Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for octobre 2010


 

YVELINES

Rambouillet : un chauffeur de bus roué de coups par trois mineurs

 
 

V.B.  (Le Parisien.fr)


Un chauffeur d’un bus de la compagnie Veolia a été pris à partie par trois mineurs, samedi vers 20h15 à Rambouillet (Yvelines). Lorsqu’ils sont montés dans le véhicule, stationné au terminus de la gare routière, les trois jeunes âgés de 13 à 15 ans n’ont pas validé leur titre de transport. Face à la remarque du conducteur, âgé de 43 ans, qui les invitait à le faire et menaçait de prévenir la police, le ton est monté. 

 

Les adolescents mécontents ont roué de coups le conducteur, coincé derrière son volant. Il souffre d’une luxation et d’une fracture de l’épaule, et de côtes cassées. Hospitalisé, il s’est vu octroyer 45 jours d’incapacité totale de travail (ITT) et devrait subir de nouveaux examens.

C’est un témoin de la scène qui a mis un terme à l’agression. «L’un des jeunes, tellement sûr de son bon droit, est resté dans le bus», indique une source proche de l’enquête. Il a été interpellé quelques instants plus tard et placé en garde à vue. Les deux autres ont pris la fuite, avant de se présenter une heure plus tard au commissariat pour déposer plainte contre le chauffeur.» Ils ne présentaient aucune blessure, ni hématome. Le chauffeur a précisé, de son côté, qu’il n’avait pas voulu «répondre aux coups qui lui étaient portés».

Connus des policiers pour des «incivilités», les trois adolescents ont été placés en garde à vue et devaient être remis en liberté dimanche soir avant leur convocation ultérieure devant la police.

 

leparisien.fr

Read Full Post »

Daniel Cohn-Bendit bientôt consultant football sur Canal+

Source Reuters

Daniel Cohn-Bendit bientôt consultant football sur Canal+

Daniel Cohn-Bendit devrait figurer à partir de 2011 parmi les consultants attitrés de l’émission Les spécimens, Canal+. © Thibault Camus / Abaca

Daniel Cohn-Bendit, figure de proue de Mai 68 devenu député européen écologiste, rejoindra l’équipe de consultants de Canal+ sur le football en janvier prochain. Cela ne signifie pas qu’il met fin à sa carrière politique pour autant, précise-t-il dans le Journal du dimanche, qui révèle l’information.

L’homme politique franco-allemand devrait notamment être présent les 13 et 14 novembre aux assises d’Europe Écologie, qui doivent consacrer la fusion entre les Verts et le mouvement politico-syndical né en 2008. « C’est à la fois positif mais en même temps pas assez ambitieux », juge « Dany » dans le JDD. Une nouvelle carrière à la télévision ? « Sur le principe, l’idée m’amuse beaucoup », explique le député européen, qui a déjà commenté des matches pour la télévision allemande et participé à de nombreuses émissions sportives en France.

Après les fêtes, il figurera parmi les consultants attitrés de l’émission Les spécimens, diffusée le vendredi soir sur Canal+. Il travaille actuellement, selon le Journal du dimanche, à la préparation d’un film consacré à la Coupe du monde 2014, qui doit se dérouler au Brésil.

Read Full Post »

 

LOGEMENT

Début de la trêve hivernale des expulsions

Source AFP (le point)

Début de la trêve hivernale des expulsions

On estime à environ 50.000 le nombre de foyers expulsés de leur logement chaque année © Pouzet – SIPA

La trêve hivernale des expulsions locatives a débuté samedi à 21 heures, en raison du calendrier qui fait précéder cette année la date officielle du 1er novembre d’un dimanche, offrant ainsi une journée de répit supplémentaire aux personnes sous le coup d’une mesure d’expulsion. Les expulsions locatives sont extrêmement encadrées et ne se font pas entre 21 heures le soir et 6 heures le matin, ni les jours chômés – comme le dimanche – et fériés, explique l’association Droit au Logement (Dal). La trêve a donc démarré à 21 heures et s’achèvera le 15 mars.

