Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2010

                 

Bonne et Heureuse Année 2011 qu’elle vous aporte à tous Joie;Bonheur;Amour.

Publicités

Read Full Post »

SNCF : des grèves pour le Nouvel An

Par Fabrice Amedeo (Le Figaro)
<!–

.

–>

la gare Saint-Lazare le 12 octobre dernier.
la gare Saint-Lazare le 12 octobre dernier. Crédits photo : PATRICK KOVARIK/AFP

Douze préavis ont été déposés par les cheminots d’astreinte pour la nuit du réveillon. Ils n’auront toutefois que peu d’impact sur le trafic, selon la SNCF.

Les années se suivent et se ressemblent à la SNCF. Cette année encore, plusieurs syndicats ont déposé des préavis de grève pour la fin de semaine. Ces mouvements aux motifs souvent généraux, parfois fantasques, sont organisés tous les ans au moment des fêtes pour permettre aux cheminots d’astreinte, qui ne souhaitent pas travailler, de rester chez eux pendant le réveillon. En tout cette année, ce sont douze préavis de grève qui ont été déposés en France : quatre par FO, six par SUD, un par l’Unsa et un par la CGT et SUD. Les zones concernées pas les mouvements sont Paris-Est, Paris-Nord, Alpes, Paca, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes mais aussi les villes de Lille et de Marseille.

Les motifs des conflits vont d’une demande de prime de 300 euros pour ceux qui travaillent durant les fêtes à une réapparition du conflit contre la réforme des retraites en passant par une protestation contre un plan de lutte contre l’absentéisme à la SNCF.

Ces mouvements de complaisance sont une spécialité de SUD-rail. Le syndicat dépose tous les ans des pré­avis au moment des fêtes. Il s’est également fait une spécialité du détournement du droit de grève avec l’organisation de grèves tournantes pour bloquer les gares de manière efficace et durable, et plus récemment du détournement du service minimum en incitant les cheminots à se déclarer grévistes mais à venir quand même travailler, une manière efficace de semer la zizanie dans les plans de transport sans perdre de salaire. La nouveauté des fêtes 2010 est l’envoi de préavis de FO et d’un préavis de l’Unsa, deux syndicats traditionnellement moins enclins à ce genre de manœuvres.

Peu d’impact sur le trafic, selon la SNCF

Ces grèves peuvent être assez suivies. Le soir de Noël, une grève dans le centre de maintenance de Champagne-Ardenne, «le technicentre BFC», a été suivie par 55 % des agents de la SNCF. Pour ce soir et demain, la SNCF prévoit néanmoins peu de perturbations. L’entreprise a réussi à mettre sur pied un plan de transport quasi normal en faisant revenir des cheminots en vacances. Ce sont surtout les TER des régions Rhône-Alpes, Nord-Pas-de-Calais, Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Centre, Auvergne, Bourgogne et Languedoc-Roussillon qui sont concernés par ces mouvements, précise la SNCF. « Ces mouvements mettent en revanche le plan de transport sous tension, prévient un cadre de la SNCF, et le moindre problème peut avoir des conséquences importantes sur le trafic, faute d’effectif.»

Une dizaine de TER au départ de Marseille et à destination de Miramas, Aix-en-Provence et Toulon, ont été supprimés vendredi. Entre Toulouse et Auch, un TER sur trois sont prévus ce week-end. En Rhône-Alpes, 30 trains sur les 1200 prévus ce week-end sont touchés par le mouvement. A Lille, des questions d’organisation du travail et d’effectifs des agents d’accompagnement et de conduite ont entraîné la suppression d’un TER sur dix, alors que 95% du trafic TGV  devait être assuré ce week-end.

Ces grèves sont organisées trois jours après le désastre du train Strasbourg – Port-Bou (à la frontière espagnole) qui avait mis plus de 24 heures à traverser la France du fait d’une série inédite d’incidents techniques. Lundi, des syndicats de l’entreprise ont dénoncé des incidents dus «à la casse du service public», aux manques d’effectifs et de moyens. Hier, la direction de la SNCF renvoyait les syndicats à leurs responsabilités pour assurer le service public pendant le réveillon.

