Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AGRESSION  D’ UN PHOTOGRAPHE DE LA GAZETTE DE PUTEAUX   PAR  UN HOMME DE  MAIN DU MAIRE DE  PUTEAUX.

 EN EFFET UN HOMME DE MAIN DE  JOELLE  FESAIT LE MENAGE AUX ABORDS  DU  SITE.  UN  PHOTOGRAPHE DE  LA GAZETTE DE  PUTEAUX C’ EST VU SIGNIFIER  QU’IL ETAIT  INTERDIT DE  PHOTOGRAPHIER   les invités du diocèse , le journaliste à  quand même pus faire des  photos,   je rappel que  cette  personne  a menacé  ce journaliste.

Que cache cette inauguration d’une nouvelle école située à Puteaux proche des Résidences des Carré Vert, Moissan et des Rosiers ? Les invités ce sont   vue offrir des  cadeaux ,  une  personne âgée  a essayer d’interpelé   le  maire en  lui  criant : «  Pourquoi vous acharnez   vous sur  nous  en envoyant des lettres de  menaces  et d’expulsion ? » le maire   a fait  mine  de  ne  pas entendre.

Le  plus grave c’est que des  jeunes   de Puteaux ont  essayer  eux  aussi d’interpelé   le maire, mais  aucune réponse  le maire et son  fils était  plus  préoccuper de  leurs personnes.

 Ce photographe est  un proche de  Mr  Charles Ceccaldi- Raynaud , il  a    bien sur  été mis au  courant   de  peur  que nous  nous fassions encore  agresser  nous allons  nous armés et nous défendre.

Nous allons porté  plainte  aux autorités  compétentes et  nous allons avertir     le siège de  L’UMP  et  également  le  Conseil  Général    de ce fait,  je rappel que  Mr  Vincent  Franchi  a  bousculé  et  insulté  une  femme enceinte  lors des  élections  Municipales de 2008, qu’il a été  placé  en garde a vu,  il  a  rétorqué qu’il était le fils de  sa mère et a été relâché  sur  le  champ,  malheureusement à   Puteaux ce  genre de  chose  arrive fréquemment ,   je rappel également  que  lors des  élections cantonales  conduites  par Vincent  Franchi et  sa  mère  on  agressé  Mr …………….qui tractait   à  Lorilleux , par  un colistier de  Vincent,  cette personne  a  du son salut   à  des  personne  qui étaient  présentent  et il a  également crier  mais  voyant  que c ce  Mr âgé  se défendait ,  le  colistier l’a suivie  en voiture.

 Bien sur la personne   a relever la plaque  d’immatriculation de  la voiture  et il s’avère que  la  dite  voiture était une  voiture de  la  Mairie , il a  porté  plainte et  comme  le  plus grand des hasards  la  plainte  n’a pas encore  aboutie,  je  ne  comprend  pas  que  le diocèse  prête caution  au Maire  de  Puteaux,  effectivement être  dans les  bonne  grasse du seigneur cela   peux  peut- être s’avéré utile .

Voici également  le  prix du   terrain  que  le  maire  loue  a  l’école pour  une bouché de  pains  faite  le  calcul : 10.260 euros  par ans.

Pose de la 1ère pierre du Collège privé  Bienheureux-Charles-de-Foucauld , il acceuillera en priorité les enfants des écoles  de Puteaux et de Nanterre et sera associé au Collège Saint-Pierre-Saint-Jean de Neuilly.

Mr Emeric Lorentz

 

 

 

 

 

 

Read Full Post »

info christel lorentz

et partie  àl’hopital  foch  hospitalisé

Read Full Post »

Préavis de grève dans les écoles le 27 septembre

Dans le cadre du préavis de grève des enseignants déposé pour mardi 27 septembre, retrouvez la liste des écoles concernées (informations transmises par l’Education nationale – dermière mise à jour, le 26/09).

La garderie habituelle est maintenue pour les élèves de classes maternelles.

Le service minimum d’accueil est mis en place par la Ville pour les enfants des :
– écoles maternelles Benoît Malon, Félix Pyat et Défense 2000,
– écoles primaires La Rotonde et La Pyramide;
– écoles élémentaires Marius Jacotot et Benoît Malon.