Les chiffres 2009 du ministère de la Justice traduisent une augmentation continue des contentieux locatifs, une tendance de fond qui traverse la dernière décennie. 139.598 contentieux ont ainsi été déposés devant les tribunaux (+ 3,9 % par rapport à 2008), 106.938 décisions d’expulsion prononcées (+ 1,5 %). La fondation Abbé Pierre s’inquiète de ce que seulement 4 personnes sur 10 soient présentes ou représentées au tribunal le jour du jugement, de sorte qu' »elles ne peuvent exposer leur situation sociale et économique ou demander au juge des délais de paiement ». Des commissions départementales de prévention des expulsions « ont été mises en place dans tous les départements », a assuré le secrétaire d’État au Logement, Benoist Apparu. Toutefois, « moins du tiers est en fonctionnement », selon la fondation Abbé Pierre.

S’agissant de l’exécution des jugements d’expulsion, le nombre des demandes d’intervention de la police pour faire partir les locataires a augmenté (41.637, +1,9 %). En revanche, les réponses positives sont en baisse (23.885, – 7 %), de même que les interventions effectives (10.597, – 6,5 %), selon les données du ministère de l’Intérieur. « Ces chiffres peuvent être trompeurs : il n’y a pas que 10.000 expulsions par an, on estime qu’au total 50.000 familles se font expulser chaque année », souligne Patrick Doutreligne, délégué général de la fondation Abbé Pierre. Il rappelle que certaines personnes quittent leur logement dès qu’elles reçoivent la lettre de l’huissier ou avant l’arrivée de la police, « par honte vis-à-vis du voisinage ou pour ne pas traumatiser les enfants ».

Read Full Post »

 

Philippe de Villiers tourne la page du conseil général

VENDÉE

Source AFP (Le Point)

Philippe de Villiers tourne la page du conseil général

Philippe de Villiers, president du Mouvement pour la France, quittera dimanche ses fonctions de président du conseil général de la Vendée © Mario Fourmy – SIPA

Le souverainiste Philippe de Villiers quitte ses fonctions ainsi que son mandat de président du conseil général de Vendée dimanche, vingt-deux ans exactement après y avoir été élu pour la première fois, conformément à l’annonce surprise qu’il a faite le 30 septembre. Son ancien bras droit, le premier vice-président Bruno Retailleau, avec lequel Philippe de Villiers a passé les dernières années à se déchirer dans une guerre de succession sans merci, assurera l’intérim le temps que soient élus deux nouveaux conseillers généraux à la place de Philippe de Villiers, mais aussi de son frère Bertrand, également démissionnaire.

Président emblématique du département, Philippe de Villiers a marqué profondément le paysage économique vendéen que ce soit par le développement des équipements autoroutiers, des aides aux entrepreneurs locaux ou des initiatives pour développer le prestige de son département. Ainsi le Vendée Globe, tour du monde à la voile en solitaire créé en 1989 avec Philippe Jeantot, est devenu l’une des courses au large les plus célèbres et redoutées du monde. Son « bébé », le Puy du Fou, imprégné de ses thèmes de prédilection, la guerre des Chouans ou le catholicisme triomphant, est aujourd’hui le 4e parc à thème français. Il est aussi un point de passage régulier du Tour de France et, pour l’édition 2011, il accueillera le 30 juin la cérémonie de présentation des équipes. Philippe de Villiers a également étoffé l’offre de formation pour les jeunes, travaillant en synergie avec les principaux entrepreneurs locaux au développement d’instituts de formation débouchant sur des emplois correspondant à leurs besoins. « Il a donné de la fierté aux Vendéens par ses actions », a même reconnu, le jour de sa démission, son meilleur ennemi le socialiste Jacques Auxiette, président du conseil régional des Pays-de-la-Loire et ancien maire de La-Roche-sur-Yon, tout en soulignant leurs divergences au plan des valeurs et en lui reprochant un exercice du pouvoir autoritaire.

