Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Agriculture’ Category

Publicités

Read Full Post »

 

Une foule immense s’est pressée dimanche sur les Champs-Elysées à Paris pour déambuler entre les 8.000 parcelles d’espèces végétales, installées sur plus d’un kilomètre par les agriculteurs dans le cadre de l’opération Nature capitale qui se poursuit lundi. Transformés en un paysage de campagne, les Champs-Elysées ont été littéralement pris d’assaut dès le matin par des promeneurs. Dans l’après-midi, sous un lourd soleil, il était même difficile de se frayer un chemin dans la cohue.

Les organisateurs semblaient dépassés par le succès de la manifestation dont l’accès est gratuit. L’objectif des deux millions de visiteurs sur les deux jours semblait réaliste. Appareil de photo en bandoulière, les promeneurs s’extasiaient devant les 8.000 parcelles qui avaient été déposées pendant la nuit. Douze heures ont suffi pour tout installer, avec des centaines de camions et de chariots et autant de bénévoles. Un défi que les Jeunes Agriculteurs (JA) et le metteur en scène, Gad Weill, ont voulu relever après le succès il y a vingt ans de la « Grande Moisson ». Les Champs-Elysées avaient alors été transformés en vaste champ de blé avant d’être moissonnés.

« Nous sommes tous des agriculteurs » (Le Maire)

Deux décennies plus tard, l’agriculture, de productiviste, change de visage pour désormais vanter la biodiversité. Ont ainsi débarqué sur les pavés parisiens, des haricots de Soissons, des bananiers, du colza, de la vigne, du blé, de la moutarde, des féveroles, des ananas… En tout, plus d’une centaine d’espèces végétales et autant de variétés d’arbres. La biodiversité, c’est ce type d’agriculture que Laurence, fille d’agriculteurs et originaire de Bourgogne, souhaite défendre « pour être en harmonie avec la nature ». Sa sœur, qui avait repris l’exploitation des parents spécialisée dans l’élevage d’ovins, a dû la vendre, ne parvenant plus à joindre les deux bouts.

C’est la perspective des arbres sur l’avenue des Champs-Elysées qui a le plus enthousiasmée Martine, venue de Versailles. En souvenir, elle a acheté un épicéa dans un petit gobelet, prêt à planter. Elle a aussi un mot d’encouragement pour les jeunes agriculteurs: « il faut les aider, les défendre et qu’ils se battent face à la grande distribution ». Au rond-point des Champs-Elysées, toutes les régions proposent leurs produits locaux, à côté d’une pyramide de 7 mètres de haut de légumes et fruits qui seront remis aux Restos du cœur à la fin de la manifestation.

En cette journée, l’alimentation, et surtout la viande, s’est invitée à la fête. Le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire, parmi d’autres personnalités, a été intronisé dans la « Jurande des compagnons de Saint-Jacques de la Boucherie », confrérie qui a pour but de défendre le savoir-faire des artisans-bouchers, un métier qui souffre face à la grande distribution. Dénonçant les « attaques surréalistes » contre les consommateurs de viande, le ministre a défendu une fois encore le « modèle alimentaire français fondé sur la diversité ».  » Nous sommes tous des agriculteurs « , a lancé le ministre. « L’agriculture est au cœur de Paris. La forêt est au cœur de Paris (…). Je souhaite que cela soit le symbole de notre conception de l’agriculture », a-t-il ajouté, soulignant une fois encore l’importance de ce secteur qui connaît l’une des plus graves crises de ces dernières décennies.

Click here to find out more!

Read Full Post »