Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for août 2013

Le tube de l’été : « Carla, rembourse les 410 000 euros ! »

Pierre Haski | Cofondateur Rue89
Plus d'options de partage

Mis à jour le lundi 29  juillet 2013 à 17h18

Avec le nouveau nombre de signataires de la pétition

Plus de 80 000 personnes ont signé, au coeur de l’été, une pétition en ligne demandant à Carla Bruni-Sarkozy, l’ex-première dame de France, de rembourser les 410 000 euros qu’a coûté son site web lorsqu’elle était à l’Elysée, et dont le coût a été dénoncé par la Cour des comptes.

La pétition sur Change.org, signée par 57 000 personnes en quelques jours (capture d’&eacute ; cran)

La pétition, hébergée par le site de pétitions en ligne Change.org, s’adresse à l’épouse de Nicolas Sarkozy en ces termes :

« Nous sommes outrés qu’une telle dépense ait été prise en charge par l’Etat. Sur votre site, vous écrivez :

“Je pense souvent à cette expression qu’emploie le professeur Brigitte Estournet du ‘ superflu indispensable ’.”

Pour nous, le superflu n’est pas indispensable quand il s’agit de l’argent du contribuable. Nous ne sommes pas les porte-monnaie de nos élus : nous payons des impôts pour la communauté, pas pour satisfaire les besoins luxueux de ceux-ci ou de leurs proches.

Puisque la Fondation Carla Bruni agit pour aider “les publics vulnérables”, nous vous demandons de rendre cet argent aux Français en faisant un don de 410 000 euros à des associations caritatives qui œuvrent pour les plus démunis. »

« Le contribuable s’est fait escroquer »

Voir le document

(Fichier PDF)

C’est la Cour des comptes qui a, la première, le 15 juillet, mis en évidence les dépenses pharaoniques de l’Elysée pour le site de la première dame en 2011 et 2012 (lire le document ci-contre). Une note de blog d’Olivier Laurelli, reprise sur Rue89 et lue plus de 220 000 fois depuis sa mise en ligne le 22 juillet, décortiquait minutieusement la facture et concluait :

« Le contribuable s’est fait escroquer, c’est pour moi une évidence. »

L’impact de cette note de blog a été tel que la Fondation Carla Bruni s’est cru obligée de faire une mise au point, relayée par le Figaro vendredi.

Elle tente une explication de la dépense :

« A l’époque de la présidence de Nicolas Sarkozy, l’adresse web carlabrunisarkozy.org renvoyait en effet vers trois entités : la fondation de Carla Burni-Sarkozy, les informations autour de ses actions de première dame et son engagement humanitaire contre le sida.

Or, ces deux dernières catégories n’existent plus aujourd’hui. L’adresse carlabrunisarkozy.org redirige uniquement vers la page de la fondation.

C’est ce site (et non l’original) qui a été analysé par Olivier Laurelli.

Néanmoins, la fondation précise que les 410 000 euros n’ont pas servi au financement de ses propres contenus web, mais à celui des contenus en rapport avec les activités de l’ex-première dame. »

« Un compte Twitter aurait fait l’affaire »

Dans une nouvelle note de blog sur le site Reflets.info, Olivier Laurelli répond à cette réponse. Il a retrouvé dans les tréfonds du Web certains de ces contenus « en rapport avec les activités de l’ex-première dame ». Il en donne un exemple, plus court qu’un tweet de 140 caractère, loin de justifier la moindre dépense.

Sa conclusion énervée :

« Vous l’aurez compris : à en croire les explications fournies par la Fondation au Figaro, ce coût est donc celui du financement de rubriques qui n’existent même plus comme l’agenda twittable de la première dame…

Le contribuable est donc ravi d’apprendre que là où un compte Twitter gratuit aurait parfaitement joué la farce, il aura dû débourser 410 000 euros pour un truc qui n’existe plus et dont les fondations tombent en décrépitude. Un investissement fort rentable en somme. Chapeau !