Aucun pot de départ prévu

Bruno Retailleau, qui a essuyé de nombreux coups bas de son ancien mentor, part favori pour lui succéder mais d’autres candidatures dans son propre camp ne sont pas à exclure. Philippe de Villiers, affaibli personnellement par des problèmes judiciaires familiaux – l’un de ses fils accusant l’autre de viol -, mais aussi par un cancer de l’oeil qu’il affirme avoir vaincu, a pourtant indiqué le 2 octobre qu’il pensait « depuis 4 ou 5 ans » à quitter son poste. Néanmoins, sur place, ses fidèles jugent qu’il a été poussé dehors. Député et conseiller général de Vendée, membre du bureau politique du Mouvement pour la France (MPF), le parti de Philippe de Villiers, Dominique Souchet, affirmait encore vendredi que « tout le monde est sous le choc » après l’annonce de son départ. « On se sent un peu orphelin », a-t-il confié à l’antenne de Radio France Loire Océan. Selon plusieurs témoignages recueillis sur place, aucun « pot » de départ ne semblait prévu pour marquer l’événement.

Concernant son avenir, Philippe de Villiers, 61 ans, qui reste député européen, n’a personnellement évoqué que le Puy du Fou, même si ses partisans rêvent d’une place pour lui dans le futur gouvernement, soulignant qu’il ne quitte pas la politique. Les scrutins pour les cantons de Montaigu (celui de Philippe de Villiers) et celui des Essarts (celui de Bertrand de Villiers) auront lieu les 21 et 28 novembre et l’assemblée de nouveau complète se réunira pour élire un nouveau président du conseil général.

Read Full Post »

 

  • « Lot-et-Garonne
  •  LaDepeche.fr

    Villeneuve. Autorité parentale : un couple gagne son combat

     

    Henia et Jean Fournel: «La décision du Conseil d'Etat ordonnant de délivrer un visa long séjour à Inès nous remplit de joie»./Photo DDM, J.F.

    Henia et Jean Fournel: «La décision du Conseil d'Etat ordonnant de délivrer un visa long séjour à Inès nous remplit de joie»./Photo DDM, J.F.
    Henia et Jean Fournel: «La décision du Conseil d’Etat ordonnant de délivrer un visa long séjour à Inès nous remplit de joie»./Photo DDM, J.F.

    «C’est une décision exceptionnelle qu’a rendue le Conseil d’Etat, explique Me Michel Gonelle, en charge de l’affaire de Hénia et Jean Fournel. Le couple se bat depuis 2006 pour pour faire venir à Villeneuve, Inès, une petite Algérienne, dont ils ont l’autorité parentale. Le ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire a un mois pour délivrer un visa d’entrée et de long séjour en France à Inès». Une magnifique nouvelle pour Henia et Jean Fournel. La fin de quatre ans de démarches, de procédures… Un combat long, éprouvant. «Aujourd’hui, je respire!», confie Hénia. Son visage reflète une joie profonde et intense. Jean est aussi sur un petit nuage. «La chambre d’Inès est prête. Il faut qu’on aille l’inscrire dans une école». Henia a fait la connaissance d’Inès en 2006, lors d’un voyage en Algérie où elle n’était pas revenue depuis 45 ans. «La maman d’Inès l’avait abandonnée. Cette petite fille de 2 ans m’a touchée».

    Henia trouve la maman d’Inès. Devant un notaire, elles signent un kalafa, acte indiquant que Henia et Jean ont l’autorité parentale. Le couple entame des démarches pour obtenir un visa long séjour en France. Tous les papiers sont réunis, même l’autorisation de sortie du territoire. Le couperet tombe le 5 mai 2008: refus du consulat de France à Annaba, en Algérie. Henia et Jean font un recours contre le refus de visa, à la direction de l’immigration. Nouveau refus. Le temps passe. Inès est dans un foyer d’enfants assistés. Heina et Jean continuent d’envoyer des vêtements, de l’argent. Leur amour pour Inès les fait tenir… Me Michel Gonelle, leur avocat, saisit la commission de recours contre les décisions de refus de visa d’entrée en France. La réponse se fait attendre. C’est négatif. Mais Me Gonelle a déjà envoyé le recours au Conseil d’Etat! L’histoire se finit bien pour Henia, Jean et Inès qui seront bientôt réunis. Hénia a déjà fait sa valise et attend le visa d’Inès pour partir la chercher. Les retrouvailles vont être toute en émotions. J.F.


