Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘GOUVERNEMENT’ Category

Par: AFP Agence.

Un rapport épingle le service public et en particulier le ministère de la Justice qui emploie 40.000 personnes non déclarées. Une pratique ancienne.

Le ministère de la Justice est durement épinglé par un rapport d’inspection interministérielle pour l’emploi de 40.000 personnes non déclarées, une situation en cours de régularisation, assure mardi la chancellerie.

Le rapport de l’Inspection générale des Finances, des Services judiciaires et des Affaires sociales, dont l’AFP a obtenu une copie, évalue à près de 50.000 le nombre de ces «collaborateurs occasionnels du service public» employés par différents ministères, dont «40.500 pour le seul ministère de la Justice».

Ces employés – interprètes, experts, médiateurs… – qui sont souvent amenés à intervenir quotidiennement, sont considérés comme des prestataires, rémunérés à l’heure: «le ministère de la Justice n’applique aucun assujettissement aux cotisations sociales et assimile les indemnités de ses collaborateurs à des prestations sans pour autant mettre en place les conditions de leur assujettissement à la TVA», selon le rapport, rendu à l’été 2014 et révélé par le Canard enchaîné.

Le document, qui souligne que cette pratique est très ancienne, estime qu’en cas de poursuites judiciaires collectives, le coût pour les finances publiques serait «de l’ordre d’un demi-milliard d’euros». Plusieurs plaintes individuelles ont déjà été déposées, notamment par des traducteurs-interprètes: «Ce sont des personnes qui travaillent exclusivement sur réquisition des autorités de police ou judiciaires. C’est 100% de leur activité professionnelle», affirme leur avocat Me David Dokhan au micro de la radio France Inter, précisant que ses clients n’avaient «pas de bulletin de salaire» et «aucune protection sociale».

Une régularisation très coûteuse pour l’État

«La ministre, Christiane Taubira, a la volonté d’agir et de s’emparer du sujet», a assuré à l’AFP le porte-parole adjoint du ministère, précisant qu’»un plan d’action a été décidé», avec notamment le recrutement rapide de 45 interprètes. «Un décret est prévu pour début 2016 pour clarifier leur statut (celui de tous les collaborateurs occasionnels)» et «il y aura un versement progressif des cotisations sociales», a-t-il expliqué.

Cette régularisation aura un coût élevé pour l’État, mais aussi pour ces collaborateurs, dont les salaires étaient majorés d’environ 30 % en l’absence de tout prélèvement, relève le rapport, qui note un risque de «tarissement du recrutement de certaines personnes intervenant ponctuellement».

La Gazette de Puteaux:

Au lieu de s’en prendre aux BTP (travailleurs non déclarés travaillant au noir ».

Cette République est sale et honteuse , le Gouvernement s’en prend aux gens, comme les travailleurs  immigrés , ils feraient mieux regardés devant leurs portes, comme le Ministère de la Justice qui emploie à lui tout seul 40 000 personnes.

Y ‘ a t’il un magistrat qui est assez de cran, pour dénoncer ces magouilles, car on ne peut pas  sanctionné d’un coté , et laisser faire de l’autre coté.

 

Read Full Post »

Quand le Parti Socialiste donne des leçons sur l’intégrité des Elus de la République

Faouzi Lamdaoui ,accusé d’abus de biens sociaux ,démissionne.

Kader Arafi , secrétaire d’état aux anciens combattants , cité dans une enquête pour favoritisme

Thomas Thévenoud soupçonné de ne pas payer ces impôts depuis trois ans

Marc Sebaoun, 20 ans, fils du parlementaire socialiste du Val-d’Oise, est en garde à vue

Jérôme Cahuzac soupçon de blanchiment de fraude fiscal

##Addition non payée – Marie-Arlette Carlotti

##Le député-maire socialiste d’Asnières rappelé à l’ordre par le parquet de Nanterre

##L’ex-maire PS d’Hénin-Beaumont condamné à trois ans de prison ferme

##Affaire Cahuzac

##Clichy-la-Garenne : un élu condamné à 5 ans de prison pour agressions sexuelles

##Le maire de Clamart, Philippe Kaltenbach, entendu par les juges comme témoin assisté.

