Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2009

274dmwv4.gif

Bonne et heureuse Anne 2010

Gazette de Puteaux

Read Full Post »

761512photo126227312969910150x113.jpgLe de l' (UMP) assure qu'en 2010 « le Parlement fera entendre sa voix », dans des voeux aux Franais diffuss jeudi sur le site internet de l'Assemble.
M. Accoyer prsente 2009 comme « une anne de profonde modernisation » du Palais Bourbon, marque par l'adoption en mai du nouveau rglement interne, faisant suite la rforme constitutionnelle de juillet 2008.
La modernisation continuera en 2010, que le Prsident de l'Assemble annonce comme « l'anne d'un nouveau Parlement, l'anne d'un dbat dmocratique plus quilibr et plus efficace pour rpondre aux besoins de notre socit ».
« Ces voeux ne sont pas que des mots. Ils sont des engagements. Vous pouvez compter sur un Parlement qui fera entendre sa voix, votre voix », poursuit-il, assurant les Franais de sa « dtermination » personnelle.
Selon le service de presse de M. Accoyer, c'est la premire fois qu'un prsident de l'Assemble nationale adresse directement ses voeux aux Franais.
Chaque mois, 700.000 d'entre eux consultent le site internet de l'Assemble, toujours selon le service de presse.

Read Full Post »

760990fd150x113.jpgUne femme, aide soignante domicile, a drob plus de 28 000 des retraits de lEssonne. Elle avait dj t poursuivie pour abus de confiance mais son casier judiciaire tait vierge.

 

Anne-Marie B. a t mise en examen hier par un juge dinstruction du tribunal correctionnel dEvry (Essonne) pour vols, falsification de chques et administration de substance nuisible. Cette auxiliaire de vie de 50 ans, qui avait dj t condamne pour des faits similaires, est souponne davoir dtourn largent de cinq des personnes ges dpendantes dont elle soccupait.

Sa mthode tait simple : elle se servait directement dans les conomies des retraits en leur volant des chques, puis les falsifiait et les encaissait sur son compte bancaire. En lespace de six mois, elle a ainsi drob plus de 28 000 . Et sans la vigilance des banques, qui ont bloqu plusieurs oprations pour un montant global de 12 000 , le prjudice aurait t bien plus lourd. Aux policiers elle a expliqu quelle avait besoin de se racheter des meubles aprs son dmnagement dans son nouvel appartement de Corbeil-Essonnes
Mais Anne-Marie B. ntait pas motive que par lappt du gain. Elle a ainsi reconnu avoir administr des tranquillisants fortes doses un couple de retraits grabataires pour avoir quelques jours de repos . Ces derniers ont ensuite d tre hospitaliss quinze jours. Cest une seconde auxiliaire de vie qui les a retrouvs dans un tat comateux alors quils venaient de dormir deux jours daffile

Elle travaillait bien

Hier, le tribunal, qui devait juger cette femme en comparution immdiate, a renvoy laffaire au parquet pour quun juge dinstruction soit nomm et que des expertises soient ordonnes. La cherche notamment savoir si labsorption de ces tranquillisants peut avoir un lien avec la rcente dune des victimes, ge de 90 ans. Dans lattente de son jugement, Anne-Marie B. a t remise en libert hier et place sous contrle judiciaire avec linterdiction dentrer en contact avec ses victimes. Mais, cette fois, elle ne devrait pas chapper la justice, qui lavait dj condamne par deux fois en 2009 quatre et cinq mois de prison ferme pour abus de confiance. Elle avait notamment conduit plusieurs fois une femme souffrant de la maladie dAlzheimer la banque pour quelle retire de largent. Mais laide domicile ne stait tout simplement pas rendue aux audiences et navait pas encore t convoque par la justice. De fait, son casier tait toujours vierge Elle a ainsi pu continuer travailler auprs des personnes ges en toute tranquillit, jusqu son interpellation lundi par les hommes du commissariat de Juvisy-sur-Orge. Je suis dsole pour les victimes, je suis tombe des nues ! tmoigne Sylvie Bourely, son ancien employeur de mars juillet. Elle travaillait bien. Quand je lai embauche, jai bien sr demand son casier, qui tait vierge.