    «L’intérêt de l’enfant prime»

    «La décision du Conseil d’Etat a été prise en application de l’article 3 de la Convention internationale des droits de l’enfant, qui dit: «Dans toutes les décisions qui concernent les enfants, qu’elles soient le fait des institutions publiques ou privées de protection sociale, des tribunaux, des autorités administratives ou des organes législatifs, l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primoridale», souligne Me Gonelle. Inès fête ses 6 ans aujourd’hui. Un beau cadeau d’anniversaire…

    Read Full Post »

     

    Obama exhorte les électeurs démocrates à voter et faire voter

     

    Le Point

    PHILADELPHIE (Reuters) – Le président américain Barack Obama a exhorté samedi les électeurs démocrates à se mobiliser, les prévenant qu’une victoire républicaine aux élections de mi-mandat pourrait renverser le cours de son mandat.

    « A moins que chacun d’entre vous ne se mobilise et mobilise ses amis et sa famille, nous pourrions échouer, et tous les progrès que nous avons accomplis ces deux dernières années pourraient être annulés », a-t-il dit lors d’un meeting à la Temple University de Philadelphie.

    Les électeurs américains renouvelleront mardi prochain les 435 sièges de la Chambre des représentants, plus du tiers des sièges du Sénat et 37 postes de gouverneurs.

    Les démocrates, actuellement majoritaires dans les deux chambres du Congrès, risquent de payer d’un prix très élevé les difficultés économiques persistantes et le poids du chômage, qui frôle les 10% de la population active.

    L’opposition républicaine a mené campagne sur le thème porteur de l’interventionnisme de l’Etat fédéral, accusant l’administration Obama et les démocrates d’avoir exagérément accru le poids du gouvernement par leurs réformes de la santé et de la régulation financière.

    « Mettre fin aussi vite que possible à l’agenda de gauche de l’administration Obama est la première priorité politique du sénateur (Mitch) McConnell », a déclaré le porte-parole du chef de file des sénateurs républicains. « Depuis deux ans, le président et la majorité au Congrès ont viré à l’extrême gauche », a ajouté Don Stewart.

    Deux ans après son élection triomphale à la Maison blanche, Obama doit en outre faire face à une forme de « désenchantement » de l’électorat démocrate et s’efforce, dans les ultimes jours de la campagne, de relancer l’enthousiasme de ses électeurs.

    « Vous ne pouvez pas vous arrêter maintenant, parce que le fait est que nous sommes dans des élections difficiles, des élections qui ne vont pas seulement préparer le terrain des deux années à venir, mais des dix, des vingt prochaines années », a-t-il lancé samedi.

    Jeff Mason, Henri-Pierre André pour le service français

    Read Full Post »

     

    Les colis suspects à destination des États-Unis auraient pu exploser

    Source AFP  (Le Point)

    Les colis suspects à destination des États-Unis auraient pu exploser

    Les colis suspects en provenance des États-Unis et à destination du Yémen auraient pu exploser © Reuters

    Click here to find out more!