Encore un petit effort, encore un petit démenti, encore un petit “ rectificatif ”, et on aura peut être la ventilation exacte des sommes “ investies ” dans ces rubriques éphémères, à n’en pas douter indispensables pour notre République, en période de crise. »

« Trois fois plus que Valérie Trierweiler »

L’affaire est d’autant plus embarrassante pour la chanteuse et épouse de l’ex-futur président de la République que même Le Figaro, qui ne peut pas être soupçonné de lui vouloir du mal, fait observer que Carla Bruni-Sarkozy avait employé huit collaborateurs à l’Elysée, et dépensé « trois fois plus que Valérie Trierweiler, la compagne de François Hollande ».

Et Le Figaro d’observer que « la Cour des comptes a par ailleurs précisé dans son rapport qu’il n’existe plus de site internet spécifique dédié à la conjointe du président. Valérie Trierweiler dispose d’une simple rubrique à son nom sur le site de l’Elysée, tout comme c’était le cas pour Bernadette Chirac, à l’époque de la présidence de Jacques Chirac ».

De quoi expliquer pleinement la forte mobilisation estivale pour signer cette pétition en ligne, cette nouvelle forme de protestation citoyenne de plus en plus répandue, et qui trouve ici une cause mobilisatrice. On n’a pas fini d’entendre chanter le tube de l’été : « Carla rembourse »…

Read Full Post »

Capture

 

 

 

 

La Gazette de Puteaux :

Mme Cancelloni parle de la scolarité de Mme Joëlle Ceccaldi-Raynaud qu’elle a faite à Neuilly.

Parlons de ces études à elle,  vue son niveau de Français, elle n’a pas du dépassé la maternelle.

Ou bien elle a fait ces études chez les pauvres à Calcutta.

Car d’après une enquête menée par Zozo La Paire De Puteaux, Mme Cancelloni n’était pas  une très bonne élève.

Ça  se voit qu’elle n’a rien d’autre à dire.

Ces enfants à elle, ou ont-ils fait leurs études ?

Etrange qu’elle ne dise rien à ce sujet, serait-elle gêner ?

 

 

d998516dc883b6f5b6ae5c6216178702  Zozo La Paire De Puteaux

Read Full Post »

Parlez-vous la langue de bois?

Rouge vif, par Anne Roumanoff.

 

Anne-Roumanoff_pics_180

 

 

 

Initiation à la langue de bois, 1re année Découverte des mots clés et expressions les plus usitées de la langue de bois : la priorité du gouvernement, notre objectif fondamental, nommer une commission, organiser des états généraux, faire un état des lieux, commander un rapport avec des préconisations, mettre en oeuvre des moyens supplémentaires, se réunir en séminaire gouvernemental, mettre en place un comité interministériel…

Apprentissage et mise en pratique d’expressions positives destinées à masquer la vérité Plan de sauvegarde de l’emploi = licenciements collectifs; modernisation de l’action publique = remplacement des fonctionnaires par des CDD sans statut; demandeurs d’emploi = chômeurs; biotechnologies = OGM; emplois d’avenir = contrats sans futur.

Langue de bois appliquée, 2e année : la Copélangue de bois Il faut faire le bilan des années Sarkozy sans langue de bois = on va enfin oser critiquer qui vous savez. Je préside un parti qui a besoin de passer à une nouvelle étape de sa reconstruction = il faut oublier Nicolas Sarkozy, maintenant c’est moi le patron. Ma loyauté à l’égard de Nicolas Sarkozy reste sans faille = j’évite de dire du mal de Sarkozy car je suis déjà fâché avec Fillon. Il faudra assumer une baisse massive des impôts = on baissera les impôts, même si on doit fermer des hôpitaux, des tribunaux, des administrations et ne plus recruter aucun fonctionnaire.

