Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for avril 2015

TRISTESSE – Le comédien français Jean Lescot nous a quitté à l’âge de 73 ans. Sa voix restera jamais associé à Maître Yoda, l’un des personnages les plus populaires de Star Wars qu’il avait doublé dans les Episodes I, II et III.

Maître Yoda, sans voix. Photo : Lucasfilm

Il avait prêté sa voix à Maître Yoda dans les Episodes I, II et III de la saga de George Lucas, mais aussi la série animée Clone Wars. Le comédien français Jean Lescot, figure du doublage, est décédé à l’âge de 73 ans des suites d’une longue maladie, annonce ce mercredi Le Figaro. Comédien qui débuta sa carrière dans les années 1960, on l’a vu dans La Femme Spectacle de Claude Lelouch, L’Aveu de Costa-Gavras, Un éléphant ça trompe énormément de Yves Robert, Mon oncle d’Amérique d’Alain Resnais et plus récemment Faubourg 36 de Christopher Barratier.

Une voix et une multitude de personnages

En parallèle de sa carrière d’acteur, au cinéma, à la télévision et au théâtre, il était une référence en matière de doublage. Il a ainsi prêté sa voix à de grands comédiens comme Ben Kingsley (Hugo Cabret), Alan Arkin (Little Miss Sunshine), Eli Wallach (Au nom d’Anna), Mel Brooks (Sacré Robin des Bois) ou encore David Bradley, l’interprète de Argus Rusard dans Harry Potter 3, 6 et 7. A la télévision, il avait également doublé Mestre Pycelle dans Game of Thrones.

Read Full Post »

2037780-focus-wide

La Russie a perdu le contrôle du vaisseau chargé de ravitailler la station internationale ISS.

<a href= »http://www3.smartadserver.com/call/pubjumpi/8623/134923/3796/S/%5Btimestamp%5D/? » target= »_blank »>< img src= »http://www3.smartadserver.com/call/pubi/8623/134923/3796/S/%5Btimestamp%5D/? » border= »0″ alt= » » /></a>

Le cargo inhabité, Progress, qui transportait du matériel scientifique et des produits de premières nécessités, est devenu incontrôlable.

Les opérateurs de vol de l’agence spatiale russe ont perdu le contrôle du vaisseau qui devait ravitailler la station internationale ISS, selon une information de l’AFP.

« Il a commencé sa chute », indique un responsable du complexe spatial russe, ajoutant que « des réactions totalement incontrôlables avaient commencé ». Les contrôleurs de vol russes tenteront encore deux fois de rétablir le contact avec le vaisseau, mais sans grand espoir.

A lire aussi – Astéroïdes en direction de la Terre : les agences spatiales cherchent à sauver le monde

Selon cette même source, la trajectoire de l’engin est impossible à déterminer : « Cela dépend de beaucoup de facteurs. Mais la chute s’effectuera dans des conditions incontrôlables ». L’agence spatiale russe précise cependant que les débris de l’appareil devraient tomber sur Terre entre le 7 mai et le 11 mai.

L’échec de la mission de ce vaisseau ne créera pas de problème pour les six membres d’équipage de l’ISS, qui disposent de six mois de réserves. Par ailleurs, le prochain voyage de ravitaillement sera envoyé par l’agence spatiale américaine. Il sera assuré par le vaisseau Dragon de la société américaine SpaceX et décollera de Cap Canaveral (Floride), le 19 juin prochain.

Un drapeau de l’Armée rouge à bord

Mis à part le matériel scientifique et les produits de premières nécessités, une réplique du drapeau soviétique hissé par l’Armée rouge à Berlin en 1945, était à bord de l’appareil. Le drapeau, symbole de la victoire soviétique sur l’Allemagne nazie, devait être utilisé par les cosmonautes russes de l’ISS pour envoyer leurs vœux à la Russie le 9 mai.

Publicité

<a href= »http://www3.smartadserver.com/call/pubjumpi/8623/445893/3794/S/%5Btimestamp%5D/? » target= »_blank »>< img src= »http://www3.smartadserver.com/call/pubi/8623/445893/3794/S/%5Btimestamp%5D/? » border= »0″ alt= » » /></a>

En 2011, une fusée Soyouz emmenant un vaisseau cargo similaire avait connu une défaillance et s’est écrasée dans la région de l’Altaï (frontière mongole et chinoise), sans faire de victime.

En savoir plus sur http://www.planet.fr

Read Full Post »

 

Des croix portant les noms des condamnés à mort à l'église de Cilacap en Indonésie le 28 avril 2015 alors que l'exécution imminente de 8 condamnés à mort pour trafic de drogue était annoncée. Des croix portant les noms des condamnés à mort à l’église de Cilacap en Indonésie le 28 avril 2015 alors que l’exécution imminente de 8 condamnés à mort pour trafic de drogue était annoncée. AFP / Azka

Ils sont bien passés devant un peloton d’exécution. L’Indonésie a confirmé mardi soir l’exécution de huit condamnés à mort, dont sept étrangers selon plusieurs médias indonésiens dont le Jakarta Post et la chaîne de télévision Metro TV.