##Un élu PS de Clichy jugé pour agressions sexuelles

##Courbevoie. Le frère de Ségolène Royal en garde à vue

##Yamina Benguigui épinglée pour un vol en Falcon à 140.000 €

##Amiante : Martine Aubry pourrait être mise en examen

##Le maire de Clamart suspecté de recevoir un pot-de-vin en échange d’un logement

##Peine alourdie en appel pour Pascal Buchet, condamné pour harcèlement moral

##Affaire DSK

##Le fils de Marisol Touraine incarcéré pour extorsion de fonds

##Exclusif: Le Maire PS de Clichy soupçonné de détournement de fonds publics

##Jean-Vincent Placé doit 18 000 euros pour une centaine d’infractions routières

##Affaire Ségolène Royale: 12 ans de procédures Judiciaires avec l’une de ces attachées parlementaires.

##Marc Sebaoun, 20 ans, fils du parlementaire socialiste du Val-d’Oise, est en garde à vue

##Soupçons de fraude fiscale contre le conseiller de Hollande Faouzi Lamdaoui

Read Full Post »

Démission du conseiller de Hollande, Faouzi Lamdaoui, accusé d’abus de biens sociaux

Le Parisien

 
Démission du conseiller de Hollande, Faouzi Lamdaoui, accusé d'abus de biens sociaux
Faouzi Lamdaoui a démissionné de son poste de conseiller de François Hollande à l’Elysée mercredi 3 décembre 2014.

LP / Fred Dufour

Nouvelle démission dans l’entourage de François Hollande. Faouzi Lamdaoui, son conseiller à l’égalité et à la diversité à l’Elysée, a annoncé mercredi après-midi qu’il remettait sa démission «pour se défendre», selon un communiqué succinct de la présidence

Il venait en effet d’être cité à comparaître en correctionnelle pour «abus de biens sociaux», «blanchiment d’abus de biens sociaux» et «faux et usage de faux». Une citation dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris, en janvier 2013, pour des faits remontant à 2007-2008 en lien avec son implication dans une société de transport.

Voilà un caillou supplémentaire dans la chaussure de François Hollande, après la démission forcée du secrétaire d’Etat aux Anciens combattants, Kader Arif, l’imminence de la parution du livre du conseiller déchu Aquilino Morelle, sans parler de la triomphale tournée britannique de Valérie Trierweiler.

Ancien homme à tout faire de François Hollande, chef de cabinet du candidat lors de sa campagne présidentielle, Faouzi Lamdaoui a été nommé conseiller en mai 2012. Il a été longtemps considéré comme un proche de François Hollande, avant que ses relations avec le chef de l’Etat se distendent depuis l’élection, notamment du fait de la gêne occasionnée par cette affaire de sociétés de transports depuis le mois de juin.

Comme «L’Express» l’avait alors révélé, le conseiller Lamdaoui avait passé plusieurs heures dans les bureaux de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), à Nanterre, dans le cadre d’une enquête préliminaire sur une fraude fiscale.

Faouzi Lamdaoui est soupçonné d’avoir été le gérant de fait, et non le salarié comme il l’affirmait, des sociétés Alpha Distributions et Alpha (devenue Cronoservice), aujourd’hui radiées du registre du commerce. Ces deux sociétés, sans comptabilité, ont pourtant connu des mouvements de fonds et des retraits bancaires pour plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Il est aussi soupçonné d’avoir perçu en 2007 et 2008 d’Alpha Distributions une rémunération supérieure à celle qu’il a déclarée. L’incrimination de «faux et usage de faux» renvoie à l’utilisation indue dans les statuts de la société Alpha de la signature d’une femme, Naïma Belaïd, qui avait porté plainte pour «faux» en 2012.

Un frère de Lamdaoui, titulaire d’un compte sur lequel ont été versées des sommes provenant d’Alpha distributions, sera également cité à comparaître pour «blanchiment d’abus de biens sociaux».