    Les colis piégés interceptés vendredi, à Dubaï et à Londres, en provenance du Yémen et à destination des États-Unis auraient pu exploser. Le chef de la police de Dubaï, le général Dahi Khalfane, a confirmé samedi à l’Agence France-Presse que le colis suspect découvert à Dubaï était « un colis piégé » et qu’un acte terroriste « aurait pu avoir lieu », précisant que le colis aurait pu « exploser » dans l’avion s’il n’avait pas été intercepté à temps. Le second colis, découvert en Angleterre, était également « actif » et aurait pu détruire l’appareil s’il avait explosé, a déclaré de son côté la ministre britannique de l’Intérieur, Theresa May. Elle a assuré que Londres agirait immédiatement pour stopper les mouvements de tout fret non accompagné venant du Yémen à destination du Royaume-Uni ou y transitant. « Je peux confirmer que le dispositif était actif et aurait pu exploser. La cible pourrait avoir été l’avion, et si (la bombe) avait explosé, il aurait pu être détruit », a-t-elle dit.

    Les enquêteurs de Dubaï et de Grande-Bretagne avaient confirmé, plus tôt dans la journée, la présence d’explosifs dans les deux colis piégés à destination des États-Unis, interceptés en transit la veille en provenance du Yémen et dont la découverte a déclenché une alerte mondiale. Le président américain Barack Obama a évoqué une « menace terroriste crédible » pour les États-Unis, pointant du doigt Al-Qaeda au Yémen. Il a précisé que les colis contenaient « apparemment » des explosifs et étaient adressés à « des lieux de culte juifs, à Chicago », son fief électoral, où il doit passer la nuit de samedi à dimanche, dans le cadre d’une ultime tournée avant les législatives de mardi. « Nous continuons à renforcer notre coopération avec le gouvernement yéménite afin de déjouer de nouveaux attentats et de détruire la branche d’Al-Qaeda », dans la péninsule arabique, a lancé Barack Obama.

    Penthrite

    La police de Dubaï, où un des colis a été découvert dans les locaux de la FedEx, a indiqué avoir trouvé un mélange de penthrite et de plomb, un explosif très puissant, dissimulé dans une imprimante d’ordinateur et avec un dispositif de détonation. « L’engin a été préparé de manière professionnelle et doté d’un circuit électrique relié à une carte de téléphone portable cachée dans l’imprimante », selon un communiqué de la police de Dubaï, pour qui la méthode est « caractéristique » des groupes terroristes comme Al-Qaeda ». L’autre paquet, trouvé dans un avion-cargo de la compagnie américaine UPS à l’aéroport d’East Midlands, au centre de l’Angleterre, « contenait effectivement du matériel explosif », a indiqué dans la nuit la ministre britannique de l’Intérieur, Theresa May. Samedi, en fin de matinée, le comité d’urgence britannique « Cobra » s’est réuni à Downing Street, en présence de Theresa May, pour examiner si le colis découvert – également une imprimante d’ordinateur – constituait réellement une bombe, comme à Dubaï.

    Al-Qaeda au Yémen est une source d’inquiétude aux États-Unis depuis l’attentat raté à l’explosif contre un avion de ligne le jour de Noël 2009, mené par un jeune Nigérian, Umar Farouk Abdulmutallab, qui avait caché de la penthrite dans son slip. De la penthrite avait également été découverte dans les chaussures du Britannique Richard Reid, accusé d’avoir tenté de mettre feu à des explosifs cachés dans ses chaussures à bord d’un vol Paris-Miami, en décembre 2001. Les autorités de Sanaa sont une nouvelle fois sous la pression pour lutter contre les réseaux d’Al-Qaeda actifs sur son territoire. Dix ans après l’attentat contre le navire américain USS Cole qui a tué 17 Américains, le 12 octobre 2000, dans le port yéménite d’Aden, revendiqué par Al-Qaeda, le réseau continue de prospérer dans le pays, multipliant les attentats contre les intérêts économiques et les cibles étrangères.

    Les vols directs en provenance du Yémen et vers la Grande-Bretagne sont suspendus depuis janvier 2010 et les autorités britanniques ont annoncé « étudier d’urgence de nouvelles mesures de sécurité » pour les avions-cargos venant du Yémen. Les transporteurs américains UPS et FedEx ont annoncé mettre fin à leurs services à partir du Yémen.

    Read Full Post »

    Older Posts »