Une Philippine a obtenu un sursis au dernier moment.

Deux Australiens, un Brésilien, trois Nigérians, un Ghanéen et un Indonésien, tous condamnés pour trafic de drogue, ont été fusillés au complexe pénitentiaire de l’île isolée de Nusakambangan dans la nuit de mardi à mercredi, peu après minuit heure locale (19 heures en France), comme c’est traditionnellement le cas. Les prisonniers ont été extraits de leur cellule d’isolement, attachés à un poteau et fusillés par un peloton d’exécution de 12 tireurs.

Condamné à mort lui aussi pour trafic de drogue, le Français Serge Atlaoui, 51 ans, avait été retiré quelques heures plus tôt de cette liste en raison d’un recours devant la justice.

QUESTION DU JOUR. Faut-il sanctionner l’Indonésie après l’exécution de sept étrangers pour trafic de drogue ?

Read Full Post »

 

IMG_6888 IMG_6889 IMG_6895 IMG_6896 IMG_6897 IMG_6898 IMG_6900 IMG_6901 IMG_6902 IMG_6903 IMG_6904 IMG_6905 IMG_6906 IMG_6907 IMG_6908 IMG_6909 IMG_6910 IMG_6911 IMG_6912 IMG_6913 IMG_6915 IMG_6916 IMG_6917 IMG_6919 IMG_6922 IMG_6923 IMG_6924 IMG_6926 IMG_6927 IMG_6928 IMG_6929 IMG_6930 IMG_6931 IMG_6932 IMG_6934 IMG_6935 IMG_6936

Read Full Post »

Publié par Meddy Mensah
Nouveaux programmes d'Histoire : l’islam obligatoire, les Lumières facultatives©AFP

Dans le cadre de la réforme du collège voulue par Najat Vallaud-Belkacem, les enseignants d’Histoire seront obligés d’enseigner les débuts de l’ère musulmane, mais pas le christianisme au Moyen-Âge, ni même la pensée des Lumières. Certains historiens s’insurgent.

<a href= »http://www3.smartadserver.com/call/pubjumpi/8623/134923/3796/S/%5Btimestamp%5D/? » target= »_blank »>< img src= »http://www3.smartadserver.com/call/pubi/8623/134923/3796/S/%5Btimestamp%5D/? » border= »0″ alt= » » /></a>

Décidément, la réforme du collège impulsée par le ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, ne passe pas. Après les professeurs de Latin et de Grec, puis ceux d’Allemand, c’est au tour des enseignants d’Histoire-Géographie de monter au créneau pour dénoncer les changements opérés dans leur matière à la rentrée prochaine.

A lire aussi – Latin et grec : inquiétudes sur leur enseignement scolaire

Le Conseil supérieur des programmes vient en effet de remettre ses projets de programmes pour l’école et le collège. Si une certaine liberté d’appréciation est laissée aux enseignants quant au choix des « modules », ceux-ci se voient dans le même temps imposés quelques périodes historiques. Et c’est là que la grogne s’invite.

Si, en classe de cinquième, les débuts de l’islam sont déjà obligatoires (comme l’émergence du christianisme et du judaïsme, en sixième), en revanche, il pourra ne pas être enseigné aux élèves des périodes fondatrices comme « Une société rurale encadrée par l’Église », « Le monde vers 1500 » ou « Pensée humaniste, Réforme et conflits religieux ». En classe de quatrième, c’est le module « Sociétés et cultures au temps des Lumières » qui pourra être passé sous silence.

« On veut gommer les racines chrétiennes de la France »

Dans Le Figaro, plusieurs historiens sont vent debout contre ces changements. Pour Jean-Paul Brighelli, professeur de lettres et auteur du pamphlet La Fabrique du crétin, cette sélectivité « sert des intérêts partisans ». De son côté, l’historien Dimitri Casali va plus loin en estimant que l’on veut « gommer les racines chrétiennes de la France » et que cela est « du pain bénit pour le Front national ». Même son de cloche de la part d’Hubert Tison, secrétaire général de l’association des professeurs d’Histoire-Géographie : « Nous sommes contre le fait de mettre en option la société chrétienne au Moyen-Âge alors que l’islam est vu dans toute sa splendeur, ses ombres et ses lumières. »

Alors que des thèmes délicats comme les traites négrières, la colonisation et la décolonisation sont obligatoires, contrairement aux Lumières, Hubert Tison s’emporte : « C’est absurde. À croire qu’il ne faut pas heurter certaines sensibilités religieuses. »

Le ministre assure que la réforme s’appliquera bien en 2016

A lire aussi – Najat Vallaud-Belkacem, la « chouchoute » du gouvernement ?

D’autres s’insurgent contre la méthode employée pour traiter de l’Histoire, à savoir l’enseignement thématique plutôt que linéaire. « Éclater l’enseignement de l’histoire en une myriade de rapides incursions ici ou là, c’est empêcher que l’on rentre dans l’intelligence d’une époque, condition préalable à l’exercice de l’esprit critique. », explique Louis Manaranche, agrégé d’histoire et auteur de Retrouver l’histoire, sorti en janvier dernier.