Read Full Post »

Nouvelles accusations contre Kader Arif

Le Point –

Mediapart fait de nouvelles révélations sur la société du frère de l’ex-secrétaire d’État aux Anciens Combattants, visée par une enquête préliminaire.
La société du frére de Kader Arif aurait travaillé pour le candidat Hollande, selon Mediapart.
La société du frére de Kader Arif aurait travaillé pour le candidat Hollande, selon Mediapart. © Alain Jocard / AFP

 

Les proches de Kader Arif auraient travaillé pour la campagne présidentielle de François Hollande en 2012 à hauteur de 700 000 euros, révèle Mediapart. Le site d’information a épluché les factures de la société du frère de l’ex-secrétaire d’État aux Anciens Combattants, AWF Music, visée par une enquête préliminaire. « Les sociétés d’événementiel pilotées par le frère et les neveux du secrétaire d’État démissionnaire ne se sont pas contentées de contrats juteux avec le conseil régional du Midi-Pyrénées et le ministère de la Défense », expliquent les journalistes Mathieu Magnaudeix et Mathilde Mathieu.

AWF Music avait été initialement chargée des petits meetings du candidat Hollande. « Mais à un mois du premier tour, en mars 2012, l’équipe du candidat l’a remerciée en catastrophe, après une trentaine de prestations […] d’une qualité jugée insuffisante », explique Mediapart. C’est le Parti socialiste, et non François Hollande, qui aurait alors versé un « dédommagement » à la société du frère de Kader Arif. Régis Juanico, trésorier du PS à l’époque, a concédé avoir budgété 85 000 euros à cet effet.

Interrogé par Mediapart, un ancien responsable de campagne confie : « Il ne peut pas y avoir de favoritisme au sens pénal du terme puisqu’un candidat est absolument libre de choisir ses prestataires. Mais il n’est pas impossible que Kader ait un peu forcé le passage. »

Read Full Post »

Quand le Parti Socialiste donne des leçons sur l’intégrité des Elus de la République

 

Kader Arafi , secrétaire d’état aux anciens combattants , cité dans une enquête pour favoritisme

Thomas Thévenoud soupçonné de ne pas payer ces impôts depuis trois ans

Marc Sebaoun, 20 ans, fils du parlementaire socialiste du Val-d’Oise, est en garde à vue

Jérôme Cahuzac soupçon de blanchiment de fraude fiscal

##Addition non payée – Marie-Arlette Carlotti

##Le député-maire socialiste d’Asnières rappelé à l’ordre par le parquet de Nanterre

##L’ex-maire PS d’Hénin-Beaumont condamné à trois ans de prison ferme

##Affaire Cahuzac

##Clichy-la-Garenne : un élu condamné à 5 ans de prison pour agressions sexuelles

##Le maire de Clamart, Philippe Kaltenbach, entendu par les juges comme témoin assisté.

##Un élu PS de Clichy jugé pour agressions sexuelles

##Courbevoie. Le frère de Ségolène Royal en garde à vue

##Yamina Benguigui épinglée pour un vol en Falcon à 140.000 €

##Amiante : Martine Aubry pourrait être mise en examen

##Le maire de Clamart suspecté de recevoir un pot-de-vin en échange d’un logement

##Peine alourdie en appel pour Pascal Buchet, condamné pour harcèlement moral

##Affaire DSK

##Le fils de Marisol Touraine incarcéré pour extorsion de fonds

##Exclusif: Le Maire PS de Clichy soupçonné de détournement de fonds publics

##Jean-Vincent Placé doit 18 000 euros pour une centaine d’infractions routières

##Affaire Ségolène Royale: 12 ans de procédures Judiciaires avec l’une de ces attachées parlementaires.

##Marc Sebaoun, 20 ans, fils du parlementaire socialiste du Val-d’Oise, est en garde à vue

##Soupçons de fraude fiscale contre le conseiller de Hollande Faouzi Lamdaoui

 

La Gazette de Puteaux:

Comment faire confiance à un Gouvernement , ou chaque jour  des Elus sont impliqués dans des affaires judiciaires.

