Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Levallois-Perret’ Category

Levallois : un élu relaye un dessin raciste suisse

F.H.

La mairie de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).
La mairie de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). (LP/Olivier Boitet.)

Un dessin raciste pointant du doigt les demandeurs d’emploi d’origine maghrébine et relayé sur son compte Twitter par un élu (Les Républicains) de Levallois-Perret crée la polémique sur le réseau social, en plein débat sur les chiffres du chômage.

La caricature est parue initialement dans un journal suisse et a été retweetée par Philippe Moisescot, conseiller municipal de la majorité, la veille de la parution des chiffres par Pôle Emploi. L’illustration montre des chômeurs faisant la queue à Pôle Emploi, se moquant d’un balayeur blond aux yeux bleus qui travaille, lui…

Interrogé par le Lab Politique d’Europe 1, l’adjoint au maire n’a pas regretté la diffusion de ce dessin. Il s’agit selon lui d’une illustration de « ce qui se passe tous les jours en France ». Il aurait déclaré à la rédaction du Lab d’Europe 1 : « malheureusement, il n’y a que la vérité qui fâche […] plus personne ne veut travailler en France ».

Le dessin qui crée la polémique

 

 

 

Capture 121

Le compte Twitter de l’élu levalloisien, médecin de profession et dont la messagerie ne prend plus de message, est riche de dessins et de commentaires hostiles à la politique de François Hollande, d’autres flirtant avec l’islamophobie, voire franchement racistes. Comme cette fausse épreuve de comptabilité pour les candidats au bac « technique » : « Jean et Martine ont deux enfants, travaillent à plein-temps et gagnent 2 000 € par mois ; Mouloud et Rachida en ont six, et touchent 5 000 € d’aides »…

Read Full Post »

Archives. Isabelle Balkany, première adjointe de Levallois (Hauts-de-Seine) et épouse du député-maire Patrick Balkany était entendue pour des faits de «blanchiment de fraude fiscale». Les juges financiers peuvent maintenant la mettre en examen.

Archives. Isabelle Balkany, première adjointe de Levallois (Hauts-de-Seine) et épouse du député-maire Patrick Balkany était entendue pour des faits de «blanchiment de fraude fiscale». Les juges financiers peuvent maintenant la mettre en examen. | LP/Philippe de Poulpi

Isabelle Balkany, épouse et première adjointe du maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), a été présentée jeudi en fin d’après-midi aux financiers enquêtant sur des faits présumés de blanchiment de fraude fiscale.  Un intime du couple Balkany, Jean-Pierre Aubry, a également été présenté aux juges van Ruymbeke et Patricia Simon.

A l’issue de cette première comparution, les magistrats peuvent décider de les mettre en examen.

La garde à vue d’Isabelle Balkany, épouse et première adjointe au maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), entendue depuis mercredi dans une enquête pour blanchiment de fraude fiscale, avait été prolongée jeudi matin. Jean-Pierre Aubry, ex-directeur de cabinet du maire de Levallois, avait également vu sa garde à vue prolongée.

Les juges s’intéressent au patrimoine caché des Balkany

Saisis du dossier depuis fin 2013, les juges financiers Renaud van Ruymbeke et Patricia Simon cherchent à déterminer si le couple Balkany a tenté de cacher une partie de son patrimoine au fisc. Au centre des interrogations des enquêteurs spécialisés de la police judiciaire (Oclciff), deux villas dont le couple a eu l’usage, à Saint-Martin aux Antilles et à Marrakech au Maroc, a expliqué une source proche de l’enquête.

Les enquêteurs se demandent si Isabelle et Patrick Balkany n’en sont pas les véritables propriétaires, dissimulés derrière des prête-noms et un écheveau de sociétés off-shore. Ces déboires judiciaires des Balkany, des intimes de l’ex-chef de l’Etat Nicolas Sarkozy, sont nés des révélations d’un ancien allié politique du couple, Didier Schuller.

Il avait remis plusieurs documents aux magistrats. Parmi ces documents figuraient des rapports de police de 1998 et 2001, ainsi qu’une attestation d’ouverture en 1994 d’un compte en Suisse par Patrick Balkany, dans l’agence de Zurich de la banque ABN-Amro.

Réélu triomphalement maire de sa commune dès le premier tour en mars, Patrick Balkany, 65 ans, également député, bénéficie d’une immunité parlementaire, qui doit être levée avant toute mesure coercitive, comme une garde à vue ou un contrôle judiciaire accompagnant une mise en examen. Mercredi, il s’est refusé à tout commentaire.

