Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juin 2012

Tour de France : Cancellara remporte (encore) le prologue

                     Le Suisse Fabian Cancellara a remporté le prologue du Tour de France ce samedi après-midi, revêtant le maillot jaune.   | AFP/PASCAL PAVANI

                Cela deviendrait presque une habitude. Le Suisse Fabian Cancellara (RadioShack) a remporté samedi à Liège le prologue du Tour de France et a endossé le maillot jaune. Cancellara a battu de 7 secondes le Britannique Bradley Wiggins (2e) et le Français Sylvain Chavanel(3e). Il avait remporté le prologue en 2007 à Londres (Royaume-Uni), en 2009 à Monaco et en 2010 à  Rotterdam (Pays-Bas).


198 coureurs se sont élancés sous le soleil samedi après-midi pour ce parcours de 6,4 kilomètres.
Huit ans après son succès de 2004 sur un parcours sensiblement identique, Cancellara s’élançait en favori. «Spartacus», maintenant âgé de 31 ans, s’est fait une spécialité de l’exercice, à plus forte raison sur un tracé qui privilégie la puissance sur les 6400 mètres qui empruntent les artères de la Cité ardente. Une demi-douzaine de ronds-points sont à négocier sur ce circuit en centre-ville qui présente un court passages sur des petits pavés.
A 150 mètres près, le parcours reprend celui de 2004, quand Cancellara avait roulé à 53,6 km/h de moyenne, pour battre de 2 secondes le futur vainqueur du Tour (Lance Armstrong) et de 8 secondes l’Espagnol Ivan Gutierrez.

Read Full Post »

Au Modem, l’heure du choix a sonné

Par Colombe Dabas

Au Modem, l'heure du choix a sonnéMODEM – François Bayrou, président du Modem, se relevèra-t-il de ses deux lourdes défaites électorales. A la présidentielle, il n’a recueilli que 9% des votes. Et par la suite, il n’a pas été réélu député.

Reuters

Après ses lourdes défaites, le parti de François Bayrou est confronté à deux problèmes majeurs: son positionnement politique et son financement. Des enjeux qui pourraient causer sa scission.

Cinq années après sa création, le Modem doit faire le bilan. Si en 2007, François Bayrou était imposer comme le troisième homme de la présidentielle (18,57%); en 2012 le Béarnais n’a pas connu le même succès. Il est rétrogradé à la cinquième place (9,13%) et son parti ne récolte que 0,49% des suffrages aux législatives. « C’est un naufrage stratégique accompagné d’un désaveu national », décrypte le vice-président du Modem, Jean-Luc Bennahmias.

Depuis, François Bayrou a annoncé qu’il voulait « se mettre en retrait » en laissant entendre qu’il pourrait laisser la main. Ce samedi, les membres du mouvement tireront les conclusions de cet échec, lors du Conseil national. Mais la tâche s’annonce donc complexe tant les désaccords et les clivages sont profonds.

Faire perdurer le Modem

Pour Jean Lassalle, l’un des six vice-présidents du MoDem, le parti doit rester indépendant. « Il est pour moi impossible de m’allier avec des programmes avec lesquels je suis en désaccord. En cause: le laxisme de la gauche et la droitisation de l’UMP. Or, tous les centres qui apparaissent ont baigné dans des gouvernements de droite, ce n’est pas crédible », justifie ce proche de François Bayrou. Et de poursuivre: « la seule formation qui est restée indépendante, c’est la nôtre. Il ne faut surtout pas renier ce socle porteur. Nous sommes donc les seuls capables de faire encore bouger les lignes », assure le député des Pyrénées-Atlantiques pour qui les faibles résultats électoraux de son parti sont la conséquence des divisions que le centre a connu ses dernières années. Jean Lassalle pointe les aventures personnelles de Jean-Louis Borloo ou encore de Hervé Morin.

Le MoDem, une force alternative?

Marc Fesneau, le secrétaire général du MoDemi n’en démord pas: « même si électoralement le centre diminue, ses idées sur l’Europe et sur la maîtrise des comptes publics perdurent ». Pour lui, l’électorat centriste s’est éparpillé entre la droite et la gauche, faute de message clair.

Alors, il milite pour « la formation d’une force alternative au PS et à l’UMP, à créer en collaboration avec tous ceux qui le souhaitent ». Un créneau à prendre, selon lui. »Avec sa droitisation, l’UMP a abandonné une partie de ses électeurs modérés, il y a ici une réponse politique à apporter« .

Collaborer avec la majorité PS?