Publicité

<a href= »http://www3.smartadserver.com/call/pubjumpi/8623/445891/3794/S/%5Btimestamp%5D/? » target= »_blank »>< img src= »http://www3.smartadserver.com/call/pubi/8623/445891/3794/S/%5Btimestamp%5D/? » border= »0″ alt= » » /></a>

Dans une interview au Point, Najat Vallaud-Belkacem a déclaré que la réforme s’appliquera bien en 2016 « pour le bien des élèves » et que cette dernière donnera « une vraie autonomie aux équipes pédagogiques pour mieux répondre aux besoins de leurs élèves. » Elle a ensuite indiqué qu’une consultation des enseignants serait organisée du 11 mai au 12 juin sur ces projets de programmes.

 Vidéo sur le même thème : La réforme du collège provoque la grogne

source:http://www.planet.fr/politique-reforme-du-college-lislam-obligatoire-les-lumieres-facultatives.843546.29334.html?xtor=ES-1-820542%5BPlanet-a-la-Une%5D-20150424

Read Full Post »

 

Berenyss, 7 ans, a été enlevée ce jeudi en Meurthe-et-Moselle. Berenyss, 7 ans, a été enlevée ce jeudi en Meurthe-et-Moselle.
Ministère de la Justice

Une petite fille de 7 ans est portée disparue depuis ce jeudi 23 avril 15 h 05. Berenyss jouait devant son domicile à Sancy-le-Haut en Meurthe-et-Moselle, lorsqu’elle a disparu. Seul son vélo a été retrouvé dans une rue proche de chez elle.  Le ministère de la Justice a déclenché une alerte enlèvement un peu avant 21 heures.

L’enfant a des cheveux bruns longs et mesure 1,35m. Elle porte des lunettes habituellement, mais n’en avait pas au moment de son enlèvement. Elle était vêtue d’une jupe à volants blancs et d’un haut multicolore au moment de sa disparition. Des patrouilles de gendarmerie et de police ainsi qu’un hélicoptère sillonnent le secteur et les autorités luxembourgeoises ont été prévenues. Le lieu de l’enlèvement est en effet à quelques kilomètres de la frontière.

Un fourgon blanc ou véhicule utilitaire de type Kangoo avec des galeries sur le toit conduit par un homme d’une quarantaine d’années aurait été vu sur les lieux. «Au moment où la maman a découvert le vélo (abandonné de sa fille, NDLR), elle a croisé un véhicule blanc de type utilitaire, que nous recherchons», a indiqué le procureur de la République, Yves Le Clair.

Si vous localisez l’enfant, n’intervenez pas vous-même, appelez immédiatement le 0800.363.268 ou envoyez un courriel à alerte-enlevement@gendarmerie.interieur.gouv.fr

 –

Read Full Post »

Pas-de-Calais : un surveillant en garde à vue pour des viols sur des collégiennes

Un surveillant d’un collège de la commune de Leforest est en garde à vue depuis mardi. Il est soupçonné d’agressions sexuelles, de corruption de mineures et de viols sur des adolescentes âgées de 12 à 15 ans.

ILLUSTRATION. Fin janvier, la mère d'une élève avait signalé au collège Paul-Duez avoir découvert des échanges de messages à caractère sexuel entre le surveillant et sa fille. ILLUSTRATION. Fin janvier, la mère d’une élève avait signalé au collège Paul-Duez avoir découvert des échanges de messages à caractère sexuel entre le surveillant et sa fille.
Google Street View

Un surveillant du collège Paul-Duez de Leforest, dans le Pas-de-Calais, a été placé en garde à vue mardi dans le cadre d’une enquête pour agressions sexuelles, corruption de mineures et viols. Ces actes auraient été commis sur neuf adolescentes âgées de 12 à 15 ans, a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information de RTL.

La mère d’une élève du collège avait signalé fin janvier à l’établissement avoir découvert des échanges de messages à caractère sexuel entre le surveillant et sa fille dans le téléphone portable de celle-ci. Ce signalement a provoqué l’ouverture d’une enquête par la police.

«Des bruits couraient depuis quelque temps», selon le maire

La principale du collège a alors fait un signalement au parquet, a indiqué le rectorat à l’AFP, en précisant que le surveillant avait alors démissionné. Âgé d’une vingtaine d’années, le surveillant est soupçonné d’avoir entretenu des liens à caractère sexuel en dehors de l’établissement scolaire avec huit autres élèves, échangeant notamment des photos et des caresses avec certaines.

« J’ai appris cette information par voie de presse ce matin. Jamais on ne m’a contacté à ce sujet, a réagi Christian Musial, le maire de Leforest, auprès de nos confrères de La Voix du Nord. Il y avait des bruits qui couraient depuis quelque temps qui avaient été remontés par des élèves ou des parents au personnel du collège. L’information qui circulait jusqu’à maintenant, c’était des discussions impudiques sur Internet, ce genre de choses. Là, je ne peux que constater la gravité des faits. »

Interpellé mardi, l’homme doit être présenté à un juge d’instruction jeudi, selon le parquet.

Read Full Post »

Older Posts »