ECOLES MATERNELLES
Ancien Couvent
(5 classes) Aucun gréviste
Marius Jacotot
(9 classes) 1 gréviste
République
(10 classes) Aucun gréviste
Benoît Malon
(6 classes) 6 grévistes
Félix Pyat
(6 classes) 6 grévistes
Défense 2000
(4 classes) 2 grévistes
Les Deux Coupoles
(5 classes) Aucun gréviste
Parmentier
(7 classes) Aucun gréviste
ECOLES PRIMAIRES
La Rotonde
(4 classes en maternelle)
(12 classes en élémentaire)
Aucun gréviste en maternelle
5 grévistes en élémentaire
La Pyramide
(7 classes en maternelle)
(13 classes en élémentaire)
3 grévistes en maternelle
2 gréviste en élémentaire
ECOLES ELEMENTAIRES
Marius Jacotot
(21 classes + CLIN*) 9 grévistes
République
(16 classes + CLIN*) 3 grévistes
Benoît Malon
(5 classes) 5 grévistes
Jean Jaurès
(8 classes + CLIS**) 1 gréviste
Petitot
(12 classes) 1 gréviste

* CLIN : Classe d’initiation
** CLIS : Classe d’intégration scolaire

Read Full Post »

Sylvain Jouanneau et son fils de 8 ans n’ont plus donné signe de vie depuis le 4 septembre. Dans ses lettres, l’homme nourrit de funestes desseins.

Stéphane Sellami et Laurent Leclerc à CAEN

 

 

 

 

Sylvain Jouanneau et Mathis, son fils de 8 ans, sont introuvables depuis près de trois semaines. )
| DR

Depuis près de trois semaines, un père et son fils, originaires du département du Calvados n’ont plus donné signe de vie. Sylvain Jouanneau, 37 ans, qui partage avec son ex-compagne la garde de son enfant, Mathis, 8 ans, a quitté en toute discrétion son domicile de Caen au début du mois de septembre. Au bout d’une semaine de recherches sans résultat, les enquêteurs de l’antenne de la police judiciaire de Caen et l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) ont été cosaisis.
Une information judiciaire pour « soustraction de mineur par ascendant » et « menace de mort » a été ouverte. La juge d’instruction pourrait d’ici quelques jours adresser une demande de collaboration judiciaire au niveau européen. Les enquêteurs envisagent en effet que le père de famille, maçon de profession, ait pris la fuite à l’étranger avec son fils.
Le dimanche 4 septembre, Sylvain Jouanneau doit raccompagner son fils au domicile de son ex-compagne. Mais cette dernière n’a pas de nouvelle de la journée. Après s’être rendue chez le père de leur enfant, la jeune femme alerte la police. « Il n’y avait personne à la maison et le père était injoignable sur son téléphone, confie une source proche de l’affaire. Les premières investigations menées ont permis de déterminer que Sylvain Jouanneau a organisé son départ. »

«Il pourrait mettre fin à ses jours, mais également s’en prendre à son garçon»

Très vite, un camping-car lui appartenant est retrouvé près de Caen. A l’intérieur, la police met la main sur des lettres manuscrites au contenu nébuleux. « L’auteur raconte qu’il a pris la fuite avec son fils, poursuit la même source. On comprend, à la lecture de ces écrits, qu’il pourrait mettre fin à ses jours mais également s’en prendre à son garçon. » Le 12 septembre, les policiers de la PJ sont informés qu’une Peugeot 206 appartenant au père a été découverte à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques).
« Cette voiture était stationnée à proximité d’une rivière, relate un proche de l’affaire. Un siège enfant se trouvait à l’arrière, mais aucun élément permettant de localiser le père et le fils n’a été relevé. Des fouilles ont été organisées, mais elles n’ont rien donné. »
Par ailleurs, au cours de sa fuite, Sylvain Jouanneau a adressé un colis contenant son téléphone portable à ses parents. Des images de la vidéosurveillance de la Poste depuis laquelle le père — qui mesure 1,75 m, porte des lunettes aux verres épais et a les cheveux châtains — a expédié son paquet ont été analysées. Selon nos informations, le jeune Mathis n’apparaît pas sur cette vidéo en date du 2 septembre. « Je n’ai plus de nouvelles de mon enfant depuis près de trois semaines, témoigne la maman du jeune garçon. Je ne veux pas en dire plus. La justice va lancer un appel à témoins. »

 

Le Parisien

Read Full Post »

Dans un collège de Montreuil, des fiches portant des notes sur des élèves et leurs familles — « père alcoolique », « élève fourbe » — étaient réalisées. Un papa mis en cause témoigne.

