Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Marathon de Paris 2012’ Category

Dur d’être un marathonien français !

 

Alexandre Hiélard et Christophe Lemaire

 

 

James Theuri, Français d’origine kényane âgé de 33 ans, espère obtenir sa qualification pour les Jeux olympiques.

James Theuri, Français d’origine kényane âgé de 33 ans, espère obtenir sa qualification pour les Jeux olympiques. | (ICON SPORT/SOENAR.)

Ils sont huit Français à s’être élancés ce dimanche avec l’espoir de réaliser les minima olympiques (2h 10’). « Cinq ou six d’entre eux ont le potentiel pour y parvenir », juge Jean-François Pontier, manageur depuis 2008 des marathoniens à la Fédérationfrançaise d’athlétisme (FFA).

 

Pour mémoire, le dernier titre olympique d’un tricolore remonte à 1956 avec le sacre inoubliable d’Alain Mimoun à Melbourne. Vingt-huit ans plus tôt, Ahmed Boughéra El Ouafi avait déjà décroché l’or à Amsterdam. Pour leur imaginer un successeur, il faudra encore s’armer de patience.Des stages au Kenya pour apprendre des meilleurs

A écouter Pontier, les coureurs français sont étranglés économiquement : « Un athlète qui se prépare pendant trois mois pour un marathon sacrifie d’autres courses pendant cette période. » En conséquence, il doit renoncer à différentes primes, d’engagement et de victoire. « Si aujourd’hui un de nos athlètes réalise 2 h 11′, c’est une super performance. Mais elle ne lui assure pas un centime au bout s’il ne figure pas, en plus, dans les quinze premiers, insiste le technicien. Beaucoup ne sont pas prêts à prendre un tel risque. Ils préfèrent se concentrer sur des épreuves plus rémunératrices. » Face à ces chasseurs de primes, la Fédération ne peut pas rivaliser. « C’est dommage », déplore Pontier.

Sans le sou, les marathoniens français profitent des stages au Kenya financés par la Fédération, pour apprendre des meilleurs fondeurs. Candidat aux minima, le Français d’origine kényane James Theuri revient tout juste de cinq semaines d’un stage « riche en émotions ». « Durant cette période, vous côtoyez ce qui se fait de mieux au monde », confie ce militaire de 33 ans, pour qui ces voyages « constituent une aubaine et l’unique occasion de progresser dans l’année ». Avec un record personnel à 2h10’39”, Theuri devra se démener pour espérer participer pour la première fois aux Jeux. « Abdellatif Meftah et Patrick Tambwe (NDLR : les deux Français ayant déjà réalisé les minima) sont présélectionnés, constate-t-il. Il ne reste donc plus qu’une place et nous sommes au moins cinq à prétendre à ce dernier billet. » Avec notamment Driss El Himer ainsi que Simon Munyutu, un autre Kényan d’origine, les Français espèrent faire jeu égal avec les meilleurs jusqu’au 30e kilomètre. « Après, ce sera chacun pour soi », prévient James Theuri.

Consultez tous les résultats de la course avec le N° de dossard ou le nom du coureur.

 

La carte du parcours: PDF

1955492_marathon-grande-carte[1]

Le Parisien

Read Full Post »