» L’état du trafic ferroviaire avec Infolignes

Read Full Post »

Polémique autour d’un documentaire sur l’autopsie de Michael Jackson

 

AFP (Le Point)
Polémique autour d'un documentaire sur l'autopsie de Michael JacksonLes exécuteurs testamentaires de Michael Jackson ont réclamé jeudi la déprogrammation d’un documentaire de la chaîne américaine de télévision Discovery sur l’autopsie de l’artiste, qu’ils jugent « insensible » et d’un « mauvais goût terrible ».
 

Les exécuteurs testamentaires de Michael Jackson ont réclamé jeudi la déprogrammation d’un documentaire de la chaîne américaine de télévision Discovery sur l’autopsie de l’artiste, qu’ils jugent « insensible » et d’un « mauvais goût terrible ».

John Branca et John McClain, qui gèrent l’héritage du « roi de la pop », ont envoyé une lettre au groupe Discovery Communications, dans laquelle ils accusent le groupe audiovisuel de vouloir « exploiter » la mort du chanteur.

« Votre décision de programmer ce documentaire témoigne non seulement d’un mauvais goût terrible et d’un mépris pour la famille, mais aussi du désir aveugle d’exploiter la mort de Michael et de tromper le public sur la valeur médicale du programme », écrivent-ils.

MM. Branca et McClain qualifient par ailleurs de « nauséabonde » la publicité pour le documentaire — qui doit être diffusé en Europe à une date non précisée — représentant un cadavre recouvert d’un drap couché sur un brancard, dont dépasse une main couverte du gant parsemé de brillants qu’arborait le chanteur. « Au nom de la famille de Michael Jackson, des fans, du sens commun et de la décence, nous vous demandons de revoir votre position et d’annuler (la diffusion) de ce programme », concluent-ils.

Jeudi à la mi-journée, la chaîne Discovery n’avait pas répondu à la lettre de MM. Branca et McClain.

Michael Jackson est mort le 25 juin 2009 à Los Angeles d’une surdose de médicaments, à l’âge de 50 ans.

Conrad Murray, son dernier médecin, est poursuivi pour « homicide involontaire », pour avoir administré au chanteur, peu avant sa mort, le puissant anesthésiant propofol, désigné par l’autopsie comme principal responsable du décès.

Read Full Post »


HAUTS-DE-SEINE
Nouvelle agression dans le métro : une dame de 83 ans dans le coma

 
 
 Par: J.Cl.
 
Deux jours après la mort de Vy-Anh N’Guyen, le scénario tragique semble se répéter. Une octogénaire se trouve actuellement dans le coma après avoir été bousculée dans le métro, mercredi, à la station Mairie de Clichy (Hauts-de-Seine).

 

En savoir plus
Le meurtier présumé du métro identifié
 

 Âgée de 83 ans, elle est tombée sur la tête lorsqu’un adolescent lui a arraché son sac vers 18 heures, et a dû, selon RTL, être plongée dans un coma artificiel

Le garçon, arrêté et placé en garde à vue, est âgé de 14 ans. 

Quant à l’agresseur de la jeune commerciale, décédée après sa chute lundi à la station Etienne-Marcel, qui a été identifié, est toujours activement recherché.

leparisien.fr

ARCHIVE LP/PH. DE POULPIQUET

Read Full Post »

CRIME

Meurtre de Bernard Mazières : l’implication de son fils se précise

 
Un ami du fils de Bernard Mazières, ancien journaliste du « Parisien » tué la semaine dernière à son domicile parisien, a été interpellé jeudi soir à Saint-Maur (Val-de-Marne) et pourrait être l’auteur présumé du meurtre.

