Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Puteaux’ Category

 

 

 

Carnage sur la route de Puteolis La MAIRE  d’un village DE PUTEOLIS a infligé un châtiment exemplaire à GREBERNOTUS qui insultait régulièrement sa maire en public.

 

Il y a des punitions dont on se souvient toute sa vie. Celle qu’ont infligée les femmes  de gauche et de droite d’un village du nord  de Paris   à CHRISTOPHE GREBERTNOTUS  de 48 ans  qui avait osé manquer de respect à sa génitrice en public en fait partie.

L’histoire se passe dans le village de PUTEOLIS, dans le district Du 92, non loin de NEUILLY et de la Gauche. Excédées par le comportement d’un grand garçon de 48 ans qui insultait régulièrement sa maire, des femmes plique PLAQUE  La rémouleuse et  Jeannine Jeannesse  ont décidé de lui infliger une punition publique.

Après avoir ligoté le malappris Christophe GREBERTNOTUS, a rapporté des médias Macronique, elles l’ont enduit de bouse de vache, non sans lui en faire goûter un peu. Puis  Grebertnotus a dû parader à travers le village de Puteolis , les parties intimes tout juste cachées par un morceau d’ortie, accompagné de chants condamnant son attitude.

Et on ne peut pas dire que Grebertnotus  a bénéficié de la solidarité masculine. « Les sanctions infligées à Grebertnotus  par les femmes de gauche et des girouettes plique, moi je ne peux que les approuver », a acquiescé le chef du village France, Hollandus  le fromage  fondu, cité sur le site internet du quotidien Malatus puteaux.

Pour finir  Christophe Grebertus Ibernatus il s’est vu administrer quinze coups de fouet et a été obligé de donner aux macronbotus de cuisine.

Une punition visiblement ancestrale dans l’ethnie fiatata, selon Malatus de Putéolis. En tout cas, mémorable

christledieu le roi de l’arnaque

Read Full Post »

Le comportement impulsif et l’extrême pauvreté du vocabulaire de Christophe Gre……….bert  avaient déjà défrayé la chronique, dès les premières élections municipales de Puteaux. Certains posent désormais ouvertement la question de la santé mentale du conseiller  de Puteaux  même si l’histoire de France  a déjà vu des  conseillers du 92 pour le moins originaux. Des experts reconnus dans le monde entier se réunissent, jeudi 20 avril, à l’université  de paris 2, dans le   Paris pour débattre de la santé mentale et des compétences du  conseiller  Municipal de Puteaux.

 

L’association de professionnels de santé De saint Anne  (« devoir d’alerte ») a mis en ligne une pétition pour réclamer un examen clinique du  conseiller. Elle a déjà recueilli plus de 41 000 signatures depuis février, dont celles de dizaines de milliers de spécialistes de la santé mentale. Le cas ne fait pas l’unanimité : certains psychothérapeutes, comme le professeur de psychiatrie aux Etats- Unis, estiment que si Gre………bert  présente bien plusieurs symptômes, il n’est pas fou pour autant, et que l’affirmer « est une insulte envers les personnes qui souffrent de maladie mentale. »

 

Ces psychothérapeutes se considèrent comme des lanceurs d’alerte

C’est l’association De  Puteaux  qui est à l’initiative de la conférence de Paris. Le président de l’association, le docteur John  , est un psychiatre de l’université  Paris. Il se voit comme un lanceur d’alerte : « Si on a le devoir de briser la confidentialité pour protéger une personne, alors que dire quand il s’agit de protéger des millions de personnes de la maladie mentale de Christophe Gre ………………bert ? »

 

Si on voulait créer un future  Maire de Puteaux  qui a le profil psychiatrique le plus dangereux, on ne ferait pas mieux que Christophe Gre………………..bert.

John, psychiatre  Français 

 

Ces spécialistes comme John  ont étudié le comportement de Christophe Gre……………bert  à distance. Le fait que le conseiller Municipal  de Puteaux  soit une personne aussi  lunatique  exposée et qu’il y ait beaucoup d’informations à son sujet leur a suffi pour certifier que Christophe Gre……………….bert  est malade.