Et si le curseur se pointait vers la majorité présidentielle? C’est la solution voulue par Jean-Luc Bennahmias, vice-président du MoDem. Pour lui, « la bipolarisation est inéluctable. Il faut donc se positionner dans la situation politique telle qu’elle est, pas telle qu’on la voudrait ». Et la conclusion est sans appel: « reconstruire un centre est vain. Face aux difficultés du pays, nous devons nous rendre disponibles et ne pas alimenter l’opposition ». Marielle de Sarnez, le bras droit de François Bayrou, s’est elle aussi posée sur cette ligne.

Si le positionnement politique du Modem reste encore une interrogation, une réalité rattrape au galop le parti: son financement. Tous admettent « une grande difficulté économique ». Jean-Luc Bennahmias assure même qu’un « plan social est nécessaire ». Sans moyen ni force idéologique précise, le centre de François Bayrou pourrait une nouvelle fois être confronté à la scission.

Read Full Post »

Bayrou s’accorde une cure de silence pour réfléchir à l’essentiel

Par LEXPRESS.fr,

 

Bayrou s'accorde une cure de silence pour réfléchir à l'essentielPARIS – François Bayrou annonce sa décision de se mettre en retrait des débats politiciens.

afp.com/Mehdi Fedouach

François Bayrou a indiqué n’avoir « jamais eu l’intention d’abandonner ses responsabilités »mais il souhaite se mettre pour quelques mois en retrait des débats politiciens pour travailler sur les sujets essentiels pour le pays.

François Bayrou annonce sa décision de se mettre pour quelques mois en retrait des débats politiciens pour travailler sur les sujets essentiels pour le pays, estimant que « le réel, plus éloquent que toutes déclarations », donnera finalement raison à sa vision de l’avenir de la France.

Le président du MoDem s’est exprimé à l’issue d’un conseil national durant lequel quelque 150 délégués ont tenté de tirer un bilan des échecs du parti à la présidentielle et aux législatives et tenter de tracer des perspectives d’avenir.

« Prendre du recul »

François Bayrou a tout d’abord indiqué n’avoir « jamais eu l’intention d’abandonner ses responsabilités » à la tête du parti, comme certaines rumeurs le laissaient entendre. « J’assumerai les responsabilités de président de cette famille politique. Elle m’a été confiée par ce mouvement que j’ai fondé et tous ceux qui se sont exprimés ce matin ont tous manifesté leur attente que le président fasse son travail », a-t-il assuré. « Simplement, j’ai indiqué que j’avais l’intention, dans les mois qui viennent de prendre du recul », a déclaré le leader centriste.

« Cela fait au moins dix ans que je suis en première ligne de tous les combats quotidiens, de toutes les bagarres politiques et j’estime nécessaire de trouver une autre approche, une autre manière de m’exprimer qui touche davantage à l’essentiel qu’aux évènements fugaces de la vie de tous les jours », a-t-il expliqué en ajoutant: « C’est bien aussi de visiter le pays du silence ».

Avec

Read Full Post »

PDF:

oj-du-06-juillet-2012

Dernier Conseil Municipal à Puteaux , il y a 41 questions à l’odre du jour ,dont:

Q 5: Attribution de la délégation de service public portant sur l’exploitation de la creèche des Roses et de la Crèche de l’Oasis.

Q 13: Modalités d’utilisation de véhicules Municipaux à l’occasion des déplacements dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions,du Maire; des Maires Adjoints et des Conseillers Municipaux élus dotés d’une délégation de fonction.

Q 41 : Communication des observations définitives de la Chambre Régional des Comptes.

PDF du rapport des observations défénitives de la Chambre  Régional des Comptes pour le Centre Hospitalier de Puteaux:

pdf IFR200837

Read Full Post »

Des enfants présentent leur « hymne officiel des droits de l’enfant » avec Yannick Noah

 

De son côté, Yannick Noah s’est dit « content de participer à ce projet ». « Moi j’ai eu la chance d’avoir pu élever mes enfants mais je veux me battre pour que les autres aient accès la santé et l’éducation », a-t-il confié brièvement avant d’aller donner un concert à Lyon.

Quelques centaines d’enfants et d’adolescents ont présenté mercredi à Saint-Etienne leur projet d' »hymne officiel des droits de l’enfant » dont ils ont écrit eux-mêmes les paroles et composé la musique, et qu’ils ont interprété en présence du parrain du projet, le chanteur Yannick Noah.

L’ex-champion de tennis a rejoint les enfants sur scène, a constaté un journaliste de l’AFP, et a chanté avec eux le refrain de cet hymne qui se veut « un message de paix » notamment, a expliqué le coordinateur du projet, Ayhan Sen.

« Enfants de la terre, nous sommes tous des frères. Non aux droits bafoués, oui à la liberté », dit notamment le texte, alors qu’au final Yannick Noah déclare que « ce message doit circuler pour que les droits de l’enfant puissent enfin triompher ».

