Air Madagascar a nommé, jeudi, son nouveau directeur général. Il s’agit de Rolland Besoa Razafimaharo, un ancien cadre de la compagnie.

Un come back. Pour mener à terme son plan de redressement, le conseil d’administration d’Air Madagascar a fait appel au service de son ancien cadre. Rolland Besoa Razafima­haro vient d’être nommé le 12 octobre comme le nouveau directeur général de ce transport aérien, un poste qu’il a déjà occupé entre 1996 et 2000. Il va prendre sa fonction ce lundi, selon le communiqué d’Air Madagascar.
Cette nomination intervient après la signature du partenariat stratégique entre Air Madagascar et Air Austral en début de semaine. D’après toujours le communiqué de la compagnie aérienne, il a été choisi parmi une dizaine de candidats proposés par son partenaire stratégique. Dans le cadre de ce partenariat, la proposition de la direction générale revient à Air Austral, tandis que la présidence du conseil d’administration est assurée par l’État actionnaire.
« Le directeur général doit déjà commencer à travailler puisque l’exécution du business plan demande déjà beaucoup de travail, même si la mobilisation des fonds nécessite encore quelques jours. Celle-ci attend la signature du pacte d’actionnariat fin octobre », explique une source auprès de la compagnie malgache.

Chevronné
Lundi, il va prendre sa nouvelle fonction, et des briefings avec les départements et personnel de la société figurent déjà dans son agenda.
Ce professionnel de l’aérien, fort de plus de quarante années d’expérience, doit mettre au concret les lignes fixées dans le business plan présenté dans le cadre de ce partenariat. Le plan d’Air Austral estime que Air Madagascar pourrait renouer avec les bénéfices au bout de trois ans de redressement, et être capable de réaliser un chiffre d’affaires de 420 millions de dollars, avec un taux de rentabilité de 4.6% dans dix ans. Outre cela, le plan prévoit de développer progressivement la flotte d’Air Madagascar pour atteindre quatorze appareils en activité en 2020 et dix-sept en 2023.
Rolland Besoa Razafi­maharo, ingénieur  diplômé  de l’École nationale de l’aviation civile (ENAC) Toulouse et détenteur d’un MBA de la Pace University New York, débute en 1976 sa carrière à Air Madagascar en intégrant la direction industrielle. Après vingt années passées à gravir  les  échelons  au  sein  de  la  compagnie,  il  en devient le directeur général. « Le renouvellement d’une partie de la flotte, par l’acquisition de Boeing 767 et de l’ATR 42, l’ouverture structurante de nouvelles liaisons sur l’Asie ou l’Europe ou encore le renforcement de la coopération avec les compagnies aériennes africaines et régionales dans divers domaines, ont fait partie de ses principales réalisations », a tenu à souligner la compagnie aérienne malgache. En 2000, il choisit d’embrasser une carrière internationale, en  tant qu’ambassadeur de Madagascar au Canada et représentant auprès de l’Organisation de l’aviation civile internationale(OACI).

Lova Rafidiarisoa