Licence de langue de bois approfondie : la Hollangue de bois ministérielle Rompre avec le tout-carcéral = ne pas mettre tous les délinquants en prison car il n’y a plus de place et on n’a plus d’argent pour rénover les anciennes prisons et en construire de nouvelles. La sécurisation de l’emploi permettra de réduire le chômage = la flexibilité permettra d’augmenter le nombre de CDD à temps partiel et la précarité des salariés. Le taux de prélèvement devrait rester stable = nous allons augmenter les impôts. Notre objectif, c’est de faire le moins de prélèvements possible en 2014 = nous allons augmenter les impôts.

La taxe écologique n’est pas un impôt supplémentaire, c’est une contribution climat-énergie, un dispositif de verdissement de la fiscalité = c’est un nouvel impôt destiné à faire chuter le score des écolos aux municipales. En 2025, il y aura le plein-emploi = les 6 millions de chômeurs de 2013 retrouveront du travail dans douze ans. Notre action collective va payer = nous aurons des résultats… un de ces jours.

Master de langue de bois internationale : l’Obamalangue de bois appliquée à la Syrie Contrairement à certaines preuves que nous tentions d’obtenir au préalable, ce que nous avons vu à présent indique clairement qu’il s’agit d’un événement important et sérieusement préoccupant = l’usage des armes chimiques nous inquiète mais on continuera à ne rien faire.

Read Full Post »

Municipales 2014 : « Puteaux Pour Vous » reçoit le soutien du MoDem

Puteaux_pour_vous_2

Sur son site, le Mouvement Démocrate de Puteaux annonce qu’il soutient la liste PUTEAUX POUR VOUS menée par Christophe Grébert :

« Puteaux pour vous s’inscrit en effet dans une nouvelle conception de la vie politique municipale.

En plaçant l’intérêt général au-dessus des intérêts partisans, elle  rassemble des putéoliens de sensibilités différentes autour des valeurs  que sont la solidarité, la démocratie, le respect de l’environnement et  l’humanisme pour la mise en œuvre d’une politique locale ambitieuse.

La ville de Puteaux a besoin d’élus compétents, dévoués et à l’écoute des préoccupations, des élus capables de soutenir des projets, de  prendre des décisions dans l’intérêt de tous en garantissant une gestion efficace. L’équipe PUTEAUX POUR VOUS saura apporter le renouveau dont Puteaux a besoin dans un esprit d’équilibre, de justice et de responsabilité.

Soucieux de participer à l’émergence d’une nouvelle génération qui  incarne le renouvellement politique, les militants Modem de Puteaux  soutiennent et s’engagent sur la liste citoyenne PUTEAUX POUR VOUS !

La section Modem de Puteaux »

La liste « Puteaux Pour Vous » sera également soutenue par Europe Ecologie Les Verts, par d’autres partis politiques, ainsi que par des citoyens indépendants de Puteaux.

La Gazette de Puteaux:
Christophe Grébert dit que sa liste « Puteaux Pour Vous » est soutenue par le Mouvement Démocrate de Puteaux , autrement dit la section
Modem de Puteaux. Sauf erreur de ma part , mais la section Modem de Puteaux n’existe plus depuis que Mr Grébert et Mme Cancelloni  ont fait un putsch, toute la section Modem de Puteaux qui était avec Evelyne Sanka ; Pierre-Jacques Castanet et Eric Deflandre  sont tous partis en même temps car aucuns ne voulaient travailler avec Grébert et Cancelloni. Mais ça Mr Grébert ne le dit pas , comme il ne dit pas non plus que la section Modem de Puteaux est vide au niveau des adhérents , il n’y a que :
1) Mr Grébert
2) ( Mme Cancelloni )
3) Mr Paulet
4) Mme Paulet
et que la section Modem de Puteaux a été mise sous tutelle.
Donc :si je résume  bien ,Mr Grébert se soutiens lui même . 

Read Full Post »

Arnaques du dépannage à domicile : une facture record de 5101,76 euros !