 

 

Le fils de la victime, âgé de 17 ans, en garde à vue depuis mercredi, a parlé aux enquêteurs et expliqué que l’argent que lui donnait son père chaque mois – 500 € – était insuffisant. Après plusieurs versions différentes, le garçon aurait avoué avoir acheté un marteau avant le meurtre de son père. 

Selon de nouveaux éléments, il semble toutefois que le marteau ne soit pas l’objet contondant qui a touché la victime au crâne. Le garçon pourrait en outre avoir attendu au bas de l’immeuble que son ami, un homme de 25 ans travaillant dans l’immobilier, interpellé jeudi soir au domicile de sa petite amie, à Saint-Maur, tente d’extorquer argent et carte bancaire à son père, «qu’il ne supportait plus».

Le parquet de Paris devrait ouvrir en fin de journée une information judiciaire, confiée à un juge d’instruction.

Bernard Mazières, 60 ans, qui avait quitté il y a un an ses fonctions au Parisien, a été retrouvé mort vendredi dernier par sa femme de ménage à son domicile, dans le VIe arrondissement, dans la chambre de son fils avec qui il vivait. Aucune trace d’effraction n’avait été relevée par les enquêteurs.

Leparisien.fr

Read Full Post »

ROYAUME-UNI

La reine Elizabeth, arrière-grand-mère pour la première fois

 
 

 

La première arrière-petite-fille de la reine Elizabeth II est née mercredi. Le bébé, dont le prénom n’a pas encore été révélé, est l’enfant de Autumn Phillips, épouse de Peter Phillips, fils de la princesse Anne et du Capitaine Mark Phillips. «C’est la première d’une nouvelle génération», a indiqué un porte-parole de Buckingham Palace.

 

A sa naissance à l’hôpital royal de Gloucestershire à l’ouest de Londres, la petite fille pesait 3,86 kg à sa naissance. Le papa était présent à l’accouchement. 

L’année 2011 sera marquée par deux mariages chez les Windsor. Le 29 avril, le prince William épousera et Kate Middleton, une roturière qui est la fille d’un industriel anglais. La fille de la princesse Anne, Zara Phillips, a annoncé le 21 décembre son prochain mariage avec le joueur de rugby Mike Tindall.

Leparisien.fr

Read Full Post »

Dette publique

Les bons conseils du chef économiste du FMI aux pays de la zone euro

Source : La Tribune.fr

Dans le magazine interne du FMI, Olivier Blanchard suggère aux pays de la zone euro de suivre l’exemple grec et irlandais en faisant appel à l’aide du FMI et de l’Union Européenne dès lors que les marchés financiers leur imposent des taux trop importants.

Copyright Reuters

Copyright Reuters Copyright Reuters

//  

 

Pour éviter de voir leur dette publique s’envoler, l’économiste en chef du Fonds monétaire suggère à certains pays d’Europe de se faire aider à la fois par le FMI et l’Union européenne.

Dans le magazine interne du FMI, Olivier Blanchard explique en détail sa recommandation : « Je comprends tout à fait la réticence des pays à demander un programme commun de l’Union européenne et du FMI . Mais de tels programmes peuvent aider » reconnaît-il d’emblée. 

Mais à ses yeux, ce soutien est le mielleur moyen pour lutter contre les tendances spéculatrices propres aux marchés financiers : « Premièrement, en fixant un plafond au taux d’intérêt auquel les Etats peuvent emprunter, les programmes éliminent le risque (…) que les investisseurs, qu’ils aient tort ou raison, demandent des taux d’intérêt élevés, rendant impossible le remboursement pour les pays, et permettant aux peurs des investisseurs de se matérialiser par elles-mêmes. Deuxièmement, même si les programmes ne demandent pas d’en faire plus que ce que le pays comptait faire de son côté, ils renforcent la crédibilité de ces engagements, et rassurent les marchés à propos du moyen terme »

L’économiste en chef du FMI se garde néanmoins de citer nommément un pays parmi les membres de la zone euro.

Read Full Post »

Older Posts »