Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juillet 2016

Le garçon de 7 ans, seul dans la rue, a été recueilli par ses voisins de Leforest, dans le Pas de Calais. CC by F Bocquet <img src= »//s-www.ledauphine.com/images/01896109-5AD7-4BF4-B6CC-481C76C30020/LDL_V0_06/le-garcon-de-7-ans-seul-dans-la-rue-a-ete-recueilli-par-ses-voisins-de-leforest-dans-le-pas-de-calais-cc-by-f-bocquet.jpg » alt= »Le garçon de 7 ans, seul dans la rue, a été recueilli par ses voisins de Leforest, dans le Pas de Calais. CC by F Bocquet » /> Le garçon de 7 ans, seul dans la rue, a été recueilli par ses voisins de Leforest, dans le Pas de Calais. CC by F Bocquet

A 21 heures, mercredi soir, un enfant de 7 ans s’est retrouvé seul dans la rue à Leforest, dans le Nord : sa mère était partie faire la fête avec des amis, le laissant à la porte.

Cette mère de 45 ans voulait faire la fête, mercredi soir, et elle ne s’est pas posé de question quant à son fils de 7 ans : le laissant seul dans la rue avec des copains, elle a fermé la maison et elle est partie.

Sauf que les copains du petit ont fini par rentrer chez eux, et l’enfant s’est retrouvé seul, à la porte de chez lui, dans une rue de Leforest, près d’Hénin Beaumont dans le Pas de Calais.

Déjà connue de la justice pour des faits similaires

Les voisins ont vu l’enfant et l’ont recueilli chez eux, tentant désespérément de joindre sa mère, qui n’a pas la garde de son fils, précise La Voix du Nord. Sans réponse, ils ont finalement contacté le père du petit qui est venu le récupérer.

La festive quadragénaire, elle, a été placée en garde à vue et elle sera jugée au tribunal correctionnel pour « délaissement de mineur ». Elle est déjà connue de la justice pour le même genre de faits.

Publicités

Read Full Post »

Un tireur a fait plusieurs victimes à Austin, au Texas. (Photo d'illustration)

Un tireur a fait plusieurs victimes à Austin, au Texas. (Photo d’illustration)

AFP

Photo:

Read Full Post »

 

 

sans-titre

 

Page-01-copy-300x300

 

 

Les formations politiques, du moins une partie d’entre elles, préparent lentement mais sûrement les élections présidentielles de 2018. Si certains ont clamé haut et fort leur candidature, d’autres se font plutôt discrets.

Malgré les différentes revendications brandies par l’opposition portant notamment sur la tenue d’un « Dinika ho Fanavotam-pirenena », la classe politique ne perd pour autant de vue les enjeux de l’élection présidentielle de 2018. Faut-il rappeler que le dernier scrutin présidentiel s’est déroulé le 25 octobre pour le 1er tour et le 20 décembre 2013 pour le second tour. On est ainsi à 14 mois de cette consultation populaire. Le président en exercice, Hery Rajaonarimampianina, sera éventuellement dans la course. Il aura ainsi des avantages ayant les rênes du pouvoir entre ses mains, mais vu la conjoncture actuelle, il aura du pain sur la planche, pour pouvoir terminer son mandat.

Magistrature suprême. Il faut compter aussi sur Marc Ravalomanana qui a déjà déclaré haut et fort qu’il sera candidat à l’élection présidentielle de 2018. Il va tenter ainsi de revenir au pouvoir après son éviction en 2009. Les « Zanak’i Dada » feront tout notamment pour faire élire le fondateur de l’empire Tiko. En outre, même s’il vit à l’extérieur du pays, Andry Rajoelina ne perd pas de vue 2018. L’initiateur de la révolution Orange sera probablement dans la course à la Magistrature suprême. Et ce, malgré le fait qu’il y ait eu des scissions au sein de son parti, avec notamment MAPAR I et II, le gros de la troupe lui est resté fidèle. D’ailleurs, il se rend de temps en temps au pays pour mobiliser ses militants et sympathisants. Ces trois personnalités susmentionnées se présentent pour le moment comme étant les favoris.