LeParisien.fr

Read Full Post »

Municipales à Levallois-Perret : Balkany (UMP) réélu dès le premier tour

A.-S.D.

3700699_balkany-oliveira_640x280

                     LEVALLOIS-PERRET (HAUTS-DE-SEINE), DIMANCHE 23 MARS. Patrick Balkany (UMP) a été réélu dès le premier tour.  | (LP/Humberto de Oliveira.)

On ne change pas une équipe qui gagne. Les Balkany, mari et femme, l’ont largement emporté dès le premier tour à Levallois-Perret. Avec 51, 56% des voix, il font même légèrement mieux qu’en 2008.  Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), paradis des cadres sup avec enfants et des retraités, restera donc encore pour au moins six ans Balkanyland comme la surnomment certains adversaires.                                                               Des adversaires qui voulaient pourtant y croire.
Dans cette commune de 63 400 habitants -et autant de salariés- située aux portes de Paris, le duo règne sans partage depuis 1983. Avec juste une «pause» entre 1995 et 2002 que leurs opposants auraient bien vu se répéter. Le premier d’entre eux, le conseiller général DVD Arnaud de Courson, tombeur d’Isabelle Balkany aux élections cantonales, espérait au moins contraindre le maire sortant à un second tour. «Je pense que nous aurons une grosse surprise dimanche soir, assurait-il avant le scrutin, se voyant faire «un très bon score», bénéficiant du «vote rejet» des habitants. Des Levalloisiens qu’il décrivait comme «fatigués par les affaires et l’image renvoyée de la ville par le maire sortant». Il s’est visiblement trompé et son score plus qu’honorable (32,36%) n’aura pas suffi à mettre en danger Patrick et Isabelle Balkany. Face à ces scores écrasants de la droite, la socialiste Anne-Eugénie Faure a quant à elle sauvé l’honneur avec un score de 13, 33%. Quant à la communiste Annie Mandois, sa liste ne dépasse pas les 2,72% des suffrages…

Un signe : durant la campagne, dans les rues, la population restait majoritairement favorable à Patrick Balkany. Il faut dire qu’il sait «choyer» son électorat : activités culturelles et sportives pour tous les enfants ou presque, ville impeccable, équipements flambant neufs, sorties et voyage pour les retraités … « Je ne suis pas là depuis trente ans par hasard », estime le maire sortant.

MUNICIPALES A LEVALLOIS : LES CANDIDATS 2014
Patrick Balkany (UMP), maire sortant
Arnaud de Courson (DVD), conseiller général
Anne-Eugénie Faure (PS)
Annie Mandois (PCF)
LES RÉSULTATS 2008 Inscrits : 40 270. Votants : 22 999. Abstention : 42,9 %.

Patrick Balkany (UMP) : 51,5 %.

Thierry David (PS) : 22,4 %.

Loïc Leprince-Ringuet (DVD) : 10,8 %

. Philippe Jeancard (MoDem) : 9,9 %

. Annie Mandois (PCF) : 5,5 %.

Conseil élu au premier tour.

 

Voici le nombre de sièges à la Mairie de Levallois
RÉSULTATS DU 1er TOUR

23/03/2014

Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 41 711
Abstentions 15 265 36,60
Votants 26 446 63,40
Exprimés 25 648 61,49 96,98
Blancs ou nuls
Blancs
Nuls
Voix % exprimés Sièges
De Courson

DVD

8 301 32,37 8
Mandois

PCF

700 2,73 0
Balkany

UMP

13 226 51,57 38
Faure

PS

3 421 13,34 3

Source : Le Parisien – Résultats non définitifs.

 

 

Read Full Post »

Levallois-Perret : enquête sur de présumées dérives de la police municipale

2456109_police-new_640x280

                     LEVALLOIS-PERRET. Alors qu’une enquête est ouverte depuis le mois de mai sur la gestion de la police municipale, des syndicats de policiers municipaux se sont plaints de possibles dérives dans cette commune des Hauts-de-Seine. | Google Street View
                    Des syndicats de policiers municipaux ont alerté le parquet de Nanterre sur de possibles dérives au sein de la police municipale de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), a indiqué vendredi le parquet, confirmant des informations de Mediapart.
Le procureur de la République, Robert Gelli, confirme qu’une enquête a été ouverte en mai 2012 par le parquet, après la réception d’une lettre anonyme dénonçant des écoutes sur les appels sortants passés depuis leur central par les policiers municipaux.