SÉBASTIEN THOMAS  

Montreuil (Seine-Saint-Denis). Le fichage des élèves aurait été informatisé. | (DR.)

C’est une affaire dont le collège Lenain-de-Tillemont de Montreuil (Seine-Saint-Denis) se serait bien passé. Situé en zone d’éducation prioritaire, à moitié vide car des familles le fuient, il doit aujourd’hui faire face à une sombre affaire de fichages d’élèves de 6e et de leurs parents, révélée par le site Mediapart.

 « Père alcoolique », « élève fourbe », « stéréotype de la fille de cité de banlieue dans son attitude », voilà quelques exemples de commentaires lapidaires contenus dans les fameuses fiches distribuées à une partie des professeurs.

Philippe*, le papa d’un collégien concerné, n’en revient toujours pas. « En juin dernier, j’ai appris qu’il y avait une fiche sur moi, s’étrangle-t-il. C’est un prof qui me l’a remise. Il était indiqué que j’avais des problèmes conjugaux, ce qui est complètement faux. Je ne comprends pas comment on a pu en arriver là. »

Il laisse passer les vacances d’été pour réfléchir sur la manière de réagir et décide d’interpeller par courrier l’inspecteur d’académie fin août. « Je n’ai reçu aucune réponse, regrette-t-il. Je lui demandais ce qui s’était passé. Et surtout, je voudrais que les enseignants apprennent à modérer leurs propos quand ils parlent, en réunion, de leurs élèves et des familles. »

Car, vraisemblablement, ces jugements auraient été prononcés lors de réunions de coordination entre le primaire et le collège concernant des enfants qui passent du CM 2 en 6e. De son côté, la FCPE estime que la direction de l’établissement était au courant. « Il s’agit sans doute d’une initiative d’un membre du personnel, mais la principale devait savoir car les fiches étaient informatisées et distribuées dans la salle des profs, tempête Cécile Jala, secrétaire départementale de la FCPE. Dans ces fiches, il y a des ragots inadmissibles.

Des sanctions doivent être prises pour éviter que ce scandale ne se produise ailleurs. » Le Snes, syndicat enseignant, estime que cette affaire est la conséquence du fonctionnement des réseaux Ecoles, collèges, lycées pour l’ambition, l’innovation et la réussite (Eclair) dont le collège fait partie. « L’établissement a plus d’autonomie dans son organisation et certains personnels ou chefs d’établissement s’affranchissent des règles », s’alarme Mathieu Logothétis, responsable départemental. Pourtant, parmi les profs, certains tentent de calmer la polémique. « Le fait de connaître des situations personnelles sur les élèves nous aide aussi à mieux les aider durant l’année, plaide l’un d’entre eux. La vraie connerie est de l’avoir écrit. »

*Le prénom a été changé.

Le Parisien

Read Full Post »

Le Point avec AFP

 

– Voici les principaux effets directs pour les Français des mesures prévues pour le budget de la sécurité sociale en 2012. Certaines mesures sont inscrites dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS), d’autres dans le budget général mais au bénéfice de la Sécu.

SANTE:

– Baisse des prix des médicaments sous brevet et des génériques, grâce notamment à la baisse des marges des grossistes répartiteurs. La prescription des génériques, moins chers, sera encouragée auprès des médecins et des pharmaciens.

– Les médicaments jugés peu efficaces ne seront plus remboursés. Une liste sera prochainement établie par la Haute autorité de santé et le ministère de la Santé.

– L’augmentation, de 3,5% à 7%, de la taxe sur les conventions d’assurance « solidaires et responsables », qui constituent l’essentiel des contrats proposés par les mutuelles, pourrait être répercutée sur les cotisations des assurés.

– Les indemnités journalières (IJ) de maladie (proportionnelles au salaire) baisseront, en raison d’un changement de leur mode de calcul. L’assurance maladie renforcera par ailleurs ses contrôles sur les IJ.