Rendez-vous de 2018. D’autres candidats seront également dans la course. Des challengers à ne pas négliger. C’est le cas notamment de Roland Ratsiraka qui n’est pas à sa nouvelle candidature. D’ailleurs, il a ravi la troisième place aux élections présidentielles de 2006. L’ancien ministre de l’Aménagement du Territoire et de la Décentralisation, du temps de la Transition, Hajo Andrianainarivelo, sera aussi éventuellement dans la course. Le président national du Monima, Monja Roindefo, ne va pas manquer également ce rendez-vous de 2018. L’ancien locataire de Mahazoarivo, Omer Beriziky qui a fait parler beaucoup de lui, ces derniers temps, aura d’autres visées, pourquoi pas Ambohitsorohitra. Un autre ancien Premier ministre, en la personne de Camille Vital, qui a été candidat en 2013, ne va pas aussi rater cette prochaine élection présidentielle. Quant à la présidente du Parti Libéral Démocrate, Saraha Rabeharisoa, elle pourrait être aussi parmi les prétendants à la course à la Magistrature suprême. Elle fait d’ailleurs partie des têtes pensantes du groupe d’Ambodivona. La liste n’est pas exhaustive.

Dominique R.

Read Full Post »

« Monsters of metal » : Des Rheg, Hell’s rush et Kazar déchaînés au Dôme !

 Redaction Midi Madagasikara 18 juillet 2016

 

 

REGH-300x300

 

148248_475464502662_7639887_n

 

 

Jacaranda

Rheg a électrisé le Dôme avec sa prestation de folie.

Public jeune et hyper enthousiaste, light show monstrueux et des groupes qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes… Il fallait tout simplement être là pour assister à la grand’ messe des « Monsters of metal ».

Ils ont vu la ferveur de leur public de fans complètement en transe et sont repartis en vainqueurs, par KO, après des heures de combat rock. Rheg, Hell’s rush et Kazar ont tout simplement électrisé le public du Dôme Ankorondrano hier après-midi. Sans en faire trop, mais en restant plutôt placides devant l’hystérie collective, Rheg et sa bande se contentent de bombarder l’assistance avec leur titres tous plus démoniaques les uns que les autres. On retrouve toujours la patte du groupe : ces rythmiques hyper agitées, ces guitares épileptiques et ce chant si évocateur. Rega offre un show inédit et le groupe, au complet est au taquet. Hell’s rush, n’est pas moins performant. Pour preuve, à chaque morceau, le public se laisse entraîner dans leur « délire ». Kazar ? Les fans attendaient de les retrouver et s’impatientaient. Le groupe n’a pas déçu. La densité du répertoire ainsi que la diversité des ambiances proposées sont impressionnantes et les montagnes russes soniques créées donnent réellement des frissons de joie. Propulsée par un incroyable batteur et emmenée par le charismatique Milon, Kazar tutoie les plus hauts crimes du metal. Les fans, tous ceux qui ont été au Dôme rta Ankorondrano hier après-midi, en tout cas, ne se remettront pas de si tôt de ce concert inédit, « The monsters of metal ».
Mahetsaka

Read Full Post »

La Poste : les prix des timbres vont augmenter en 2017

 

BBv1Ca8

 

 

Dès 2017, le prix du timbre vert passera de 0,70 à 0,73 euro et celui du timbre rouge, prioritaire, de 0,80 à 0,85 euro.

© Reuters
Envoyer un courrier par voie postale coûtera plus cher l’année prochaine… La Poste a en effet annoncé que les tarifs des timbres et des lettres vont augmenter globalement de 3,1% dès le 1er janvier prochain. Dans un communiqué publié vendredi, le groupe public affirme procéder à cette hausse « pour assurer la pérennité du service universel dans un contexte de baisse des volumes du courrier et continuer d’innover pour s’adapter aux usages et aux besoins de ses clients ».