Le Parisien

Read Full Post »

761408doyen150x113.jpg

Le doyen des hommes franais, Flix Maximilien Rostaing, un Landais qui venait de fter ses 109 ans est jeudi matin dans la maison de retraite de Capbreton o il rsidait depuis cinq ans. M. Rostaing est mort ce matin dans son sommeil, a indiqu Sylvette Pichardo la reprsentante de la direction de la maison de retraite Bernard Lesgourgues.

Le doyen des franais tait trs fatigu depuis une semaine, a indiqu la mme source, prcisant que jusqu' l'anne dernire, il tait entirement autonome.

Flix Maximilien Rostaing, qui vivait dans une maison de retraite de Capbreton depuis fvrier 2005, tait n le 27 dcembre 1900 Montricher (Savoie). Il avait eu quatre frres et soeurs, dont une est vivante, et tait veuf depuis 26 ans.

Lundi, il avait ft son anniversaire entour de sa fille unique, Suzanne, ge de 83 ans et de son gendre, ainsi que quelques-uns de ses 5 petits-enfants, 12 arrire petits-enfants et 6 arrire-arrire petits enfants.

 

leparisien.fr

Read Full Post »

Le conducteur de l'ambulance prive qui a renvers mardi un adolescent de 14 ans, Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), a t mis en examen jeudi a t mis en examen pour homicide involontaire et plac sous contrle judiciaire avec l'obligation de remettre son permis de conduire et l'interdiction de conduire tout vhicule moteur.

 

Une information judiciaire a galement t ouverte. Le jeune homme se trouvait depuis jeudi midi dans un tat de clinique l'hpital parisien Lariboisire, o il avait t admis quelques minutes aprs l'accident.

La victimea t percute trs violemment, mardivers 18 h 30, alors qu'elle traversait une route une intersection. L'ambulance qui transportait un patient sans caractre d'urgence, circulait sans gyrophare ni avertisseur sonore. Le conducteur a affirm mercredi n'avoir commis aucune infraction, tre pass au feu vert et avoir roul une vitesse rglementaire. Une source policire avait cependant indiqu qu'il semblerait qu'il roulait au-dessus de la vitesse autorise, 50 km/h.

Leparisien.fr

Read Full Post »

Click here to find out more!

L'adolescent de 14 ans renvers mardi par une ambulance prive Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), tait jeudi midi dans « un tat de mort clinique », a annonc l'Agence France Presse une source judiciaire. Une information judiciaire a t ouverte du chef d' »homicide involontaire, avec manquement dlibr », a-t-on ajout de mme source. Le parquet a requis pour le conducteur de l'ambulance un placement sous contrle judiciaire avec obligation de remise du permis de conduire et interdiction de conduire tout vhicule moteur, a ajout cette source.

L'adolescent, habitant de Noisy-le-Grand, avait t percut « trs violemment » mardi en dbut de soire alors qu'il traversait une route une intersection, avait rapport mercredi une source policire. L'ambulance, qui circulait sans gyrophare ni avertisseur sonore, transportait un patient mais sans caractre d'urgence. Le conducteur, g de 47 ans, affirmait mercredi n'avoir commis aucune infraction, tre pass au feu vert et avoir roul une vitesse rglementaire. Une source policire avait cependant indiqu qu'il « semblerait qu'il roulait au-dessus de la vitesse autorise, 50 km/h ». Selon le prlvement toxicologique, il n'avait pas consomm d'alcool et n'tait pas sous l'emprise de stupfiant.

Read Full Post »

75271argentune.jpgClick here to find out more!

RSA, smic ou forfait hospitalier, mais pas de taxe carbone… Voici ce qui change au 1er janvier 2010 (ou dans les tout premiers jours du mois) :

RSA

. Le revenu de solidarit active (RSA) augmente de 1,2 %, 460,09 euros mensuels pour une personne seule sans enfant.

SMIC

. Le smic est port 8,86 euros l'heure , soit 1.343,77 euros mensuels bruts (quelque 1.056 euros nets) sur la base de 35 heures hebdomadaires.

FISCALIT

. La taxe carbone a t annule mercredi par le Conseil constitutionnel. Le gouvernement prsentera le 20 janvier un projet de nouvelle taxe .