Publié par Rita Santourian

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir dénonce certaines entreprises de dépannage à domicile aux pratiques peu scrupuleuses. Dernier record en date : un homme de 81 ans aurait écopé d’une facture record de 5101,76 euros pour une canalisaiton bouchée. Les détails.

5101,76 euros pour des canalisations bouchées ! C’est la facture record détenue par Michel, un homme de 81 ans habitant Etampes, en Essonne. L’homme avait fait appel aux services d’une entreprise de plomberie dont il avait trouvé les coordonnées dans sa boîte aux lettres, sur un carton qu’il pensait diffusé par la mairie.

Grosse erreur. Le dépanneur, une entreprise classique et nullement recommandée par la mairie de sa ville, lui propose un service supplémentaire après avoir débouché ses canalisations, un dégraissage des canalisations, sans préciser si ce processus était obligatoire ou non. Michel accepte, espérant ainsi mettre fin définitivement à ses problèmes de plomberie.

Seconde erreur. La facture arrive et elle est salée. Ce « service » lui a coûté 5101,76 euros.

Le retraité se voit ensuite obligé de régler par carte bancaire et il est immédiatement débité. Le lendemain, il envoie une lettre recommandée à l’entreprise mais n’obtient aucune réponse. Il a donc transféré son dossier à la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) du Val-de-Marne.

Méfiez-vous des tracts reçus dans votre boîte aux lettres ! 

L’histoire, rapportée sur le site de l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, met en garde contre ces tracts reçus dans les boîtes aux lettres, et qui peuvent être diffusés par des entreprises peu scrupuleuses. Ici, l’association qualifie le montant de l’intervention d' »ahurissant » et dénonce l’entreprise qui propose des services supplémentaires sans préciser qu’ils sont facultatifs.

> Voir également notre article sur nos conseils pour éviter les arnaques du dépannage à domicile  

Read Full Post »

Enfants abandonnés en Corrèze : les parents arrêtés à Marseille

Publié par La rédaction

Le couple de Corréziens qui avait abandonné ses trois enfants il y a quelques jours a été arrêté lundi soir à Marseille. Le père a été repéré parce qu’il fumait un joint.

 

Ils étaient en vacances à Marseille. Activement recherchés depuis plusieurs jours, les parents des trois enfants qui ont successivement été abandonnés en Corrèze ont été arrêtés lundi soir dans la cité Phocéenne. C’est le père qui a été repéré en premier après avoir été interpellé parce qu’il fumait un joint dans les rues du 11e arrondissement. Placé en garde à vue, le père de famille n’a pas compris pourquoi les policiers le recherchaient ni pourquoi il faisait « l’objet d’attention particulière de la justice ». Il a par ailleurs assuré avoir « confié ses enfants à des nounous » avant de partir dans le Sud de la France.  La mère des bambins, une jeune femme âgée de 22 ans, a ensuite été interpellée alors qu’elle se rendait au commissariat pour prendre des nouvelles de son conjoint. Elle a, elle aussi, été placée en garde à vue.

Ils ont confié leur fillette de six ans à un chauffeur de taxi Mercredi dernier, le couple de Corréziens a commencé par abandonner ses deux plus jeunes enfants – âgés de deux mois et de deux ans – à leurs nourrices respectives avant de prendre la route des vacances. Accompagnés de leur troisième enfant âgé de six ans, ils ont roulé quelques kilomètres avant de finalement décider de s’en séparer aussi. C’est un chauffeur de taxi qui a d’ailleurs ramené la fillette, assurant que c’était la mère de l’enfant qui l’avait chargée dans sa voiture. Et alors que le véhicule des parents a ensuite été retrouvé vide  près de Mauriac, les enquêteurs vont désormais s’atteler à retracer la fin de leur parcours.