L’Hymne officiel des droits de l’enfant est un projet lancé en septembre 2010 qui a réuni quelque 500 enfants et adolescents du département de la Loire, âgés de 3 à 17 ans environ.

« On avait comme objectif de faire quelque chose pour la convention internationale des droits de l’enfant », a expliqué à l’AFP Ayhan Sen. « On a remis ce projet aux mains des enfants » qui ont participé à toutes les étapes de la création : paroles, musique et réalisation de la chorégraphie, avec le soutien notamment de professeurs de chant et de musique.

« Le message, c’est de dénoncer la non application (de la convention) internationale des droits de l’enfant qui a été signée par tous les pays au monde sauf deux », a expliqué Ayhan Sen.

« C’était aussi de délivrer un message de paix et d’encouragement », a-t-il ajouté, expliquant que les initiateurs du projet allaient « solliciter le président de la République (François Hollande) car on a envie que l’état français nous reconnaisse comme le seul hymne officiel des droits de l’enfant ».

« On a envie que la France soit moteur et donne un exemple à d’autres enfants en Europe, dans le monde entier sur cette initiative-là », a-t-il dit.

De son côté, Yannick Noah s’est dit « content de participer à ce projet ». « Moi j’ai eu la chance d’avoir pu élever mes enfants mais je veux me battre pour que les autres aient accès la santé et l’éducation », a-t-il confié brièvement avant d’aller donner un concert à Lyon.

Read Full Post »

ILLUSTRATION. Au Havre, deux enfants de quatre et six ans ont été abandonnés depuis trois jours, les pompiers les ont retrouvés en légère malnutrition. | AFP/ARCHIVES

                Au Havre, deux enfants de quatre et six ans ont été abandonnés trois jours par leur père. Ce sont les voisins qui ont alerté jeudi les pompiers selon France 3 Normandie. Les deux enfants avaient été livrés à eux-mêmes dans un appartement du quartier Mont Gaillard.


Les enfants auraient été retrouvés en état de malnutrition légère, ils n’avaient que des céréales à manger. Les deux enfants ont été transportés à l’hôpital Jacques Monod.
Contactée, la mère affirme que le père qui avait la garde des enfants serait en vacances en Espagne avec un troisième enfant.

                        LeParisien.fr

Read Full Post »

Le Tour de France 2012

Découvrez les 20 étapes et le prologue de la Grande Boucle 2012. Avec neuf étapes de plaine, cinq en altitude (dont deux arrivées en altitude), quatre étapes au relief accidenté et donc sélectives et deux contre-la-montre, le parcours s’annonce sélectif pour les 198 coureurs.

 

Read Full Post »

Noyade d’Erane et Andy : la justice dévoile une chronologie

 

                     Andy, 8 ans (à gauche), et Erane-David, 7 ans, ont été retrouvés noyés dans la piscine de la maison familiale mardi, trois jours après leur disparition.  | (AFP/H.O.)

                La justice livre une première version des tragiques événements. Vendredi soir, le parquet de Bordeaux a diffusé une chronologie des événements qui ont mené à la découverte mardi, des corps d’Erane et Andy, noyés dans la piscine d’une maison d’Eysines (Gironde) d’où ils avaient disparu, presque trois jours auparavant.


Selon le parquet, la police est avisée samedi à 19h25 de la disparition inquiétante des deux cousins de 7 ans. Des policiers se rendent sur place près de vingt minutes plus tard, à 19h48, et apprennent que la disparition a été constatée à 18h10, environ 20 minutes après que les deux garçons aient été vus pour la dernière fois, jouant au ballon. A ce moment là, le portillon de la maison était ouvert.
Une interrogation centrale : la piscine
«Au questionnement des policiers sur le fait que les garçonnets auraient pu tomber dans la piscine emplie d’une eau très opaque, les adultes présents indiquaient que cela était impossible puisque eux mêmes étaient restés aux abords et, devant l’insistance des policiers, ils ajoutaient qu’ils l’avaient eux mêmes sondée au moyen de perches», soutient le parquet. Le parquet assure que, le lendemain matin, une autre patrouille a également proposé de vider la piscine et que «les occupants des lieux leur indiquaient à nouveau que cela avait déjà été fait la veille par leurs soins, sans résultat».
Il précise notamment qu’au moins un témoin a vu deux garçonnets correspondant à leur signalement, à l’extérieur, vers 20 heures-20h15, ce qui a entraîné «l’engagement d’un très conséquent dispositif de recherches dans les journées des 24 et 25 juin».
Selon les enquêteurs, les enfants ont probablement fugué et auraient pu tomber dans la piscine après, dans la soirée, la mort remontant à la nuit de samedi à dimanche. La famille ne pouvait être jointe vendredi soir, mais si l’on en croit la chronologie révélée, elle avait sans doute sondé la piscine avant qu’ils s’y soient effectivement noyés.
L’enquête, qui privilégie la thèse de l’accident, doit encore déterminer à travers des analyses si l’eau retrouvée dans leurs poumons correspond bien à celle de la piscine, ce qui renforcerait cette thèse, à l’encontre de toute piste criminelle.