TABAC/BOISSONS:

– Tabac: hausse de 6% en 2012 (mesure inscrite dans le projet de budget 2012 mais qui bénéficiera à la Sécu), qui s’ajoute à l’augmentation de 6% programmée pour octobre 2011.

– Relèvement des taxes sur les boissons alcoolisées.

– Taxe sur les boissons à sucres ajoutés : le prix moyen d’une canette devrait augmenter d’un centime.

CSG: DEROGATIONS ATTENUEES

– Réduction de l’abattement forfaitaire pour frais professionnels, qui passe de 3% à 2%.

– Assujettissement à la CSG de l’allocation de congé parental, le « complément de libre choix d’activité » (Clca). Plus de 555.000 familles touchaient une prestation de ce type en 2009, pour un montant moyen était de 326 euros par mois.

FAMILLES FRAGILES

– Relèvement de 40% du plafond de ressources pour les parents isolés à compter du 1er juin 2012, ce qui leur permettra de bénéficier du montant maximal de l’aide à la garde d’enfant.

– Amélioration de l’aide versée par les caisses d’allocation familiales (CAF) lorsque l’ex-conjoint ne paye pas entièrement la pension alimentaire.

– Majoration de 30% de l’aide à la garde d’enfant pour les couples ou parents isolés bénéficiaires de l’allocation adulte handicapée (AAH) et ayant un enfant de moins de 6 ans. Quelque 1.100 familles sont concernées et bénéficieront d’un gain de 155 euros en moyenne par mois.

 

Read Full Post »

Le Point.fr

Le « trou » devrait se réduire de près d’un milliard d’euros cette année.

 

 

 

 

Le « trou » de la Sécu devrait être réduit en 2012. © – / Sipa

Le gouvernement dévoile, jeudi, son projet de budget 2012 de la Sécurité sociale, prévoyant une réduction substantielle du déficit du régime général sous les six milliards, après un trou record en 2010 et des résultats meilleurs qu’attendu en 2011. La Commission des comptes a dévoilé que le déficit toutes branches confondues (maladie, vieillesse, famille, accidents du travail/maladies professionnelles) s’établissait à 18,6 milliards d’euros en 2011, soit près d’un milliard de moins qu’en 2010.

L’amélioration des comptes devrait s’accélérer en 2012. « Notre prévision pour 2012, c’est 14 milliards d’euros de déficit. Quatorze milliards d’euros alors que ça n’était prévu que pour 2015, donc nous avons deux ans d’avance, plus de deux ans d’avance », a confirmé la ministre du Budget Valérie Pécresse sur France 2, jeudi matin. Le déficit de la branche maladie, le plus important, va descendre sous les 10 milliards en 2011. Le gouvernement entend le faire passer sous les six milliards l’an prochain, selon une source proche du dossier. Valérie Pécresse avait récemment levé un coin du voile en annonçant qu’il serait réduit de moitié entre 2010 et 2012.

Amélioration des comptes en 2011

Les derniers chiffres connus, donnés en juin par la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS), faisaient état d’un « trou » pour la Sécu de 19,5 milliards pour 2011. Dans un périmètre plus large, en ajoutant le déficit du fonds de solidarité vieillesse, qui finance le minimum vieillesse, le déficit devrait atteindre un total un peu supérieur à 22 milliards en 2011 et autour de 18 milliards en 2012. Début septembre, dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, la Cour des comptes, en prenant le périmètre le plus large (régime général, autres petits régimes et FSV), avait alerté sur un déficit historique de près de 30 milliards (29,8).

L’amélioration des comptes en 2011 s’explique à la fois par une augmentation des recettes et une réduction des dépenses. Au chapitre des recettes, davantage de cotisations sont rentrées dans les caisses avec une augmentation de 3,7 % de la masse salariale, et la réforme des retraites va commencer à réduire le déficit de la branche vieillesse. Pour 2012, environ 6,5 milliards du plan de rigueur du gouvernement vont venir abonder les caisses de la Sécu. Pour les économies, le gouvernement devrait raboter encore les dépenses de maladie, notamment en matière de médicaments. Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) sera présenté conjointement par Valérie Pécresse, Xavier Bertrand, ministre du Travail et de la Santé, et Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités.