Le dernier en date c’est Mr Kader Arafi Secrétaire d’Etat aux anciens combattants, est cité dans une enquête pour favoritisme.

C’est impossible, Le Parti Socialiste  ose  donner de leçons sur l’intégrité des Elus de la République. C’est tout simplement scandaleux.

Read Full Post »

Kader Arif a démissionné

Le Point –

Le secrétaire d’État est visé par une enquête concernant une affaire de marchés passés par le conseil régional de Midi-Pyrénées.
Kader Arif.
Kader Arif. © Kenzo Tribouillard / AFP
 Par le Point.fr (avec AFP)

Le secrétaire d’État aux Anciens Combattants Kader Arif, cité dans une enquête pour favoritisme, a présenté vendredi sa démission au président François Hollande, qui l’a acceptée et a nommé pour le remplacer Jean-Marc Todeschini, sénateur de la Moselle, a indiqué l’Élysée. M. Arif « a présenté sa démission afin d’apporter toutes les précisions visant à l’établissement de la vérité dans le cadre de l’enquête préliminaire menée par le parquet financier dans laquelle son nom est cité », a précisé la présidence de la République dans un communiqué.

L’enquête, ouverte à Toulouse en septembre, a pour but de vérifier si deux sociétés successives d’organisation de spectacles, dirigées notamment par le frère puis par les neveux de M. Arif, ont pu bénéficier de favoritisme pour remporter deux marchés pluriannuels d’un montant de plusieurs millions d’euros avec la région Midi-Pyrénées. Jeudi, une source judiciaire a révélé qu’une perquisition avait été menée le 6 novembre dans un service du ministère de la Défense, dans le cadre de l’enquête préliminaire sur ces marchés publics attribués à ses proches.

« Expression de ma loyauté »

« Mon nom est cité dans le cadre d’une enquête préliminaire menée par le parquet national financier. Par respect pour la fonction ministérielle, par respect pour la politique mémorielle que j’ai conduite et pour le monde combattant que j’ai servi avec fierté et conviction, je fais le choix, en responsabilité, de quitter le poste que j’ai eu l’honneur d’occuper pendant deux ans et demi », a déclaré Kader Arif dans un communiqué. « Cette décision est aussi l’expression de ma loyauté totale au président de la République et au Premier ministre », écrit-il

M. Arif, 55 ans, proche de François Hollande, a indiqué avoir remis sa démission ce vendredi « au Premier ministre » Manuel Valls, sans évoquer la présentation de sa démission au président de la République. M. Arif ne fait pas non plus de déclaration pour sa défense sur l’affaire dans laquelle il est cité. Figure importante du PS en Midi-Pyrénées, M. Arif avait dénoncé à l’automne « des amalgames et des insinuations ». Selon le communiqué de l’Élysée, M. Hollande « l’a remercié pour l’action accomplie au service du monde combattant depuis plus de deux ans ». Le président « a mis fin aux fonctions de M. Kader Arif et a nommé secrétaire d’État, auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire Jean-Marc Todeschini, sénateur de la Moselle » et inspecteur d’académie, né le 12 mars 1952 à Longwy (Meurthe-et-Moselle).

 

 

Capture 111

Read Full Post »

Accord sur le prix très élevé d’un traitement innovant contre l’hépatite C

Le Monde.fr avec AFP |

 

Un comprimé de Sovaldi, traitement contre l’hépatite C du laboratoire Gilead.
Un comprimé de Sovaldi, traitement contre l’hépatite C du laboratoire Gilead. | AP

Le prix du Sovaldi, médicament innovant contre l’hépatite C vendu très cher, a été négocié à la baisse, au niveau le plus bas d’Europe, a annoncé jeudi 20 novembre le ministère de la santé.