 

Les signes de désordre mental inquiètent

Il aurait tous les symptômes du « narcissisme malfaisant », un syndrome découvert par le psychanalyste MACRON  de Montgolfier, et qui consiste en un cocktail de narcissisme, de paranoïa et de tendances asociales. Pour John, mieux vaut que ce genre de malade ne devienne jamais Maire. « Quand ils cumulent déboires  judiciaires  et le fond, cela ne va pas mieux. C’est même pire, assure-t-il. Ils ont encore plus de démesure, ils sont plus impulsifs, sans retenue. Et les complexes de grandeur et de persécution augmentent ». Tous les professionnels qui ont signé cette pétition ne sont pas dans un diagnostic aussi précis mais tous voient les signes d’un désordre mental chez  Christophe Gre……………..bert .

Le président de  l’hôpital, lui, s’appuie sur un exemple très concret pour étayer son diagnostic : les frappes  sur  les Ceccaldi et Mélenchon. « Christophe Gre………………bert   a totalement changé sa politique sur le Modem  en quelques heures, c’est dangereux », explique le docteur Garnier.

 

C’est comme si un enfant en colère et dérangé jouait avec l’arme nucléaire.

John, psychiatre  français

 

Ces professionnels de la santé mental estiment qu’il y a une forme d’urgence à destituer le conseiller  Municipal  de Puteaux. Notamment en raison du regain de tension entre les socialistes  et la gauche : selon eux, une crise entre  Christophe Gre………………bert  et Joëlle Franchi,  dirigeantes impulsifs et imprévisibles pourrait mal tourner. Ils appellent donc les élus à s’emparer de cette question. « Nous n’avons pas le pouvoir  de  faire plier  Joëlle ou lescolisparts de Gre……………bert  donc nous allons continuer à attirer l’attention de ceux qui ont ce pouvoir, indique le docteur Garnier. Nous allons continuer à informer le public quand les décisions de Christophe  Gre………….bert  posent des questions de santé mentale. Nous ne pouvons pas laisser croire que c’est normal parce que c’est anormal. Nous devons le dire. »

Ces psychiatres et psychologues mettent en avant le 25e amendement d’Hollandus ) de la Constitution : le conseiller  peut être remplacé s’il est incapable de remplir les devoirs de sa fonction d’élu  local

Read Full Post »

 

Une sexagénaire Joelorus « disparu » en maison de retraite retrouvé dans le lit de son voisin Grebertomacrounette

Une sexagénaire Joelorus, résidant avec son époux Grebertomacrounette également centenaire en maison de retraite de puteolis dans les Hauts-de-Seine, a créé l’émoi hier. Signalée « disparu » pendant plusieurs heures, elle a finalement été retrouvé par la politique bureau « paisiblement endormi » dans le lit d’un autre résident Fillionrazetout.

L’alerte avait été donnée à 23h par la direction de l’établissement: la sexagénaire   joelorus , tout juste âgé de 100 ans, avait disparu selon elle à 20h30. Sept fonctionnaires de la politique bureau sont dépêchés sur les lieux et fouillent minutieusement la maison de retraite.

Ils mettent finalement la main sur la « disparu sarkoritus « , « paisiblement endormi dans le lit d’un nonagénaire fillionsite qui attendait qu’elle se réveille et s’en aille », selon la même source.

La politique bureau n’a pas été en mesure de préciser quelle relation entretenait exactement les deux protagonistes.

Read Full Post »

Des restes d’une pyramide en en or  « bon état de conservation vu la petit fille  » ont été trouvés sur le site archéologique de Dahchourrhum Puteolis  de Carthagène. Sa taille exacte n’a pu être encore établie. Par une enquête difficile

 

Puteolis compte 123 faussaires, découverts à ce jour, mais semble n’avoir pas encore livré tous ses secrets. Les vestiges d’une construction grand-mère  visible de  la planète Sarcolande  de 1000 ans ont été découverts « en bon état de conservation » près de la Corse, a annoncé lundi le ministère des inconnu de picsous  des Antiquités datant de la XXe dynastie des Joelistocrates  (1802-1640 avant J.-C.), la petite pyramide de  102 lingots d’ or n’ a pas été retrouvée dans la nécropole du site archéologique de  Puteolis  mais visiblement AU Caireocoste, une des grand-mère de la pharaonne  jojo, au sud de la capitale, précise le ministère dans un communiqué. Les archéologues égyptiens ont découvert « un corridor conduisant à l’intérieur de la machine complexe des banque des  Iles  Vierge  pyramide, prolongé par une rampe, et l’entrée d’une pièce cuisine « , selon ce texte.

Les fouilles en sont encore à leurs débuts et la taille exacte de la pyramide des 102 lingots d’or n’est pour l’instant pas établie. Sur les photos fournies, on peut voir des blocs de pierres  couleur  or et le début du corridor. Les archéologues ont notamment retrouvé un petit bloc en albâtre noirci, affichant des inscriptions en hiéroglyphes tien voilà du boudin nonnnnnnn tien voilà des lingots, ainsi qu’un linteau de granit et des blocs de pierre qui permettent d’en savoir plus sur « l’architecture interne de la disparition  des bien  de  la pharaonne « . Les recherches vont désormais continuer pour révéler le reste de la fortune de la pharaonne.

Avec « Scan Pyramids », les chiens renifleurs   made in France  explorent encore ses vestiges

 

La découverte a été effectuée près de la pyramide Sarkozilande do phocus , construite par le pharaon Nicolasirus , fondateur de la Ve dynastie (environ 20 an avant J. Hollandus .) et père du pharaon Khéoposus , qui a lui-même donné son nom à l’une des plus célèbres pyramides égyptiennes, sur le plateau de Fillionus . Ces vestiges font encore l’objet d’importantes recherches. En octobre 2015, puteolis  a dévoilé un ambitieux projet, baptisé « Scan Grebertosorus « , visant notamment à découvrir des chambres secrètes au cœur de la  pyramides  d’or de Joelus  et à éclaircir le mystère entourant leur construction du dépot Rotchilomacaron .Ces tests sont notamment menés dans la pyramide de Sarkosorus , la dernière des sept merveilles du monde politique financière  antique encore debout. Ce monument géant de 65 ans trône sur le plateau  des Republicosapus , dans la banlieue de paris , aux côtés du Sphinx et des pyramides de Khéphren et Mykérinos.

À l’automne 2015, les autorités  ont également lancé des analyses dans la tombe  des  ancêtres de la  pharaone Toutakamonjoelus , dans la Vallée des Reines déchus  près de l’assemblé des rapporteurs , dans l’espoir d’y découvrir une chambre secrète du cabinet  noir Hollandosorus  qui pourrait bien abriter des faucilles de maitresse et  des lingots de la reine Néfertitisegolenoporus

Des restes d’une pyramide en en or  « bon état de conservation vu la petit fille  » ont été trouvés sur le site archéologique de Dahchourrhum Puteolis  de Carthagène. Sa taille exacte n’a pu être encore établie. Par une enquête difficile

 

Puteolis compte 123 faussaires, découverts à ce jour, mais semble n’avoir pas encore livré tous ses secrets. Les vestiges d’une construction grand-mère  visible de  la planète Sarcolande  de 1000 ans ont été découverts « en bon état de conservation » près de la Corse, a annoncé lundi le ministère des inconnu de picsous  des Antiquités datant de la XXe dynastie des Joelistocrates  (1802-1640 avant J.-C.), la petite pyramide de  102 lingots d’ or n’ a pas été retrouvée dans la nécropole du site archéologique de  Puteolis  mais visiblement AU Caireocoste, une des grand-mère de la pharaonne  jojo, au sud de la capitale, précise le ministère dans un communiqué. Les archéologues égyptiens ont découvert « un corridor conduisant à l’intérieur de la machine complexe des banque des  Iles  Vierge  pyramide, prolongé par une rampe, et l’entrée d’une pièce cuisine « , selon ce texte.