Une source judiciaire a par ailleurs indiqué que les parents étaient sur le point de perdre la garde de leurs enfants et ce, pour des « défauts de soins » dus à « l’alcoolisation régulière » du père

Read Full Post »

 

 

oi

bloggif_520659226a784

 

 

Monsieur Jean- Christophe Fromantin.
 
Le numéro 780, de l’hebdomadaire Marianne rappelle un extrait du célèbre discours du 14/01/2007 de Nicolas Sarkozy :… « Mais au-delà de la droite et de la gauche, il y a la République, qui doit être irréprochable parce qu’elle est le bien de tous…». Jean-François Kahn, dans son livre « Menteurs ! », chez Plon*, relève, avec expérience et minutie, les mensonges permanents de la Droite, de la Gauche et du Centre. Il écrit: jamais, sans doute, depuis l’établissement de notre démocratie républicaine, les plus hauts responsables politiques n’avaient aussi systématiquement, effrontément et cyniquement menti aux Français…Le mensonge est intrinsèque à la politique vécue comme une guerre…* Dans votre livre « Le temps des territoires », aux éditions François Bourin, vous remotivez vos lecteurs et électeurs puisque vous précisez: « L’exemplarité du comportement de ceux qui s’engagent en politique, pour le bien commun, est fondamentale …» Vous avez annoncé votre candidature aux prochaines élections législatives, nouvelle que de nombreux citoyens, très confiants, approuvent. Votre suppléante est Sylvie Cancelloni de Puteaux qui a démissionné du MoDem. Méconnaissez-vous votre partenaire ? Sylvie Cancelloni, au cœur du clan d’imposteurs d’une partie du MoDem local, (imposture strictement définie dans la publication « Evaluation de la charte éthique de la liste sans étiquette ») appartient à un système politique fini. Le choix de la joindre à votre liste vous appartient mais vous ne pourrez faire campagne sur « des valeurs » sans être contré, ni sans être intégré aux représentants politiques médiocres. Se taire, quand on sait, est un mensonge par omission*. Je vous transmets donc ce que je sais de Sylvie Cancelloni. La première impression est celle d’une femme encore jeune, affable, souvent souriante. Facilement « parleuse », elle délaie ses propos en circonvolutions lentes et suaves dont la musique masque pourtant l’essentiel du message. Sa parole se révèle ensuite non pas comme expression d’une conviction mais comme instrument d’une conquête…Le discours devient une arme*. Christophe Grébert, début 2008, l’a placée en 2de position sur sa liste sans étiquette pour les élections municipales de 2008, justifiant cette faveur par ses qualités remarquables. La liste visait l’excellence! Un accord « secret » avait été fait avec la minorité du MoDem de Puteaux, sans que la majorité des colistiers en soit informée. A l’époque, la section locale du MoDem de Puteaux avait choisi, par un vote majoritaire, un autre candidat pour représenter le MoDem aux élections municipales. Sylvie Cancelloni, ne l’a pas accepté. Elle a manœuvré pour obtenir le droit de représenter le MoDem aux élections auprès des instances dirigeantes du 92 et du National. Une lettre de François Bayrou aurait confirmé la décision. Sylvie Cancelloni qui s’oppose, depuis 2008, au favoritisme, clientélisme, népotisme qu’elle attribue à Mme Ceccaldi-Raynaud avait pourtant accepté, le soir du premier tour des municipales de faire liste commune avec M Ceccaldi- Raynaud dont l’histoire nous apprend à quel point il fut spécifiquement démocrate!  