 

Read Full Post »

Banqueroute du Modem 92

Voici ci-dessous le texte de Mme Sylvie Cancelloni, elle s’étonne que Mme Joelle Ceccaldi-Raynaud ,se soit retirée des Sénatoriales. Et oui ,elle a eu raison, car si elle avait perdu , les deux compères de l’Orange amère de Puteaux , auraient jacassés. Après le texte intégrale de Mme Sylvie Cancelloni,cliquez sur la vidéo pour voir la parodie du modem de Mr Badré ,sur une chanson : »Savez-vous planter les choux? ». Elle peut parler car dans les bruits de couloir du modem,ils ne sont sur aucunes listes ,puisque se sont des portes poisses.

Sénatoriale dans les Hauts-de-Seine : signe du déclin ceccaldiste
Publié sur le blog de Sylvie Cancelloni :

Dimanche 25 septembre, les grands électeurs (les conseillers municipaux notamment) votent pour élire leurs représentants au Sénat.

Dans les Hauts-de-Seine, 9 listes sont en compétition. Celle de Joëlle Ceccaldi-Raynaud a coulé durant l’été sans faire de bruit. L’annonce de sa candidature en juillet était passée inaperçue. Son retrait l’est tout autant. C’est sans doute l’amorce d’un lent déclin : le maire de Puteaux n’a pas été invitée sur les grandes listes de la majorité présidentielle en place éligible. Elle n’a pu rassembler autour d’elle une équipe crédible pour assurer son élection.

En juin 2012, Joëlle Ceccaldi-Raynaud se trouvera au terme de son mandat de député, dans une circonscription dominée quantitativement par Neuilly-sur-Seine et par un jeune maire Jean-Christophe Fromantin dont le dynamisme n’a échappé à personne.

Certains disent que son retrait des sénatoriales se serait négocié, notamment contre un nouveau poste d’attaché parlementaire pour son fils Vincent Franchi. L’employeur de celui-ci, Jean-Pierre FOURCADE, ne se représente en effet pas au Sénat. Si ce jeune homme a gagné réellement 6 années de sécurité d’emploi, c’est une sage précaution pour un élu dont l’avenir politique parait, lui aussi, de plus en plus incertain.

Sylvie Cancelloni
Conseillère municipale du groupe Alternance Puteaux

Paroles:
Chanson quantique pour la morale de Mr DENIS BADRE
Savez-vous planté des choux à la mode à la mode
Savez-vous planté des choux
A la mode de Badré
On les plante avec Grébert à la mode à la mode
On les plante avec Grébert à la mode DU modem
On les plante avec Sylvie à la mode à la mode
On les plante avec Sylvie à la mode de Badré
On ce prend une grosse gamelle à la mode à la mode
On ce prend une grosse gamelle et l petit pleurons modem
Savez-vous que les petits à la mode à la mode
Savez-vous que les petits Savent également planter des choux
Il les plante avec pc à la mode à la mode
Il les plante avec PS à la mode de chez nous

IL LES PLANTE AVEC UMP A LA MODE A LA MODE
IL LES PLANT AVEC CENTRISTE A LA MODE DE CHEZ NOUS
la moral de cette histoire faut pas faire faut pas faire
La moral de cette histoire faut pas faire d’emprunt toxique
NI A GAUCHE NI A DROITE A LA MODE A LA MODE
NI A GAUCHE NI A DROITE A la mode DU modem
Ne le veule pour amis
Que l’histoire est bien si triste à la mode à la mode
Que l’histoire est bien si triste qu’on lui dit bien au revoir
AUREVOIR MR AU REVOIR MR

parole italien
La morale della canzone quantistica signor DENIS BADRE
Sai piantato cavolo alla moda di moda
Sai piantati cavoli
Una moda di Badré
Piantati con Grébert alla moda di moda
Piantati con Grébert la modalità del modem
Piantati con alla moda di Sylvie nella moda
Piantati con Sylvie Badré alla moda
È che ci vuole un grande Lunchbox alla moda di moda
Ci vuole un grande Lunchbox e piccole l piangono modem
Lo sai che la piccola moda alla moda
Sai quel piccolo anche sapere piantare cavoli
Ha piantato con pc alla moda moda
Ha piantato con PS in modalità