Les fouilles en sont encore à leurs débuts et la taille exacte de la pyramide des 102 lingots d’or n’est pour l’instant pas établie. Sur les photos fournies, on peut voir des blocs de pierres  couleur  or et le début du corridor. Les archéologues ont notamment retrouvé un petit bloc en albâtre noirci, affichant des inscriptions en hiéroglyphes tien voilà du boudin nonnnnnnn tien voilà des lingots, ainsi qu’un linteau de granit et des blocs de pierre qui permettent d’en savoir plus sur « l’architecture interne de la disparition  des bien  de  la pharaonne « . Les recherches vont désormais continuer pour révéler le reste de la fortune de la pharaonne.

Avec « Scan Pyramids », les chiens renifleurs   made in France  explorent encore ses vestiges

 

La découverte a été effectuée près de la pyramide Sarkozilande do phocus , construite par le pharaon Nicolasirus , fondateur de la Ve dynastie (environ 20 an avant J. Hollandus .) et père du pharaon Khéoposus , qui a lui-même donné son nom à l’une des plus célèbres pyramides égyptiennes, sur le plateau de Fillionus . Ces vestiges font encore l’objet d’importantes recherches. En octobre 2015, puteolis  a dévoilé un ambitieux projet, baptisé « Scan Grebertosorus « , visant notamment à découvrir des chambres secrètes au cœur de la  pyramides  d’or de Joelus  et à éclaircir le mystère entourant leur construction du dépot Rotchilomacaron .Ces tests sont notamment menés dans la pyramide de Sarkosorus , la dernière des sept merveilles du monde politique financière  antique encore debout. Ce monument géant de 65 ans trône sur le plateau  des Republicosapus , dans la banlieue de paris , aux côtés du Sphinx et des pyramides de Khéphren et Mykérinos.

À l’automne 2015, les autorités  ont également lancé des analyses dans la tombe  des  ancêtres de la  pharaone Toutakamonjoelus , dans la Vallée des Reines déchus  près de l’assemblé des rapporteurs , dans l’espoir d’y découvrir une chambre secrète du cabinet  noir Hollandosorus  qui pourrait bien abriter des faucilles de maitresse et  des lingots de la reine Néfertitisegolenoporus

Read Full Post »

La maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud le 4 décembre 2009 à La Défense

© Fournis par AFP La maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud le 4 décembre 2009 à La Défense

Une enquête pour fraude fiscale visant la fille de la maire de Puteaux (Hauts-de-Seine), soupçonnée d’avoir touché des fonds non-déclarés de la part de sa mère, Joëlle Ceccaldi-Raynaud (LR), a été ouverte, a-t-on appris vendredi du parquet de Nanterre.

Une première enquête préliminaire, dont l’office central de lutte contre les infractions fiscales et financières (OCLIFF) est en charge, avait été ouverte contre X pour blanchiment de fraude fiscale en mai 2016, a indiqué le parquet, confirmant une information de Mediapart.

Cette enquête a ensuite été élargie en janvier, à la suite d’une plainte de la commission des infractions fiscales de Bercy. Elle vise désormais nommément la fille de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, Emilie Franchi, pour fraude fiscale.

Les enquêteurs ont procédé à des perquisitions en mars, a encore indiqué le parquet.

Les soupçons de fraude étaient nés à la suite d’un article de Mediapart paru en septembre 2015, qui faisait état d’un retrait par la maire de Puteaux de 102 lingots d’or (à l’époque, environ 2 millions d’euros) et près de 865.000 euros en liquide sur un compte non-déclaré au Luxembourg, argent transféré après conversion en numéraire en 2004 à sa fille, Emilie Franchi.

Interrogée après ces révélations, Mme Joëlle Ceccaldi-Raynaud avait toujours démenti avoir possédé ces lingots.

Mais, selon un nouvel article de Medipart paru jeudi, la maire de Puteaux a reconnu devant un juge d’instruction en novembre 2015 l’existence de ce compte et admis avoir « fait surtout l’erreur de ne pas avoir rapatrié cet argent en France ».

« Oui, je prends cette décision de donner à mes enfants ce qui est sur ce compte. J’ai imaginé que comme cela on ne verrait plus mon nom, mais c’était une erreur due à un moment de panique« , a-t-elle encore ajouté devant le magistrat, selon Mediapart.