Comme les années précédentes, cette augmentation s’inscrit dans le cadre du dispositif d’encadrement pluriannuel des tarifs décidé en juillet 2014 par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes. Dans le détail, le timbre vert, pour un pli distribué en 48 heures en France métropolitaine, coûtera désormais 0,73 euro et le rouge prioritaire de 20 grammes sera à 0,85 euro.

Une hausse record de 7% en 2015

La Poste évoque un « avantage tarifaire » car, même avec ces hausses, le prix de la Lettre verte reste en dessous de la moyenne européenne des envois économiques, qui est à 0,75 euro. La Lettre verte, qui permet un délai de distribution plus rapide, est désormais majoritairement utilisée avec 134 millions de lettres distribuées chaque mois, souligne d’ailleurs l’établissement.

Cette année, les prix des envois postaux ont déjà augmenté de 3,6% en moyenne, après une hausse record de 7% en 2015 dans un contexte de baisse des volumes, où l’inflation a été nulle en moyenne sur l’ensemble de l’année.

Prix inchangés pour les colis

Concernant les tarifs des colis postaux (Colissimo), pour les envois domestiques des particuliers jusqu’à 2kg, ils avaient connu une baisse cette année et resteront les mêmes en 2017. Bonne nouvelle également pour les entreprises qui utilisent le « Média courrier ». Les prix de base du courrier publicitaire seront stables pour la seconde année consécutive, a précisé La Poste.

Les ménages français dépensent 45 euros en moyenne par an en produits postaux d’après l’établissement, qui indique que l’impact de la hausse sera donc limité à moins de 2 euros par an et par ménage.

Read Full Post »

Epargne, transports, loyers… Ce qui change dès lundi pour votre budget

Par Elodie Toustou,

 

 

euro-plage-vacance-budget_5644701

Pas de pause durant l’été pour les décisions ayant des conséquences sur votre budget
Getty Images/iStockphoto

Pas de répit pour les questions d’argent, même au coeur de l’été. Encore des hausses et des baisses au programme, mais toutes ne sont pas si défavorables à votre budget. Revue de détail.

Le livret A ne bouge pas, le Plan d’épargne logement prend un coup dans l’aile

Le taux de rémunération du livret A ne bougera pas à compter du 1er août ! Bercy ayant décidé de ne pas appliquer la formule de calcul qui aurait conduit à son abaissement à 0,50%. Le livret préféré des Français continuera donc à rapporter 0,75%. De plus, le ministère des Finances a annoncé que ce taux restera en vigueur au moins jusqu’en août 2017 et qu’une révision de sa formule de calcul interviendrait d’ici là. En revanche, le plan d’épargne logement, lui, voit son taux fondre à 1% pour les plans ouverts à compter du 1er août, contre 1,5% actuellement. Mais, en contrepartie, le « prêt PEL », lié au produit, voit son taux baisser à 2,20% contre 2,70%.

A lire sur le même sujet : Faut-il à ouvrir un PEL avant le 1er août 2016 ?

Hausse du prix des transports en commun pour les Franciliens

Une hausse du prix des titres de transport se profile pour les usagers franciliens des métros, bus, RER ou Transiliens. Dans une délibération du 13 juillet dernier, le Syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF) a acté plusieurs changements tarifaires qui interviendront dès le 1er août :

– Les forfaits Navigo (annuel, mois, semaine) vont augmenter de 4,3% en moyenne à partir du 1er août. Par exemple, le mensuel, qui coûtait jusqu’à présent de 70 euros pour tous, quelle que soit la zone, va passer à 73 euros. Sont aussi concernés les passes Navigo zones 2-3, 3-4 et 4-5 ainsi que les forfaits journaliers Mobilis, tickets jeune week-end et Paris visite.

– Les prix des tickets vont aussi progresser. Le ticket t+ vendu à l’unité va gagner 5,5% pour atteindre 1,90 € (contre de 1,80 € actuellement) ; comptez aussi 20 centimes de plus pour un carnet de 10 tickets à tarif réduit (7,25 € au lieu de 7,05 €) et 40 centimes pour un carnet de 10 à plein tarif (14,50 € au lieu de 14,10 €). En revanche, le prix du ticket acheté à bord ne bouge pas : 2 €.