                    LeParisien.fr avec AFP

Read Full Post »

Urgent.

Mort à 42 ans du député PS et président de Terra Nova Olivier Ferrand

Le député socialiste et président de Terra Nova, Olivier Ferrand, est décédé à l'âge de 42 ans d'une crise cardiaque.<br /><br />

                     Le député socialiste et président de Terra Nova, Olivier Ferrand, est décédé à l’âge de 42 ans d’une crise cardiaque.   |   (lp/matthieu de martignac.)

                Olivier Ferrand, le président fondateur du Think Tank progressiste – cercle de réflexion – Terra Nova, qui venait d’être élu député PSde la huitième circonscription des Bouches-du-Rhône, est décédé samedi matin à Velaux (Bouches-du-Rhône) d’un arrêt cardiaque à 42 ans, a annoncé à l’AFP le premier secrétaire du PS 13, Jean-David Ciot
«Il est parti ce (samedi) matin faire un jogging et a fait un arrêt cardiaque au retour. Les pompiers n’ont pas réussi à le ranimer», a dit Olivier Ciot, évoquant un «énorme choc». Marié et père d’une fille de 12 ans, Olivier Ferrand était «un jeune espoir du PS, un des quadras du parti qui venait tout juste d’être élu député», a-t-il ajouté.
«Il est tombé dans son jardin, c’est sa mère qui l’a découvert»
Selon son suppléant Jean-Pierre Maggi, le député est «décédé dans sa maison familiale» de Velaux (Bouches-du-Rhône), aux alentours de 10h30: «il est tombé dans son jardin, c’est sa mère qui l’a découvert», a-t-il dit à l’AFP. «Il avait fait une campagne longue et rude, il était intervenu partout dans les médias ou ailleurs: est-ce la fatigue accumulée ?», s’est interrogé son suppléant, qui ne lui connaissait pas d’antécédents cardiaques.
«Il représentait l’avenir», a poursuivi Jean-Pierre Maggi, qui avait rendez-vous avec lui à 11 heures. Ce diplômé de Sciences Po, HEC et l’ENA à l’allure de gendre idéal, avait créé en 2008 Terra Nova, un laboratoire d’idées proche du PS qui agrège un millier d’experts et a produit une trentaine d’essais. Trois ans après sa création, Terra Nova a été élu meilleur think tank français de l’année 2011 dans le cadre du premier « trophée des think tanks » organisé par l’Observatoire français des think tanks. La Terra Nova faisait son entrée dans le top 25 mondial (18e) du « Global Go-To Think Tanks », classement mondial de référence des cercles de réflexions.
40,48% des suffrages au second tour
Il a été responsable du PS pour les questions européennes et internationales. Maire adjoint du 3e arrondissement de Paris de 2001 à 2007, il a, en vain, tenté de se faire élire député de la 4e circonscription des Pyrénées-Orientales en 2007. En 2008, il a été élu maire adjoint à Thuir (Pyrénées-Orientales). Investi dans la 8e circonscription des Bouches-du-Rhône, il y est élu le 17 juin dernier au 2e tour des législatives. Il avait obtenu, lors d’une triangulaire, 40,48% des suffrages face au candidat de l’UMP Nicolas Isnard (39,91%%) et à celui du FN Gérald Gérin (19,61%).
Olivier Ferrand était aussi un sportif qui pratiquait le ski et le tennis, et s’était mis récemment au marathon.

                    LeParisien.fr avec AFP

La Gazette de Puteaux:

Toute l’équipe de la Gazette de Puteaux,présente ces sincères condoléances à sa famille.

Read Full Post »

Il faut être très nombreux à signer la pétition, pour qu’il y ai une justice pour Titisch, un petit chien sauvagement assassiné par une  pierre lancé  par un agent communal de la ville de Neuilly-Sur-Seine, le 28 septembre 2011, et décédé suite à ces graves  blessures le 27 Octobre 2011.

L’agent communal et le Maire doivent être lourdement punis.

<a href= »http://www.lapetition.be/en-ligne/Justice-pour-titisch-11659.html »><img src= »http://www.lapetition.be/images/btn_signpet_fr.gif » alt= »JUSTICE Pour TITISCH » title= »JUSTICE Pour TITISCH » width= »147″ height= »39″ /></a>

Read Full Post »

Older Posts »