Feeds:
Articles
Commentaires

Marwa : la justice donne raison aux parents et ordonne la poursuite des soins

 
L’enfant de 16 mois a été admise à l’hôpital de la Timone, à Marseille, pour un virus foudroyant. L’équipe médicale souhaitait débrancher l’appareil respiratoire, ses parents s’y opposaient.

Vue générale de l'hôpital marseillais de la Timone en 2006.

© Copyright 2017, L’Obs Vue générale de l’hôpital marseillais de la Timone en 2006.
Le Conseil d’Etat a ordonné ce mercredi 8 mars la poursuite des traitements de Marwa, un bébé lourdement handicapé hospitalisé à Marseille. Il donne raison à sa famille contre l’avis des médecins, qui souhaitaient débrancher l’appareil respiratoire.

La plus haute juridiction administrative a estimé que poursuivre les traitements ne relevait pas d’une « obstination déraisonnable », ce qui est la condition posée par la loi à un arrêt des soins.

Le Conseil d’Etat, qui statuait en urgence, a jugé qu’il n’y avait « à ce stade pas de certitude sur l’état de conscience et l’évolution à venir » de l’enfant. Il a tenu compte également de « l’opposition déterminée des parents » à l’arrêt des soins de la petite fille, a dit sa porte-parole Suzanne von Coester. La décision est définitive.

« On accepte son handicap »

Marwa a été admise à l’hôpital de la Timone le 25 septembre 2016 pour un virus foudroyant. L’équipe médicale a décidé d’arrêter le 4 novembre le traitement thérapeutique et de débrancher l’appareil respiratoire maintenant l’enfant en vie, mais les parents s’y sont opposés et ont saisi la justice.

Marwa « est consciente mais atteinte d’un déficit moteur majeur » et « irréversible », ont écrit les médecins dans un rapport au tribunal administratif. Ils ont aussi confirmé « une atteinte neurologique sévère et définitive ».

Deux jours après l’audience, qui s’est tenue à huis clos, le père de Marwa, Mohamed Bouchenafa, a déclaré :

« On sait qu’elle va avoir un handicap lourd. Nous, on accepte son handicap, elle a le droit de vivre parce que quand je regarde dans ses yeux, elle nous montre qu’elle est là, elle s’accroche. »

C’est la deuxième fois que le Conseil d’Etat est saisi d’une affaire de ce genre: en juin 2014, il avait jugé légale « la décision médicale de mettre fin aux traitements » de Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif dont le sort déchire toujours la famille.

A.R. (avec AFP)

Publicités

7 Réponses

  1. Ahaa, itss god discussion regardin ths piece oof wriiting
    here at thyis blog, I hhave rread alll that, sso att
    this tume me also commenting here. bookmarked!!,
    I reaally like your website! Thank youu for the auspicious writeup.
    It iin faact wwas a amusrment account it. Loook advaznced to faar addd agreeable frfom you!
    By thhe way, hhow couldd wee communicate? http://foxnews.co.uk


  2. Glad to be one of the visitors on this awful web site
    :D.


  3. Thanks in support of sharing such a good thinking, post is good, thats
    why i have read it completely


  4. Your mode of describing the whole thing in this post is actually fastidious,
    all can without difficulty be aware of it, Thanks a lot. http://gscrsolutions.com/index.php/component/k2/itemlist/user/5597


  5. Really wonderful information can be found on this web blog.


  6. Hi to every one, the contents present at this web site are actually remarkable ffor people
    experience, well, keep up the nice work fellows.


  7. This is very interesting, You’re a very skilled blogger.
    I’vejoined your feed and look forward to seeking more of your fantastic post.
    Also, I ave shared your web site in my social
    networks!



Comments RSS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :