Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2011

Publicités

Read Full Post »

Read Full Post »

Le Maire de Pantin, Mr Bertrand Kern  dit qu’il fait beaucoup pour les personnes

Qui sont dans la misère ,en faisant du social. Je tiens à signaler que ceci n’est pas véridique, puisque nous avons eu besoin d’aide temporaire pour le mois de Décembre, et bien nous n’avons rien eu car il faut soit

Disant habiter Pantin depuis 1 an pour pouvoir bénéficier d’aide en urgence, y compris du CCAS.

D’autre part, les SDF  viennent trouver refuge dans les  immeubles, faute d’endroit pour dormir. Alors au lieu de dépenser de l’argent dans « auto lib’ », pourquoi ne pas avoir investi cet argent pour faire des locaux, ou des appartements  spécialement pour les SDF ? Ce n’est pas du social, pourtant les socialistes  font la morale à la droite  et donnent des leçons, alors qu’ils sont aussi à l’origine de la crise actuelle, il n’y a pas que l’UMP qui est fautive. Normalement faire du social, c’est apporter son aide aux personnes en difficultés, que ce soit passager , ou à long terme , et faire tout son possible ,pour qu’il y ai le moins de personnes qui  soient en difficultés.

Voici ci-dessous la signification de faire du social:

Que signifie faire du social ?

 
A l’approche des prochaines cantonales, on voit fleurir chaque jour des candidats qui disent vouloir faire du social leur priorité, car effectivement le cœur de mission du conseil général est le social. Mais que signifie faire du social ? Dans son sens global, on peut le définir comme les relations qu’on entretient les uns avec les autres au sein d’une même société.

Puis, dans un sens que je qualifierai personnellement plus politique, plus Mitterrandienne, faire du social c’est faire en sorte de gommer les inégalités qui peuvent exister entre les gens d’une même société.

Ainsi, pour réussir à offrir à chacun ce qu’il faut pour vivre et exister depuis des décennies, on imagine toutes sortes de politiques dites sociales, pour maintenir un certain niveau de cohésion entre les différentes personnes ( même s’il me semble, qu’il faudrait plus parler de maintien de cohésion entre les différents groupes qui stratifient la société).Effectivement, on est passé d’une définition de relation entre les personnes, à des relations entre les différents groupes qui composent la dite société.

Pendant de longues années, faire du social pour la gauche consistait à aider les chômeurs et tous ceux qui ne pouvaient subvenir seul à leur besoin.

Depuis les années 90, de Chirac et encore plus depuis l’arrivée de Sarkozy, on a labellisé un nouveau groupe : les travailleurs pauvres. Le travailleur est passé du statut de celui qui vit de son labeur, à celui qui survit de son travail. Depuis, on s’est mis alors à réfléchir à des nouvelles politiques, pour maintenir le travailleur comme une entité fondamentale de la société.

Parallèlement, le monde et donc les sociétés dites modernes ont basculé du côté « obscur« , où la valeur travail n’est plus le moteur de développement et d’épanouissement au sens large du terme. La société se réorganisant autour des flux et reflux des capitaux financiers, où la rentabilité immédiate ou à cours terme prend le pas sur la valeur réelle produit par les travailleurs. Les hommes et les femmes qui produisent ces richesses devenant de simples valeurs d’ajustement qu’on licencie ou délocalise pour maintenir ou améliorer la rentabilité des dividendes reversés aux actionnaires de l’entreprise.

Notons au passage que Sarkozy à la tête de l’UMP, a réussi à se faire élire sur la valeur travail ; alors qu’il dirige la France comme une entreprise, avec les mêmes méthodes de management de ces grands groupes industriels qui se focalisent sur la rentabilité financière immédiate, au détriment des hommes et des femmes qui composent et font fonctionner la société.

Alors que devrait signifier faire du social en 2011 ?

Faire du social en 2011 :
   – c’est remettre les femmes et les hommes au cœur des projets de la société pour rétablir les liens distendus entre chaque personne et groupe qui la composent.
   – c’est un projet de société qui réponde aux besoins de chacun et non qui oppose les uns aux autres.

Bertrand Robert
http://bertrandrobert974.blogspot.com

Read Full Post »

Prix du riz

Grande disparité selon les régions
vendredi 30 décembre 2011
L’Observatoire du riz a mené durant la semaine du 19 au 24 décembre 2011, une enquête sur les prix de produits de première nécessité (PPN), à savoir le riz, l’huile et le pétrole, Il a constaté une stabilité de prix du riz blanc et une baisse de prix de paddy au niveau national par rapport à la semaine du 12 au 16 décembre de cette même année.

En effet, en matière de paddy, une diminution de 8% a été surtout constatée dans le district de Mahabo (Morondava) où le paddy s’achète actuellement à 550 ariary le kilo contre 600 ariary au cours de semaine du 12 décembre. Cette situation favorable aux consommateurs s’explique par l’accroissement de l’offre suite à la récolte de « vary be ». Cependant, la majorité des zones productrices a enregistré une stabilité sur le prix de paddy. Il est entre 700 ariary à 850 ariary dans les districts d’Amparafaravola, d’Andapa, de Bealanana… En fait, douze (12) districts ont maintenu ce niveau de prix tandis que cinq (5) districts ont pour leur part vu leur prix de paddy, descendre à 800 Ariary.

Concernant le prix du paddy au niveau régional, une stabilité et une baisse ont été toujours constatées dans les régions de commercialisation. Le prix moyen régional du kilo de paddy a été compris entre 550 ariary et 1100 ariary dans les régions du Menabe et d’Amoron’i Mania tandis que la plus forte baisse a été constatée en Haute Matsiatra et à Sofia où la diminution a été de 6 à 8%.

En matière de riz blanc, l’Observatoire du riz a également constaté une stabilité de prix au niveau national et une baisse au niveau de certaines régions. Les prix du riz blanc local sont restés stables voire été en baisse dans plusieurs régions avec des prix moyens variant de 998 ariary dans la région d’Ihorombe et de 1516 ariary dans celle d’Analanjirofo. Pour Ihorombe, ce niveau de prix du riz blanc est lié à la récolte de « vary aloha ». Une baisse de moins 7% a ainsi été constatée. Le prix plafond observé à Analanjirofo est consécutif au niveau élevé du cours de girofle et à l’offre insuffisante sur les marchés. Malgré tout, ce prix est stable par rapport à la semaine du 12 au 16 décembre.

Contrairement à ces deux régions, une hausse de 3 à 4% de prix du riz blanc a été enregistrée dans les régions d’Amoron’i Mania, d’Atsimo Atsinanana et du Boeny ainsi que dans l’Androy. Cette hausse est due au retard d’approvisionnement qui a occasionné une offre insuffisante sur les marchés. Au niveau des districts, 35 d’entre eux ont maintenu un prix au kilo supérieur ou égal à 1400 ariary. Une stabilité de prix a été constatée par l’Observatoire du Riz quant au prix du riz importé, sauf dans l’Atsimo Atsinanana qui a connu une hausse de plus de 5%. Les prix moyens au kilo ont ainsi varié de 1210 ariary à 1570 ariary dans la région d’Amoron’i Mania et celle d’Atsimo Atsinanana tandis que 15 districts pratiquent des prix supérieur ou égal à 1400 ariary pour le riz importé.

Recueilli par Haingo

Read Full Post »

Read Full Post »

Paroles et traduction de We Are The World
We Are The World (Nous Sommes Le Monde)

There comes a time, when we need a certain call
Nous sommes à une époque, quand nous sommes confrontés à un appel
When the world must come together as one
Où le monde doit se rassembler
There are people dying, time to lend a hand
Il y a des gens qui meurent et il est temps de tendre la main à la vie
To life the greatest gift of all
Le plus beau de tous les cadeaux

We can’t go on pretending day by day
On ne peut pas continuer
That someone, somewhere will soon make a change
A prétendre jour après jour que quelqu’un, quelque part va bientôt changer les choses
We are all a part of God’s great big family
Nous faisons tous partie de la grande famille de Dieu
And the truth, you know, love is all we need
Et la vérité, tu sais, c’est que l’amour est tout ce dont nous avons besoin…

[Chorus]
[Chorus]
We are the world, we are the children
Nous sommes le monde, nous sommes les enfants
We are the ones to make a brighter day
Nous sommes ceux qui feront un avenir meilleur
So let’s start giving
Alors commençons à donner
There’s a choice we’re making
Il y a un choix à faire
We’re savin gour own lives, it’s true
Nous sauvons nos propres vies
We make better days, just you and me
C’est vrai nous allons faire un meilleur avenir juste vous et moi

Send them your heart
Envoyez-leur votre coeur
So they’ll know that someone cares
Alors ils sauront que quelqu’un s’intéresse à eux
And their lives will be stronger and free
Et leur vie sera plus forte et libre
As God has shown us by turning stone to bread
Comme Dieu nous a montré en changeant la pierre en pain
So we all must lend a helping hand
Alors nous devons tous tendre une main secourable

[Chorus]
[Chorus]

When you’re down and out
Quand vous êtes déprimé
There seems no hope at all
Quand il vous semble qu’il n’y a plus du tout d’espoir
But if you just believe
Mais si vous croyez simplement
There’s no way we can fall
Qu’il n’y a aucun moyen de tomber

Let us realize that a change will only come
Qu’un changement ne peut survenir
When we stand together as one
Qu’en nous réunissant

[Chorus]
[Chorus]

Read Full Post »

Read Full Post »

Older Posts »