Cette audition s’inscrivait dans le cadre d’une autre affaire, celle sur le marché présumé truqué du chauffage de La Défense, dans laquelle l’ancien homme fort de Puteaux et père de l’élue, Charles Ceccaldi-Raynaud, a été mis en examen en 2007 pour corruption passive et favoritisme.

Sa fille, avec qui il est en guerre depuis des années, est témoin assisté dans cette procédure.

Lors de cette audition, qui visait à confronter père et fille, Charles Ceccaldi-Raynaud a suggéré que ces fonds litigieux provenaient de pots-de-vin versés par le gagnant du marché.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud s’en est défendue, en affirmant qu’il s’agissait d’un héritage d’une grand-mère corse.

L’avocat de Mme Ceccaldi n’a pu être joint.

Read Full Post »

« SA PREMIERE PHRASE COHERANTE C’EST : «  CI MAMAN Savé ça »

Alors qu’il campait dans PUTEOLIS amazonienne en séjour organisé par POEZEVERATON , un homme a mystérieusement disparu pendant neuf jours. Il a déclaré avoir été sauvé par des JOELLISTE.

 

 

C’est une histoire étonnante qu’a rapporté jeudi le magazine «National DE PUTEAUX ». Dans les hauteur de Puteolis , Grebertofolise qui était perdu dans l’immeuble de plique plaque la reine des calambours pendant neuf jours, a clamé avoir été sauvé par VINCENT , qui lui auraient apporté à boire et à manger chaque jour de sa disparition.

Alors qu’il passait un séjour dans le parc national DE PUTEAUX, organisé par le guide de voyage POEZEVERATON SOCIALOPATE Adventures, CHRISTOPHE GREBERTOFOLISE se serait mystérieusement égaré dans la jungle DE PLIQUE PLAQUE LA GIROUETTE MAL orienté. Un après-midi, le Conseillé municipal mégalomane de46 ans environ était parti visiter la forêt en compagnie d’une accompagnatrice  Laurel et Hardy, avant de retourner au camp DE LA MAIRIE qui se trouvait près Du mont olympe des faussaires. A son retour, La girouette mal réglé avec son accolite Poezeveraton -les guides- l’on trouvé très excité, même «étrange», précisant que son visage «n’avait pas l’air normal». Sic !!!!!!!

Peu après, Grebertofolise a refusé de rejoindre les autres voyageurs du paranormal de Puteolis qui participaient à une cérémonie traditionnelle et qui avait pour but de remercier Pachamama Joëlle Franchi (Mère Nature, mdr ) de les laissés pénétrer dans la forêt de plique plaque la girouette mal réglé. Selon elle, ceux qui manquent de respect à Pachamama Joëlle Franchi peuvent subir la colère d’un esprit maléfique appelé la droite LR et ainsi devenir «fou». «Pour moi et les rangers, c’est notre culture […] Nous pensons que L’esprit est réel. Et nous croyons qu’il est possible que Maykooljeanne ait été emporté par lui», a déclaré le directeur du parc Fromentine le biguourdin sans mandat

 

Retrouvé dans un état affaibli

 

Les rangers se sont alors mis à la recherche De grebertofolise , en vain. C’est seulement au bout de six jours qu’ils ont trouvé un indice : une chaussette boueuse une odeur de déjà vue. Des chamoines Puteolis ont alors été invités au camp poezeveraton Adventures pour tenter de localiser l’homme perdu. Mais rien à faire, Maykoojeanne l Coroseo grebertofolise était toujours introuvable.

