Feeds:
Articles
Commentaires

Journée noire à Damas : au moins 25 morts dans un double attentat

 

Un cordon de sécurité a été mis en place après un double attentat à Damas, mercredi 15 mars, jour du sixième anniversaire de la révolution syrienne.
© Copyright 2017, L’Obs Un cordon de sécurité a été mis en place après un double attentat à Damas, mercredi 15 mars, jour du sixième anniversaire de la révolution syrienne. Un premier kamikaze s’était fait exploser dans un bâtiment abritant deux tribunaux dans le centre de Damas. Moins de deux heures après, un deuxième attentat a frappé l’ouest de la capitale.

Un double attentat a frappé Damas, la capitale syrienne, ce mercredi 15 mars, jour du sixième anniversaire de la révolution syrienne, faisant des dizaines de morts et de nombreux blessés.

Le premier attentat a eu lieu, selon la télévision d’Etat syrienne, dans l’ancien Palais de justice, qui abrite actuellement le tribunal religieux chargé des affaires matrimoniales et le tribunal pénal. Le procureur de la République de Damas, cité par la télévision d’Etat, a affirmé qu’un « kamikaze » a « essayé d’entrer dans le tribunal et quand les policiers ont tenté de l’en empêcher, il s’est rué à l’intérieur (du bâtiment) et s’est fait exploser. »

Le chef de la police de Damas, Mohammad Kheir Ismaïl, a déclaré qu’il y avait au moins 25 morts et des dizaines de blessés.

Le correspondant de l’AFP arrivé sur place a vu des ambulances, des pompiers et les services de sécurité demander aux passants de s’éloigner de la zone visée, qui se situe dans le quartier central de Hamidiyé, près de l’entrée du célèbre souk de la capitale.

Explosion dans un restaurant

Moins de deux heures plus tard, un autre attentat a touché le secteur de Raboué, dans l’ouest de la capitale.

« Un terroriste kamikaze a déclenché sa ceinture explosive à l’intérieur d’un restaurant à Raboué (dans l’ouest) de Damas après avoir été pourchassé et cerné par les autorités compétentes », a indiqué l’agence officielle syrienne Sana. Elle a évoqué des « morts et des blessés » sans donner de bilan précis.

La correspondante de l’AFP a constaté que les rues de la capitale avaient été désertées à la suite du deuxième attentat alors qu’il s’agissait de l’heure de pointe. Plusieurs rues ont été coupées à la circulation par les services de sécurité.

Samedi dernier, la capitale syrienne avait été secouée par un double attentat qui a fait 74 morts et qui a été revendiqué par le Front Fateh al-Cham, l’ex-Al-Qaïda en Syrie.

(Avec AFP)

Publicités

Comments RSS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :