigné(e), ayant pris connaissance de l’ Historique judiciaire concernant                                    Jean-François SEULIN, et du  déroulement de cette procédure, demande à l’Etat d’abandonner immédiatement toutes actions menées à son encontre. Nous demandons à « qui de droit », en pleine connaissance de cette situation tragique, par décret  si nécessaire, d’accorder cette remise gracieuse de dettes demandée afin que Jean-François Seulin puisse continuer paisiblement, sereinement à vivre avec sa maladie évolutive depuis vingt ans. Et avec son cœur,  » Seulement son cœur  » soutenir ces enfants.
MERCI de FAIRE CIRCULER CET APPEL à vos CONTACTS, à vos AMIS et dans vos RÉSEAUX.
CRÉATION D’UN COMITÉ DE SOUTIEN Nous soutenons Jean-François Seulin et sa famille. Scandalisés par le déroulement de cette affaire, nous avons constitué un « Comité de soutien à Jean-François » afin de diffuser l’information, susciter le maximum de signatures de soutiens, et demander l’arrêt immédiat des actions actuellement menées à l’encontre de    Mr SEULIN et sa famille. Nous demandons à ce que le Conseil d’Etat révise sa position de rejet de la demande de Recours en consultant le dossier dans son intégralité, respectant les avis et attestations délivrés par des professionnels de santé. D’admettre et reconnaitre les erreurs, incompréhensions de la dernière expertise. Que les décisions du Tribunal de Marseille et du Tribunal Administratif de la Sécurité Sociale soient Confirmées et que soient enfin reconnus et indemnisés les droits de la victime.

Read Full Post »

Auteur :
 Martine POINOT
Description :
Maman de SANDY POINOT
GRAND MERE MATERNELLE DE ZOE
A l’attention de Monsieur François Hollande
Monsieur Le Président du Conseil Général de CorrèzeRAPPEL DE LA SITUATION :

Le 5 juillet 2002, ma fille Sandy POINOT donne naissance à une petite fille ZOE. Le père biologique n’assiste pas à l’accouchement, et ne reconnait pas le bébé.
Dans la nuit du 24 novembre 2002, JEREMY LAGRUE assassine ma fille, lui assenant plusieurs coups de poignard d’une extrême violence, la laisse pour morte, baignant dans son sang au bord de la route. Il rentre chez lui à St Rémy, charge sa voiture et part en cavale. La gendarmerie mettra de très gros moyens en place pour le retrouver au bout de 3 jours.
Le 7 avril 2003, du fond de sa cellule de la Maison d’Arrêt de Tulle, il reconnait Zoé !!!
Le 26 novembre 2004, au TGI de Tulle, au procès d’Assises il est condamné a 20 ans de prison, maintien de ses droits civils et de l’autorité parentale.
Le 27 juin 2008, il se suicide au centre de Détention de Val de Reuil.
ZOE EST ORPHELINE.
En janvier 2008, Zoé est placé pour 6 mois en famille d’accueil, les services sociaux considèrent qu’elle est en danger avec moi ??? Le danger était ailleurs il me semble.
Madame Danielle LAGRUE, grand-mère paternelle approuve ce placement.
VITE FAIT DE PASSER DE VICTIME A ACCUSEE.
Pourtant de novembre 2002 à janvier 2008, ma petite fille vit avec moi, ses proches, ses camarades, les ami(e)s de sa maman, va à l’école, suit des cours de musique, fait de l’équitation, voyage. Elle est heureuse, ne pose pas de soucis particuliers, elle voit très régulièrement une psychologue qui travaille avec elle son histoire et Willy Baral thérapeute pour enfants à Paris, qui à travaillé avec Françoise DOLTO.
A ce jour l’Aide Social à l’enfance maintient ce placement (provisoire) le jugeant . OPPORTUN !!!
Madame Danielle LAGRUE, Didier LAGRUE son époux et la famille approuvent cette décision avec pour argument . Zoé doit recevoir une éducation positive ??? Avis que nous réfutons en référence à ce que nous avons appris au procès sur l’éducation « positive » de son fils. Cet avis est peu approprié au bien-être de Zoé.
MA DEMANDE :
Revoir avec le directeur de l’ASE ce dossier, 3 ans c’est long pour du provisoire. Ma petite fille à 9 ans, sa parole doit être entendue et non pas celle des adultes qui gèrent son quotidien, mais pas son coeur. Elle grandit chez des « étrangers », sans suivi psychologique, ses questions deviennent pertinentes, il serait préjudiciable et destructeur pour elle, de rester encore en famille d’accueil, alors qu’elle a une maison et que je souhaite de tout mon coeur l’avoir avec moi. C’est inhumain, absurde et contraire à tout ce que disent et écrivent les professionnels de l’enfance.
77 000 enfants placés abuivement, dont 25% de placement consécutif à une mauvaise estimation initiale.
6000 euros par mois et par enfant : cf : rapport de la cour des comptes du 01.10.2009.
Il est temps de revoir la législation, le fonctionnement de ces instutions,de ces services : les placements abusifs, les transferts ou retraits des familles d’une violence sans nom, doux euphémisme pour ne pas dire : MALTRAITANCE MORALE.
Merci de lire avec attention le dossier de ma petite fille.
L’Association Le Fil d’Ariane France me soutient.

 
 petition
 

Read Full Post »

pétition Pour que Laetitia récupère la garde de ses filles

 

A l’attention de Ministre de la Justice et des Libertés
Monsieur le Garde des Sceaux,

Avec tout le respect que je dois à votre fonction
Je vous demanderais un peu d’attention
Je me présente à vous en tant que citoyenne,
Saine de corps et d’esprit, en pleine possession de mes moyens.

Aujourd’hui cela fait neuf mois que je n’ai pas vu mes filles, Emma huit ans et demi et Anaïs six ans et demi car mon ex compagnon avait fait une demande de garde exclusive pour récupérer nos filles.
Le 08 juillet 2010 le juge décide d’accorder la garde intégrale de mes filles à mon ex sans même un droit de visite pour moi, je tiens à préciser que je n’avais même pas reçu une convocation pour aller à ce jugement, car mon ex compagnon avait fournis une fausse adresse afin que je ne sois pas présente, je n’ai donc pas pu ce jour-là me défendre de toutes les accusations fausses que mon ex compagnon avait avancé.
De bonne foi j’ai demandé à ce qu’une enquête sociale soit faite à mon domicile afin de prouver que je n’avais absolument rien à cacher. Il n’a rien été constaté mise à part que mes enfants ne manquaient ni d’amour, ni de confort, j’ai d’ailleurs deux autres enfants avec mon mari actuel et je pense que s’il y avait eu le moindre doute ou problème on me les aurait enlevé à la suite de cette enquête.
Malgré tous les appels et démarche juridiques que je fais, les dates sont toujours repoussées au dernier moment, je n’ai toujours pas le droit de voir mes filles à cause de cela et dernièrement la belle-mère de mes filles a décidé que je n’aurais plus le droit de leur parler au téléphone, c’est tout simplement inhumain.
Aujourd’hui maman désespéré je vous écris afin que vous puissiez m’aider, je souhaiterais pouvoir revoir mes filles et ne sachant plus vers qui me tourner, je me tourne vers vous en gardant un grand espoir que vous prêterez attention à ma lettre.
Je suis française, je crois en notre justice, en nos lois et je pense que sans raison valable on ne peut pas enlever des enfants du jour au lendemain à leur maman.

Dans l’espoir que mon appel sera entendu,
Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Garde des Sceaux, l’expression de ma très haute considération
petition

 

Read Full Post »

Older Posts »