Mi-décembre, les syndicats USSPM et SNPM-FO ont sollicité un rendez-vous avec le procureur pour lui remettre un courrier dénonçant un certain nombre de dérives dans le fonctionnement de la police municipale. Dans cette lettre, les syndicats font état d’agents qui exerceraient leurs missions sans être agréés ni assermentés, d’enregistrements de conversations téléphoniques sortantes non déclarées à la Cnil (commission nationale de l’informatique et des libertés), et d’utilisation de membres de la police municipale comme chauffeurs pour le compte du maire, Patrick Balkany, et de son épouse et première adjointe, Isabelle.
«Ces éléments nouveaux portés à la connaissance du parquet méritent une vérification», a indiqué le procureur Robert Gelli.
Démenti d’Isabelle Balkany Isabelle Balkany dément toute dérive, estimant qu’il s’agit d’un «règlement de comptes entre le syndicat SNPM-FO et le directeur de la police municipale».
Dans le cadre de l’enquête confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne de la police judiciaire parisienne, «des auditions vont être effectuées, dans un premier temps avec des membres de la police municipale», ajoute Robert Gelli.
Plusieurs policiers municipaux de Levallois ont manifesté le 3 janvier 2013 à l’appel des syndicats SNPM-FO et USPPM, protestant contre «une direction autocratique», rapporte ce vendredi le site Mediapart. «On demande la suspension à titre conservatoire du directeur de la police municipale et de la directrice de la sécurité publique», avait expliqué Frédéric Foncel, secrétaire général du SNPM-FO.

LeParisien.fr

Read Full Post »

LEVALL’ART       10 ans déjà !

 Venez découvrir   une artiste Malgache Thérèse Lorentz

Dix ans déjà que Levall’ art met en  lumière  les artistes  de la ville. Trois semaines exceptionnelles empreintes  de couleurs, de lignes et de matières.

Peinture figurative, abstraite sculpture, dessin, photographie, broderie, céramique……

A Levallois, la création, c’est à foison. Et comme chaque rentrée, depuis 10 ans, la centaine d’artistes  locaux donnent rendez-vous aux Levalloisiens pour le Levall’Art 2012.

Galerie de L’Escale

25 rue de la Gare

Lundi au samedi

10 h à 19 h

Entrée libre.

Venez découvrir   une artiste Malgache Thérèse Lorentz connu  par ces amis sous le nom de Rezy Lorentz  qui  transforme vos meubles de récupérations en superbes meubles peints, mais elle fait également de la broderie « art de la table », transformant ainsi  votre repas  quotidien  , en un moment poétique ou chaque membre  de la famille  prend une place particulière  à travers  un couvert à sa couleur.

C’est une Grand-mère formidable, entourée de  ces  11 petits-enfants, de ces deux fils Emeric et Franck et de ces deux belles-filles.

Voici son histoire :

Thérèze Razafy-Lorentz,qui vit à Levallois depuis 1975, est connue par ses amis sous le nom de Rézy. Elle est animée par la passion d’embellir la vie  de tous les jours et c’est de Madagascar, son Ile d’origine, que lui vient ce besoin profond et permanent de fleurir ce qui l’entoure. Elle crée des jardins partout et transforme un balcon en une luxuriante véranda ou l’on  prend plaisir à déguster un thé. Elle peint des guirlandes de fleurs sur des meubles ordinaires, souvent récupérés, qui deviennent ainsi des objets précieux. Elle transforme le repas quotidien en un moment poétique ou chaque membre de la famille prend une place particulière à travers un couvert à sa couleur.

&nbsp

art de la table malgache

Misaotra
Christel Lorentz

Read Full Post »

 

 

 

    Événement

Médaillés Olympiques

Le 08/09/2012 

Samedi 8 septembre 2012 à partir de 18 h 30 en l’Hôtel de Ville

Patrick Balkany, Député-Maire de Levallois, le Conseil Municipal et le Levallois Sporting Club vous invitent à fêter nos Médaillés Olympiques :

Gévrise Emane Judo, BRONZE – 63 kg Teddy Riner Judo, OR + 100 kG Priscilla Gneto Judo, BRONZE – 52 kg

Venez Nombreux !

Read Full Post »