LA PIANTA CON UMP HA LA MODALITÀ È LA MODALITÀ
ESSO LA PIANTA CON CENTRISTA HA LA MODALITÀ
la morale di questa storia non dovrebbe non essere
La morale di questa storia non dovrebbe essere tossico prestito
NÉ DESTRA NÉ SINISTRA HA LA MODALITÀ È LA MODALITÀ
SIA a sinistra o a destra una moda del modem
Non gli apparteneva a amici
Che la storia è ben triste moda alla moda
Che la storia è ben triste ha detto addio ben
ADDIO ADDIO SIGNOR SIGNOR

parole allemand
Die Moral der Herr DENIS BADRE Quanten song
Wissen Sie, dass in Mode Mode gepflanzt Kohl
Wissen Sie, dass gepflanzt Kohl
Mode Badré
Bepflanzten Grébert Mode in Mode
Bepflanzten Grébert den Modem-Modus
Bepflanzt mit Sylvie Mode in Mode
Bepflanzt mit Sylvie modischen Badré
Ist es eine große Lunchbox Mode in Mode
Es dauert eine große Lunchbox und kleinen l trauern modem
Du weißt, als die kleine Mode Mode
Wissen Sie, dass auch Pflanzen Kohl, kleine
Er pflanzte mit Mode modern pc
Er pflanzte mit PS im Modus

ES HAT DIE PFLANZE MIT UMP DER MODUS IST DIE
SIE DIE ANLAGE MIT ZENTRISTISCHE HAT DEN MODUS
die Moral dieser Geschichte sein nicht sollte
Die Moral dieser Geschichte sollte nicht giftig Darlehen
WEDER LINKS NOCH RECHTS HAT DEN MODUS IST DER MODUS
ENTWEDER links oder a right eine Art und Weise des Modems
Wird das gehörte an Freunde
Die Geschichte ist gut traurig Mode Mode
Geschichte hat gut traurig er gut auf Wiedersehen
GOODBYE GOODBYE HERR HERR

Read Full Post »

Le Point.fr

Les difficultés d’attention, fréquentes après la longue trêve estivale, sont l’un des symptômes de cette maladie.

 

 

 

 

Environ 5 % des enfants seulement souffrent d’un « trouble déficit de l’attention / hyperactivité » © SALOM-GOMIS SEBASTIEN/ / SIPA

En fonction de leur maturation cérébrale, les enfants peuvent soutenir leur attention plus ou moins longtemps. Et leur capacité de concentration augmente avec le temps. Les enseignants et les parents doivent donc adapter les demandes à leurs possibilités. Mais certains jeunes ont beaucoup de mal à appréhender un jeu, à écouter une histoire, à partager des activités au sein d’un groupe dès la crèche et, par la suite, à répondre aux exigences scolaires. La question se pose alors de savoir s’il s’agit d’un défaut d’adaptation de l’enfant, d’un problème environnemental, du manque de règles éducatives ou d’un véritable déficit de l’attention.

D’emblée, les membres de la Société française de pédiatrie (SFP) rappellent qu’environ 5 % des enfants « seulement », en majorité des garçons, souffrent d’un « trouble déficit de l’attention / hyperactivité » (TDAH). Et, selon eux, ce diagnostic est actuellement posé par excès, « certains enfants pâtissant souvent plus d’un manque, voire d’une absence totale de règles ou de codes éducatifs limitant par là même le développement de leur capacité de concentration ».

Trois critères stricts

« La définition médicale du TDAH a une reconnaissance internationale et repose sur des critères très stricts associant inattention, hyperactivité et impulsivité, trio essentiel au diagnostic », rappelle le professeur Brigitte Chabrol, chef de service de pédiatrie et de neurologie pédiatrique de l’hôpital la Timone à Marseille et présidente de la SFP. « Ces trois items doivent être retrouvés sur tous les lieux de vie de l’enfant, les troubles s’exprimant, par exemple, au moins dans deux circonstances ou lieux différents, école et domicile. » Enfin, le retentissement des troubles sur l’intégration à la vie sociale et scolaire doit être réel.