Quant aux détenteurs d’un forfait Améthyste (anciens combattants, personnes handicapées ou âgées retraitées sous conditions de ressources ou de statut), ils ne subiront aucune augmentation.

A lire aussi : Voici pourquoi certains parents d’élèves vont payer jusqu’à 3 fois plus cher l’abonnement aux transports en commun en Ile-de-France

L’électricité moins chère, mais…

Pour la première fois depuis 10 ans, les tarifs réglementés de l’électricité (le tarif Bleu d’EDF) vont reculer à compter du 1er août : -0,5%. Ceci grâce à une nouvelle méthode de calcul intégrant notamment les prix du marché de gros de l’électricité, qui se sont repliés sur les derniers mois. Une bonne nouvelle qui va malheureusement passer inaperçue, car les abonnés aux tarifs publics vont devoir régler une hausse rétroactive de 2,5% pour les consommations comprises entre le 1er août 2014 et le 31 juillet 2015. La faute au gouvernement qui avait décidé de limiter la hausse des tarifs à l’époque, mais s’est fait retoquer par le Conseil d’Etat en juin dernier.

Les tarifs publics du gaz poursuivent leur remontée

Les tarifs règlementés du gaz naturel, distribué par Engie, augmentent, eux, pour le deuxième mois consécutif. Après avoir pris 0,4% en juillet, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) vient en effet d’annoncer une augmentation moyenne de 2% des prix publics du gaz à compter du 1er août. « Cette hausse est de 0,7 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,2 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 2,1 % pour les foyers qui se chauffent au gaz », précise la CRE dans un communiqué.

Locations entre particuliers : la collecte de la taxe de séjour s’étend

Après Paris et Chamonix, le site de location de logements entre particuliers Airbnb va collecter à compter du 1er août pour le compte de 18 nouvelles villes la taxe de séjour due par les vacanciers pour chaque nuitée passée sur leur territoire : Aix-en-Provence, Ajaccio, Annecy, Antibes, Avignon, Biarritz, Bordeaux, Cannes, La Rochelle, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Saint-Malo, Strasbourg et Toulouse. Les sites Abritel & Homelidays, eux, devraient débuter le collecte de cette taxe à partir du 1er janvier 2017, mais uniquement à Paris.

Les loyers de référence augmentent dans la capitale

Un an après la mise en place de l’encadrement des loyers à Paris, les loyers de référence servant aux propriétaires pour fixer le montant de leurs loyers hors charges sont revalorisés à partir du 1er août. Les propriétaires qui renouvelleront un bail ou en feront signer un nouveau à partir de cette date devront s’y conformer : leur loyer ne doit pas dépasser de 20% le loyer de référence fixé dans leur quartier pour le type de logement mis en location, ni lui être inférieur à 30%. Pour connaître les loyers devant être pratiqués dans la capitale, à partir d’aujourd’hui ou du 1er août, visitez le site officiel de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement.

A noter : le ministère du Logement vient de lancer un nouveau site pour que les locataires et les propriétaires parisiens vérifient très simplement si leur loyer est dans les clous : encadrementdesloyers.gouv.fr.

Plus tard dans le mois : l’allocation de rentrée scolaire arrive

Les parents d’enfants scolarisés vont voir arriver sur leur compte bancaire l’Allocation de rentrée scolaire (ARS). Cette prestation versée par la CAF est attribuée sous conditions de ressources. Son montant est variable en fonction de l’âge des bambins. Par exemple, elle est de 363 € jusqu’à 10 ans, mais de 396,29 € pour un ado âgé de 15 à 18 ans. L’ARS est destinée aux écoliers (à partir de la primaire), collégiens, lycéens, étudiants ou apprentis jusqu’à leurs 18 ans.

Read Full Post »

Gérard Holtz très ému après le cadeau de Christopher Froome

Read Full Post »

Older Posts »