Le Solvadi (molécule : sofosbuvir) traitement considéré comme révolutionnaire et aux effets secondaires moindres que d’autres médicaments, a été introduit sur le marché français en 2014 par le laboratoire américain Gilead qui en avait fixé le prix à 19 000 euros la boîte. Un tarif exorbitant dénoncé par des associations qui le trouvent injustifié.

Des négociations avec le comité économique des produits de santé (CEPS), ouvertes à l’été, viennent de déboucher sur un accord pour ramener le prix d’une boîte de 28 comprimés à 13 667 euros. Le traitement dure en général 12 semaines, soit 41 000 euros avec le nouveau prix, contre environ 57 000 jusqu’à présent.

Lire aussi (édition abonnés) : Hépatite C : le nouveau hold-up des labos et Inégalités face à l’hépatite C

Cet accord met un terme à la période d’autorisation temporaire d’utilisation, « qui a permis un accès précoce à des malades à ce médicament ». Le laboratoire devra rembourser à l’Assurance maladie la différence entre le prix pratiqué pendant cette première mise sur le marché et celui qui vient d’être fixé, indique le ministère de la santé dans un communiqué.

« Compte tenu du nombre de patients pris en charge », entre 10 000 à 20 000 cette année sur environ 200 000 personnes touchées en France par ce virus, « des réductions supplémentaires liées aux volumes de ventes prévisionnels ont été obtenues », ajoute le ministère.

L’hépatite C est une maladie du foie, causée par le virus VHC, qui peut entraîner cirrhose ou cancer du foie : 185 millions de personnes sont infectées dans le monde et 350 000 meurent de ses complications hépatiques, selon l’OMS.

Lire aussi (édition abonnés) : Sovaldi : le prix des médicaments n’est pas le seul critère et Hépatite C : l’offensive du gouvernement contre le laboratoire Gilead

 

La Gazette de Puteaux:

La Ministre de la Santé, Mme Marisol Touraine c’est vanté de la baisse de tarif d’un traitement

Innovant contre l’Hépatite C, seulement le problème c’est que la boite de 28 comprimés est à 13 667 euros au lieu de 19 000euros. Je suis désolé mais ce sont encore les personnes à revenus modestes ou les pauvres qui vont en pâtir. C’est une honte ! Voilà qui creuse le trou de la sécu, ce ne sont pas les malades, mais plutôt le gouvernement avec de telles mesures. De plus ce médicament n’est même pas remboursé à 100 % par la sécu.

Moi j’en appellerai les Emirs du Quatar pour qu’ils m’aident à acheter une vingtaine de boites de ce médicament, et j’irais les distribués aux personnes qui sont dans la rue et qui souffrent de l’hépatite C.

C’est vrai que Mme Touraine est riche, elle un patrimoine très important avec son mari, ils payent l’ISF, mais je demande aux impôts de contrôler le patrimoine de cette femme et de son mari, pour voir s’ils n’ont pas un compte caché quelque part.

De très grands chercheurs comme Pasteur ou d’autres leurs vocations étaient de créer des vaccins pour le plus grand nombres de personnes, que ce soit : «  la rage ; la peste ; le choléra………… », Se sont des maladies qui malheureusement existent toujours.

Les pharmacies ne demanderont plus la sécu, mais plutôt avez-vous votre carte Gold, ou votre American Express ? Ce traitement ne sera vendu que dans une seule et unique pharmacie Place Vendôme, et la chef derrière les caisses, se sera Marisol Touraine.

La France est le pays le plus taxer, les taxes il y en a partout et sur tous.

Petit rappel :

13 667,00 euros = 89 649,64 frs. La boite de 28 comprimés

41 000 euros =268 942,37 frs le traitement de 12 semaines

Comment voulez-vous que les familles modestes et les SDF puissent se payer ce traitement ?

A cause de ça, les hôpitaux vont être obligés de faire le tri entre ceux qui auront le droit d’avoir se traitement, et ceux qui auront le droit au jambon –beurre.

MERCI QUI ? MERCI LES SOCIAS, LES SOCIAS QUOI ? LISTES ?

Connaît pas.

Read Full Post »

Older Posts »