. De ce fait, les hausses prvues du gasoil, de l'essence, du fuel et du gaz n'entreront pas en vigueur.

. Fiscalisation des indemnits journalires verses par la Scurit sociale pour les accidents du travail.

. Baisse du plafond des niches fiscales 20.000 euros plus 8 % du revenu imposable (contre 25.000 et 10 % auparavant).

. Suppression de la taxe professionnelle sur les investissements productifs des entreprises qui sera remplace par une contribution conomique territoriale (CET), qui portera sur la valeur immobilire des locaux ainsi que sur la valeur ajoute des entreprises.

SANT

. Forfait hospitalier (journalier) augment de 16 18 euros.

. Hausse des tarifs des assurances complmentaires (mutuelles sant ou assurances prives). Les cotisations des mutuelles sant devraient augmenter de 5 % en moyenne.

ASSURANCES

. Auto : les tarifs vont augmenter de 5 % en moyenne.

. Habitation : les tarifs vont augmenter de moins de 5 % en moyenne.

TGV

. Hausse des tarifs de 1,9 % en moyenne compter du 5 janvier .

TAXIS

. Hausse du prix de la course de 1,2 %.

THYLOTEST ANTI-DMARRAGE SUR CERTAINS AUTOCARS

. Les autocars, qui seront mis pour la premire fois en circulation et destins au transport en commun d'enfants, devront tre quips d'un thylotest anti-dmarrage.

CHIENS DANGEREUX

. Les propritaires de chiens dangereux devront thoriquement possder un « permis de dtention » dlivr par le maire de leur commune de rsidence, aprs parution d'un dcret qui n'tait toujours pas publi mercredi au Journal officiel.

BONUS COLOGIQUE ET PRIME LA CASSE AUTOMOBILE

. Modification du systme des bonus cologiques, qui accompagne l'achat d'une voiture neuve peu mettrice de CO2 : abaissement des seuils d'missions de CO2 et rduction du montant des principaux bonus.

. La prime la casse automobile – attribue pour l'achat d'un vhicule neuf peu metteur de C02 assorti de la destruction d'un vhicule de plus de dix ans – va baisser de 1.000 700 euros, avant d'tre encore rduite de 700 500 euros au 1er juillet.

PRLVEMENTS SOCIAUX

. Doublement du « forfait social » instaur l'an dernier (taxe sur l'intressement, la participation ou l'pargne salariale).

. Doublement des prlvements sociaux sur les retraites « chapeau » et « contribution additionnelle de 30 % » sur les retraites « chapeau » excdant 8 plafonds de la Scurit sociale, la place des cotisations patronales.

. Plus-values mobilires soumises aux cotisations sociales « ds le premier euro ».

. « Remise en cause » de l'exonration de prlvements sociaux dont bnficiaient jusqu' prsent certains contrats d'assurance-vie en cas de dcs du bnficiaire.

RETRAITES

. Certains pres pourront bnficier en partie de la majoration de dure d'assurance (MDA) de deux ans par enfant permettant aux mres de famille salaries de partir plus tt la retraite.

EMPLOI DES SENIORS

. Les entreprises comptant au moins 300 salaris qui ne sont pas couvertes par un accord ou un plan d'action de trois ans en faveur de l'emploi des seniors seront redevables d'une pnalit gale 1 % de leur masse salariale.

. Les invalides capables de poursuivre une activit pourront toucher leur pension d'invalidit jusqu' l'ge de 65 ans, au lieu de 60.

CHMAGE ET EXCLUSION

. Entre en vigueur d'un accord syndicats-patronat visant amliorer l'indemnisation du chmage partiel en intgrant les primes dans le calcul et en prenant en compte toutes les priodes de chmage partiel pour le calcul des congs pays.

. Entre en vigueur du contrat unique d'insertion (CUI) visant harmoniser les actuels contrats aids par l'tat, destination des personnes exclues du march de l'emploi.

FONCTION PUBLIQUE

. Extension de la prime au mrite pour les fonctionnaires aux cadres suprieurs de la Fonction publique d'tat et aux secrtaires administratifs.

. Regroupement des services de l'tat dans les dpartements en trois directions (territoires, cohsion sociale et protection de la population).

Read Full Post »

Older Posts »