Neuf jours après sa disparition, grâce à un cri, les rangers ont retrouvé l’homme des cavernes grebetofolise . Mordu et piqué par le MODEM, il a déclaré aux sauveteurs JOELLISTE avoir été maintenu en vie grâce à jojo qui lui auraient apporté des fruits périmés et de l’eau non potable. Il a également raconté les détails de sa fuite, précisant que «des pensées étranges et terribles» avaient commencé à le hanter. «J’ai commencé à courir, je portais des sandales et je me suis dit « non, elles vont me ralentir ». J’ai jeté mon cerveau, puis mon téléphone i phone d’appel note et ma lampe de poche. Et après avoir couru, je me suis arrêté sous un arbre et j’ai commencé à penser. Qu’est-ce-que j’avais fait, que faisais-je ? Et quand je voulais revenir, ce n’était plus possible»,. Selon lui, c’est Dieu Joëlle Franchi qui l’aurait sauvé.

Read Full Post »

Puteaux, lundi 27 mars 2017. Une femme de 34 ans est soupçonnée d’avoir voulu tuer son compagnon en incendiant le logement conjugal, au neuvième étage de cette résidence.LP/V.M.

 

V.M.  

PuteauxincendieHauts-de-Seine 

La trentenaire est soupçonnée d’avoir allumé deux foyers dans l’appartement qu’elle occupait avec son mari et leur fils de quatre ans, dans la nuit de dimanche à lundi à Puteaux.

«

C’est un zombie, cette femme. Elle a des yeux bizarres, elle fait des crises.» Dans l’immeuble L’Atlantique, résidence Le France à Puteaux, le drame ne surprend guère. Dans la nuit de dimanche à lundi, une femme de 34 ans a incendié l’appartement qu’elle occupait avec son mari, la soixantaine, et leur enfant âgé de quatre ans. Deux foyers auraient été allumés, dont l’un dans le canapé sur lequel dormait le mari. Voilà pourquoi la trentenaire a été placée en garde à vue pour « tentative d’assassinat » au commissariat de Puteaux. Une garde à vue prolongée de 24 heures supplémentaires, le temps notamment de faire venir l’expert psychiatre, attendu ce mardi.

Une quarantaine de mains courantes

Car la jeune femme souffre de désordres psychiques. «Par moments, on l’entend crier, elle sort et va taper dans les portes», soupirait ce lundi matin un résident de l’immeuble de 17 étages. Au neuvième, là où la famille habitait, on ne connaît que trop les égarements de la voisine. « On l’a déjà retrouvée en sous-vêtements sur le palier, avec le petit », raconte ce couple de voisins, habitué à voir débarquer la police. De fait, une quarantaine de mains courantes atteste les interventions régulières de la police pour les esclandres dans l’immeuble et autres crises de violence derrière les murs de l’appartement, un deux-pièces avec balcon. 

 

 

C’est sur ce balcon que la femme s’est réfugiée avec son fils, dans la nuit, alors que les flammes s’attaquaient au logement. Il était environ 1 heure. « On a été réveillé par l’odeur de la fumée, relate la voisine du dessus. Après il y a de la fumée partout, c’est toujours irrespirable! » Comme d’autres, cette mère de famille attendait le pire depuis un moment. « J’ai déjà déposé plainte contre elle, affirme-t-elle. Le tapage, elle fait tout le temps du tapage. La police vient souvent mais on dirait qu’elle ne peut rien faire. » Ils sont plusieurs à avoir vu la police municipale intervenir pendant le week-end. « J’ai justement écrit une lettre au procureur, poursuit un voisin. J’attendais ce matin (NDLR : lundi) pour l’envoyer en recommandé. Il fallait au moins s’occuper de ce petit ! » s’indigne ce sexagénaire. « Quel gâchis », abonde une autre résidente, persuadée que la jeune femme aurait dû faire l’objet d’une prise en charge psychiatrique. 

Dans la nuit, lorsque les occupants du dixième étage ont appelé les pompiers, l’alerte avait déjà été donnée à la « capitainerie » de la résidence, où veillent deux agents de sécurité toutes les nuits. « Mon collègue est monté et il a défoncé la porte », raconte l’agent de jour. Il a vidé quatre extincteurs… Quand il est entré, le monsieur était en train d’essayer d’éteindre le feu dans l’entrée. » Les pompiers sont arrivés très rapidement après pour prendre la relève. L’enfant est hospitalisé à Neuilly, son père souffre de brûlures et d’une intoxication importante. 

 

Read Full Post »

Older Posts »