Si la médecine scolaire joue un rôle important dans le dépistage des troubles du déficit de l’attention, le diagnostic est souvent porté par le pédiatre qui suit l’enfant. Et c’est ce dernier qui doit, en cas de doute, remettre des questionnaires très complets aux parents, à l’enseignant et à toute personne proche de l’enfant, puis faire réaliser un bilan spécialisé pour rechercher l’origine d’un trouble neurodéveloppemental.

Traitement médicamenteux rare

Une fois le diagnostic de TDAH clairement établi, il reste à expliquer aux parents son origine neurobiologique. « Trop souvent, on invoque un relationnel difficile au cours de la grossesse ou dans la petite enfance, ce qui n’a jamais été prouvé scientifiquement », estime le professeur Chabrol. Elle ajoute que ce n’est pas parce qu’une famille est « désorganisée » que l’enfant a un trouble de l’attention. Au contraire, l’enfant qui souffre d’un trouble de l’attention peut, malgré lui, désorganiser ses relations avec ses frères, ses soeurs et ses parents. Il faut alors tous les prendre en charge, notamment par une approche psychocomportementale.

Enfin, un traitement médicamenteux ne peut être prescrit qu’après une évaluation faite par un neuropédiatre ou un pédopsychiatre. Seuls ces spécialistes ont le droit de délivrer l’ordonnance initiale de Ritaline. Et, selon la SFP, « la prise en charge médicamenteuse du trouble neurofonctionnel lui-même est rare, mais s’avère utile et très efficace lorsqu’il y a un retentissement scolaire et social important ». Tout en sachant que ce médicament traite « l’inattention » et non l’hyperactivité.

Read Full Post »

 

 

 

 

Hélène de Yougoslavie, témoin-clef d’une affaire de corruption présumée lors de la présidentielle de 1995, a confirmé avoir assisté à des transports d’argent en espèces.

L’épouse de Thierry Gaubert, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, a dit sur Europe 1 avoir vu son mari ramener de l’argent en espèces après des voyages en Suisse en compagnie de Ziad Takieddine, autre suspect du dossier.

La police judiciaire l’a interrogée pendant neuf heures le 8 septembre sur ce dossier.

« Je confirme ce que j’ai dit pour les voyages de mon mari, surtout à l’étranger et son retour avec des sacoches. Il y avait de l’argent mais je ne sais pas d’où l’argent venait », a-t-elle dit.

Thierry Gaubert et Ziad Takieddine, que l’enquête a identifié comme un intermédiaire sur des contrats d’armement, allaient à Genève et Londres avant de revenir à Paris, a-t-elle ajouté.

Son mari lui disait qu’il remettait l’argent à Nicolas Bazire, alors directeur de cabinet d’Edouard Balladur à Matignon et directeur de sa campagne présidentielle.

« Je ne l’ai pas vu venir chez moi mais c’est ce que mon mari me disait », a-t-elle dit.

Elle conteste avoir fait ces déclarations dans le cadre d’un conflit avec son mari avec lequel elle est en instance de divorce. « Depuis que j’ai fait ces déclarations, j’ai peur, j’ai de la pression, je ne suis pas très tranquille ».

Takieddine, Gaubert et Bazire sont tous trois mis en examen dans cette affaire. Ces deux derniers sont des proches de Nicolas Sarkozy, qui était porte-parole de la campagne d’Edouard Balladur et ministre du Budget à cette époque.

Elle pourrait avoir un lien avec l’attentat de Karachi, au Pakistan, qui a tué en 2002 onze Français qui travaillaient sur ce marché d’armement.

Dans le dossier principal, le juge Renaud Van Ruymbeke suit la piste d’un possible retour en France en espèces de commissions sur deux importants marchés d’armement au Pakistan et en Arabie Saoudite. Selon une des hypothèses, l’arrêt de certains paiements par Jacques Chirac après son élection contre Edouard Balladur en 1995 serait une cause de l’attentat de Karachi.

L’ex-ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux est visé depuis vendredi par une enquête préliminaire pour avoir été informé de la déposition d’Hélène de Yougoslavie six jours après son passage à la police, et en avoir averti Thierry Gaubert.

Il s’agit d’une possible violation du secret professionnel par la police.

latribune.fr avec Reuters

 

Read Full Post »

Older Posts »