Sylvie Cancelloni est d’ailleurs une ancienne élue de cet ancien maire. Après le second tour des municipales, le 20 mars 2008, sur son blog, elle falsifie les résultats électoraux. Elle s’annonce chef de file des élections (ce qu’elle acceptera de corriger) et publie les noms de 2 élus du MoDem : elle-même et Frédéric Chevalier, sans étiquette. Cette dernière capture « mensongère » n’est appréciée ni du principal concerné, ni des colistiers, elle est à l’origine de la séparation définitive entre Christophe Grébert et Sylvie Cancelloni d’une part et les ¾ des colistiers d’autre part, parce que Sylvie Cancelloni a refusé de rectifier son mensonge, en le minimisant. Sur les 5 élus de la liste, deux s’en séparent et le 3ème   ne maintient que des relations «  techniques » !  La charte éthique de « Puteaux Ensemble » est piétinée, oubliée en un mois par ses deux premiers élus. Christophe Grébert entre au MoDem et adhère à une nouvelle charte éthique. Tous deux sont complices d’une falsification de la procédure des élections internes devant désigner la présidence de la section MoDem de Puteaux. Ils créent une liste parallèle à celle des militants dont la première place est occupée par leur favori de Nanterre, ce qui est interdit par les textes. Sylvie Cancelloni accepte, pour ce candidat, une fausse adresse à Puteaux, dans son immeuble. Quand cette liste est battue légalement, un de leurs amis intrigue pour tenter d’invalider l’élection.( Témoignage d’Evelyne Sanka, élue, sur le blog du MoDem de Puteaux). Chantres de la liberté d’expression et quêteurs du «  buzz » leur permettant de se victimiser, Christophe Grébert et Sylvie Cancelloni finissent par s’égarer en dehors du périmètre acceptable de la liberté de parole et sont condamnés pour diffamation : 23 février 2012. Notre avocat Maitre Céline Cuvelier nous informe que par  jugement en date du 23 février 2012 le tribunal de Grande Instance de   Nanterre a condamné Madame Syvie Cancelloni et Monsieur Christophe Grébert, tous deux élus d’opposition au conseil municipal de Puteaux , pour faits de diffamation au préjudice de l’Association MusicArte et de sa Présidente  Youra Nymoff-Simonetti  en raison de leurs propos tenus dans des articles publiés sur leurs blogs respectifs sous le titre « Fausses notes aux Rencontres Musicales de Puteaux » . Nous espérons clore  cette très regrettable affaire, et tenions à vous en informer et à remercier tous les artistes amis, adhérents et sympathisants, pour leur  indéfectible et fidèle soutien, et la confiance qu’ils nous ont témoignée ! Dédions- nous au meilleur, la Musique. (MusicArte, organisation musicale à Puteaux) Sylvie Cancelloni revendique légitimement une plus grande place pour l’opposition municipale, mais, membre du CCAS, elle est absente de la majorité des réunions !(statistiques de Puteaux-infos) Ennemie permanente de Madame Ceccaldi-Raynaud, maire UMP de Puteaux, elle va donc « faire campagne » auprès d’un « ami » de l’UMP, vous-même. Une telle clarté politique est rare! Jean-François Kahn sait parfaitement synthétiser l’imposture d’un « bout de chemin », extrait que je lui emprunte pour qualifier le résultat de ma rencontre avec Sylvie Cancelloni . On nous a fait prendre non seulement des vessies pour des lanternes, au risque de se brûler, mais la régression pour la réforme, l’archaïsme pour la modernité, le recul pour l’offensive, des glands pour des truffes et de la piquette pour du château-margaux *… Ne vous trompez pas. Vous restez libre de votre choix, mais avec Sylvie Cancelloni à vos côtés vous ne pourrez confirmer, sans mentir, votre souhait d’exemplarité. Merci Monsieur Fromantin. Image:sodahead.com Lors d’une brève rencontre à Puteaux, vous avez émis le souhait d’œuvrer pour l’avenir et de ne pas vouloir critiquer…Berceuse usée. Sans esprit critique nul ne peut rester « moral ». Les sources permettant de vérifier les faits sont soulignées dans le texte.
Annie Keszey.
La Gazette de Puteaux:
Voilà une lettre d’une des proches de Grébert , car elle était son habilleuse; elle était sur sa liste, donc s’il y avait des problèmes pourquoi n’est-elle pas partie avant ?

Read Full Post »

Older Posts »